À Dijon, le rappeur Millésime K "n'est pas le bienvenu"

Publié le 14/04/2023 - 11:15
Mis à jour le 16/04/2023 - 21:46

Le rappeur "d'extrême droite" Millésime K, dont la tournée en France intitulée "Patriote" a suscité la controverse dans de nombreuses villes, n'est "pas le bienvenu" à Dijon où il doit se produire samedi, a indiqué vendredi la Ville.

 © Extrait du clip Patriote - Youtube
© Extrait du clip Patriote - Youtube

"Il n'est pas le bienvenu à Dijon parce qu'il propage un message de haine ouvertement raciste et homophobe parfaitement contraire aux valeurs portées par notre ville", a indiqué la première adjointe socialiste de Dijon, Nathalie Koenders, dans un tweet. La venue du rappeur est annoncée sur son site comme étant "à Dijon le 15 avril à 21h00", la billetterie étant ouverte. Le chanteur n'a pas répondu aux sollicitations de l'AFP.

Même point de vue pour d'autres villes 

Les Verts de Côte d'Or ont de leur côté demandé à la préfecture l'interdiction du concert du "rappeur d'extrême-droite, connu pour ses textes ouvertement racistes, sexistes, homophobes et transphobes", selon une lettre des écologistes. "A l'image de Grenoble, Lille, Lyon et Montpellier, il n'est pas le bienvenu à Dijon, ni même en Côte-d'Or", assurent les Verts.

Dans le nord, le concert s'était finalement tenu à une vingtaine de kilomètres de Lille, selon La Voix du Nord. "À l'image de Grenoble, nous souhaitons que son concert soit annulé. Pour ce faire, nous appelons les propriétaires de salles de concert, ou de tout autre établissement accueillant des événements, à Dijon et dans sa périphérie, à vérifier la nature des réservations de leur(s) salle(s)", ajoutent les Verts, rappelant que, dans plusieurs villes dont Montpellier, les propriétaires de salles ont été "dupés lors de la réservation".

Un collectif de syndicats, d'organisations et de formations antifascistes contre la venue du rappeur

Interrogée, la préfecture n'a pas fait de commentaire. Un collectif de syndicats, d'organisations et de formations antifascistes s'est également élevé contre la venue du rappeur. "Son but est bien de multiplier les appels à la haine envers les communautés musulmanes, LGBT+, etc.", estime le collectif dans une tribune intitulée "pas de scène pour le fascisme". "Les agressions et le terrorisme d'extrême-droite sont en hausse de partout et les paroles de Millésime K y incitent clairement, il est temps de les stopper !", ajoute-t-il. Fort de plus de 700.000 abonnés sur TikTok, Millésime K est notamment connu pour ses chansons "tricolore" ou "Jeanne d'Arc" défendant "les Français" et demandant à ceux qui n'aiment par la France de "dégager".

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Pap Ndiaye à Besançon : ”Le Doubs et la Haute-Saône sont des départements très en avant sur les questions de l’inclusion”

Pap Ndiaye, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, a rencontré des collégiens du collège Proudhon à Besançon ce vendredi 2 juin 2023 de Besançon. Une table ronde s'est tenue pour parler de l'accessibilité à l'école "pour tous les enfants”.

Le ministre de l’Éducation nationale Pap Ndiaye en visite à Besançon ce vendredi

Le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse de France sera au collège Proudhon de Besançon ce vendredi 2 juin 2023 pour une visite placée sous le thème de l’école inclusive. Il sera accompagné de Geneviève Darrieussecq, déléguée auprès des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées. 

Retraites : une lettre de la CGT adressée à Éric Alauzet avant l’Assemblée du 8 juin 2023

Après une manifestation qui s’est tenue le 24 mai 2023 devant la permanence du député du Doubs, la CGT Retraités Multipro de Besançon a adressé une lettre ouverte à Eric Alauzet en prévision de la proposition de loi d’abrogation de la réforme des retraites débattue à l’Assemblée nationale le 8 juin 2023.

Zoo de la Citadelle de Besançon : " Ensemble Bisontins ! " demande la création d’une commission spéciale

Suite à une série d'anomalies relevées en 2021 relatives au parc zoologique de la Citadelle, le groupe "Ensemble Bisontins !" souhaite la mise en place d’une commission spéciale au sein du Conseil municipal. Pour rappel, la Ville de Besançon a jusqu'au 16 septembre 2024 pour finir de se mettre en conformité.

video grande heure nature village

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.58
peu nuageux
le 10/06 à 21h00
Vent
0.95 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
78 %