Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Camponovo : le repreneur jette l’éponge

Manifestation de soutien en juin © archives carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
case départ

Philippe Guyot-Jeannin, assureur bisontin qui était intéressé par la reprise de la librairie Camponovo, vient d’annoncer dans un bref communiqué qu’il renonçait au projet. Les délégués du personnel expliquent ce retrait par le refus des banques de financer le projet de l'assureur.

Publicité

« Constatant que mon projet ne recueille pas l’adhésion du personnel de la librairie Camponovo, ce qui me paraît indispensable pour une reprise en main réussie, j’ai décidé de renoncer à ce projet.

C’est une grande déception pour moi, qui ai investi toute mon énergie et une grande foi pour perpétuer le rayonnement culturel de cette librairie exceptionnelle. Je remercie chaleureusement tous ceux qui m’ont soutenu et souhaite bonne chance à tous », écrit Philippe Guyot-Jeannin.

La réponse des délégués du personnel:

« Nous ne comprenons pas la décision et les propos de M Guyot-Jeannin, ni le fait qu'il en impute la responsabilité au personnel alors que nous étions dans une dynamique de reprise avec lui depuis un mois environ.

Nous n'avons pas à choisir le repreneur. Cela reste dans le cadre de négociations privées entre le cédant et le repreneur.

De plus, M. Guyot-Jeannin nous a informés qu'il n'avait pas l'aval des banques pour ses prêts. Une table ronde, organisée par le préfet avec la Banque de France devait se tenir le 25 juillet pour trouver une solution. Nous attendions tous les résultats de cette médiation.

Nous pouvons assurer que le personnel est mobilisé et restera mobilisé pour la reprise de l'entreprise et assurer sa dynamique et sa pérennité. Nous ne pouvons qu'être favorables à tous projets de reprise de la librairie et de sauvegarde de nos emplois ».

redaction

Articles liés

Votre météo avec