Revivez la finale régionale des Talents Gourmands 2019

Publié le 29/11/2019 - 11:20
Mis à jour le 01/12/2019 - 19:22

4e édition •

Le Château Mont Joly du Chef Romual Fassenet à Sampans (Jura) accueillait ce vendredi 29 novembre 2019 la finale régionale des Talents Gourmands 2019 du Crédit Agricoles Franche-Comté et bottingourmand.com. Ils n’étaient plus que trois finalistes dans les catégories cuisiniers restaurateurs, artisans, agriculteurs et depuis cette année apprentis. Si on connaît désormais les vainqueurs, pour les retardataires, revivez la finale de la salle de restaurant aux cuisines, !

Le Concours Talents Gourmands Crédit Agricole en partenariat avec bottingourmand.com a pour objectif de récompenser "la passion, l'exigence et le savoir-faire des meilleurs représentants du patrimoine culinaire français" en mettant à l'honneur les agriculteurs, artisans et restaurateurs.

Par cette quatrième édition, la banque régionale encourageait le "bien produire pour bien manger". "Valoriser les métiers de bouche qui défendent leurs terroirs par la qualité de leurs produits" souligne le Crédit Agricole Franche-Comté. "Nous voulons également faciliter la mise en relation entre artisans, agriculteurs et restaurateurs :  agroalimentaire, food services, chefs étoilés, MOF et formateurs..."

Un concours "du champ à l'assiette"

Fin octobre, le jury présidé par le chef Romuald Fassenet a sélectionné sur dossier les candidats inscrits dans quatre catégories. Voici les finalistes qui participaient à la grande finale Talents Gourmands Crédit Agricole Franche-Comté au Château Mont Joly à Sampans (Jura) : 

Catégorie Cuisiniers Restaurateurs

  • Frédéric Pastorino – Restaurant Cook O vin (Méroux, Territoire de Belfort)
  • Florian Devaux – Bistrot de la Gare (Bletterans, Jura)
  • Nicolas Pery – Hôtel de l’Ain (Pont-de-Poitte, Jura)

Catégorie Artisans

  • Marion Mathez – Fromagère (la Mamellerie) - (Grozon, Jura)
  • Angélique Monteil – Pâtissière (Les Gourmandises d’Angèle) - (Port-sur-Saône, Haute-Saône)
  • Clément Jullerot – Traiteur (Territoires Gourmands) - (Andelnans, Territoire de Belfort)

 Catégorie Agriculteurs

  • Jérémy Daguet – La Ferme des Moulinots (Ancier, Haute-Saône)
  • Mickaël Merone – Les Jardins de l’Apprenti’Sage (Montbarrey, Jura)
  • Dimitri Bon – Le Champ des Étoiles (Chaussin, Jura)

Catégorie Apprentis (nouveauté 2019)

  • Arthur Obermayer et Jordi Brichoux – respectivement apprentis cuisine et salle au restaurant Montplaisir/ Chistian Pilloud (Doubs)
  • Jordan Zambelli et Frédéric Courvoisier  – respectivement apprentis cuisine et salle au Château de Vauchoux/ Jean-Michel Turin  (Haute-Saône)
  • Thomas Relange et Alexandre Farine – respectivement apprentis cuisine et salle au restaurant Étang du moulin/ Jacques Barnachon (Doubs)

Quelles récompenses  ?

Les finalistes Talents Gourmands sont ensuite accompagnés par le Crédit Agricole Franche-Comté, d'une part financièrement avec une dotation de 3 000 euros pour les lauréats de chaque catégorie et 1.000 euros pour les finalistes et d'autres part en les sollicitant dans divers événements régionaux du CAFC comme le week-end gourmand du chat perché à Dole, le Festival de l'Elevage etc. Les lauréats bénéficient également d’une visibilité dans différents médias.

Les membres du jury Talents Gourmands 2019 en Franche-Comté ?

  • Romuald Fassenet (président du jury)
  • Elisabeth Eychenne (Directrice Générale du CAFC)
  • Christine Grillet (Présidente du CAFC)
  • David Bachoffer (Rédacteur en chef de Bottin Gourmand)
  • Louis-Joseph Menetrier (Président CL Dole, Pays Dolois)
  • Patrick Franchini (Président du week-end gourmand du chat perché)
  • Jean-Pascal Chopard (Directeur du Comité Départemental du Tourisme)
  • Jean-Marie Sermier (Député du Jura)
  • Barbara Bessot-Ballot (Présidente du groupe d’Étude Gastronomie à l’Assemblée Nationale et Député de Haute-Saône)
  • Christophe Serrurot (représentant de la chambre d’agriculture du Jura – Agriculteur)

Infos +

Les terroirs Talents Gourmands  :

  • Alpes Provence (05, 13, 84),
  • les deux Savoie (73, 74),
  • Finistère (29),
  • Franche-Comté (25, 39, 70, 90),
  • La Réunion-Mayotte (974, 976),
  • Loire Haute-Loire (42, 43),
  • Normandie-Seine (27, 76),
  • Sud Méditerranée (09, 66)
  • Pyrénées-Gascogne (32, 64, 65).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Camaïeu joue sa survie devant le tribunal de commerce : trois boutiques menacées à Besançon

Camaieu et ses 2.600 salariés sur le fil : deux ans après un premier sauvetage, le géant nordiste du prêt-à-porter féminin va tenter mercredi 28 septembre de convaincre le tribunal de commerce de Lille qu'il peut échapper à la liquidation, mais les syndicats craignent le pire. Besançon et le Grand Besançon comptent trois boutiques de l'enseigne.

16e édition du concours régional de l’économie sociale et solidaire : les inscriptions sont ouvertes

Cette année, pour la 16e édition, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise le concours régional de l'économie sociale et solidaire. Vous êtes une association, une entreprise et vous portez un projet ou une initiative conforme aux valeurs de l'économie sociale et solidaire ? Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 5 octobre !

Considérez-vous votre emploi comme un « travail-plaisir » ou comme un « travail alimentaire » ?

À la suite du premier confinement en raison de la crise de la Covid-19, nombreuses et nombreux sont celles et ceux qui se sont posés des questions sur leur vie professionnelle. En France, la pandémie a bouleversé le marché de l’emploi. Les démissions, y compris de postes en CDI, ont été particulièrement nombreuses ces derniers mois pour un changement de vie, d'activité, etc. Et vous, comment considérez-vous votre emploi comme un "travail plaisir" ou comme un "travail alimentaire" ?

Crise énergétique : la Ville de Besançon va devoir faire des coupes budgétaires, mais lesquelles ?

La maire de Besançon, accompagnée de 11 membres de la majorité municipales, a convié les médias locaux à une conférence de presse sur la forte augmentation du prix de l’énergie et ses conséquences sur le service public. À ce jour, la Ville de Besançon doit trouver des solutions pour économiser 8 millions d’euros sur sa facture de 2023. Quoi qu’il en soit, comme dans d’autres communes, des coupes budgétaires seront envisagées, mais lesquelles ? Fermeture des musées plusieurs jours par semaine ? Un marché de Noël annulé ou plus sobre ? Des extinctions de l’éclairage des équipements sportifs ?

Salon Cap vers l’Emploi le 30 septembre à Besançon : plus de 1.000 postes à pourvoir !

PUBLI-INFO • Grand Besançon Métropole organise depuis plusieurs années, des évènements en faveur de l’emploi tels que les Rendez-vous de l’emploi au Palais des Sports. Cette année, l’événement change de nom et de lieu et se déroulera vendredi 30 septembre à Microplis : Cap vers l’emploi.  À cette occasion, les personnes en recherche d’emploi pourront rencontrer des entreprises qui recrutent sur le territoire. Plus de 1.000 offres d’emploi seront proposées.

Bourgogne Franche-Comté : connaissez-vous le CREFOP et ses missions ?

La réunion plénière d'installation du Comité Régional de l'Emploi, de la Formation et de l'Orientation Professionnelles (CREFOP) Bourgogne-Franche-Comté s’est tenue ce jeudi 21 septembre en salle des séances du conseil régional en présence de Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, et de Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.43
légère pluie
le 28/09 à 15h00
Vent
1.3 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
94 %

Sondage