18 mois de prison pour le tireur de Saône

Publié le 28/07/2012 - 10:58
Mis à jour le 28/07/2012 - 11:49

L'homme qui avait pris pour cible un militaire parachutiste, le lundi 25 juin à Saône, a été condamné à 18 mois de prison ferme, mercredi, par le tribunal correctionnel de Besançon, a-t-on appris auprès du parquet.

L'homme de 27 ans avait tiré un coup de feu en l'air avant de viser la voiture d’un marsouin-parachutiste de Carcassonne, âgé de 25 ans, qui passait devant lui. Le véhicule a été touché, mais le militaire de 24 ans avait appuyé sur l'accélérateur et n’avait pas été atteint.

L’homme avait été interpeller le lendemain des faits à Nancy.Les deux hommes, dont les familles habitent Saône, avaient plusieurs différents amoureux ou au sujet de stupéfiants.Le frère du tireur avait été interpellé au domicile familial en possession de cartouches percutées qui pourraient être celles utilisées par le tireur.

L.G

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Attaque de Rambouillet : le suspect souffrait d’une dépression

L'attaque meurtrière vendredi contre une fonctionnaire de police au commissariat de Rambouillet dans les Yvelines a replacé samedi 24 avril la menace terroriste au sommet de l'agenda politique, avec une réunion de crise à Matignon et la visite d'Emmanuel Macron auprès de la famille de la victime.

Affaire Péchier : l’anesthésiste n’a pas « les traits d’un tueur en série » selon une contre-expertise psychiatrique

D'après les conclusions d'un rapport confidentiel publiées par le Journal du Dimanche le 11 avril 2021, la contre-expertise psychiatrique de Frédéric Péchier, anesthésiste soupçonné d'avoir empoisonné volontairement 24 patients à Besançon entre 2008 et 2017, ne révèle pas "les traits d'un tueur en série" dans sa personnalité.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.15
nuageux
le 08/05 à 12h00
Vent
4.09 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
34 %

Sondage