Villers-le-Lac : un radar tronçon qui calcule votre vitesse moyenne

Publié le 14/08/2013 - 07:40
Mis à jour le 14/08/2013 - 11:13

Semblable au radar installé sur la voie des Mercureaux, ce radar vitesse moyenne situé sur la commune de Villers-le-Lac (Haut-Doubs) est  opérationnel depuis ce 14 août 2013, minuit.

 ©
©

90 km/h en moyenne

Le choix d’implantation de ce radar, zone limitée à 90 km/h, se justifie du fait de l’accidentologie avérée sur cette portion de route avec quatre accidents ayant provoqué deux tués et deux blessés hospitalisés en dix ans, et par la configuration même du site favorable à la mise en place d’un tel équipement.

Selon la Préfecture du Doubs, ce radar permet ainsi d’assurer le contrôle sur une distance de quatre kilomètres à partir du point d'entrée situé à proximité de l'entrée de l'agglomération de Villers le lac (près du carrefour giratoire), jusqu’au point de sortie en amont de la frontière avec la Suisse.

Le fonctionnement de cet appareil consiste à contrôler deux fois les véhicules sur cette portion de route, dans le sens France-Suisse. A chaque point de contrôle (en entrée et en sortie de la section contrôlée), une caméra vidéo, associée à un lecteur automatique de plaque, prend un cliché de chaque véhicule et relève sa plaque et son heure de passage.

Au point de sortie, une unité de traitement calcule, sur la base de ces informations pour chaque véhicule, la vitesse moyenne pratiquée sur la section. En cas d’infraction, l’équipement envoie automatiquement les clichés des véhicules concernés au centre national de traitement de Rennes.

Objectif : contrôler le comportement des automobilistes

En allongeant la zone de contrôle de la vitesse, cet équipement a pour but de lutter contre le comportement dangereux de certains conducteurs qui freinent à l’approche d’un radar et ré-accélèrent après l’avoir dépassé. En outre, ces nouveaux radars ne « flashent » pas, car ils fonctionnent à partir d’un système infra-rouge.

En cette période de fort trafic lié aux déplacements des vacanciers, il aura pour effet de responsabiliser les usagers de la route.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Deux ans de soutien à l’Ukraine pour l’association UKRaide

Le 24 février 2024 a marqué les deux ans du lancement de l’opération militaire spéciale russe contre l’Ukraine. Une guerre qui ne respecte pas le droit international et qui vise inlassablement des infrastructures non militaires telles que les écoles, les jardins d’enfants, les logements de particuliers ou encore les hôpitaux. En 2024, l’association UKRaide poursuit sa mobilisation en continuant d’acheminer des camions d’aide en Ukraine.

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

À Besançon, une centaine de personnes rassemblées en hommage au groupe Manouchian

Alors que le couple de résistants communistes, Missak et Mélinée Manouchian étaient panthéonisés lors d’une cérémonie d’hommage national à Paris mercredi 21 février, en même temps à Besançon, une cérémonie s’est  tenue place du 8 Septembre en présence d’une centaine de personnes.

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Dijon recevra les Assises européennes de la transition énergétique en 2026

Alors que se tiendra à Dunkerque la 25ème édition des Assises européennes de la transition énergétique les 10, 11 et 12 septembre 2024, les trois co-organisateurs historiques de l’évènement – la Communauté urbaine de Dunkerque, Bordeaux Métropole et l’ADEME - annoncent l’entrée officielle de deux nouveaux territoires, Dijon et Strasbourg, dans l’organisation de cet évènement pour répondre collectivement aux défis cruciaux de la transition énergétique : le dérèglement climatique et la souveraineté énergétique nationale et européenne.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.38
couvert
le 25/02 à 12h00
Vent
4.29 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
59 %