270 pizzas distribuées et 300 pâtons offerts par La Bella Italia

Publié le 22/04/2020 - 17:27
Mis à jour le 22/04/2020 - 17:14

Suite à la crise sanitaire et aux mesures de confinement instaurées depuis le 17 mars 2020, le restaurant La Bella Italia, situé sur la RN 83 route de Belfort à Thise, a fait preuve de générosité avec 300 pâtons offerts aux clients et 270 pizzas distribuées aux acteurs en première ligne...

"Nous avions deux options après l'annonce du confinement, soit congeler nos pâtons, soit les offrir aux clients", explique Octave Curlier, responsable et co-gérant de La Bella Italia. C'est finalement la deuxième option qui a été choisie. Un post Facebook a suffi au restaurant pour que les clients viennent chercher les précieux pâtons... : "Certains sont venus en chercher dix. Ils ont ensuite fait leurs propres pizzas et nous ont même envoyé des photos", souligne le responsable.

270 pizzas distribuées aux soignants, pompiers, policiers...

La Bella Italia ne s'est pas arrêtée à ce geste. "Nous voulions nous rendre utiles et donner un coup de main à notre façon avec mon associé", souligne modestement Octave Curlier. La Bella Italia a donc fait deux tournées de livraison. La première pour livrer le CHU Minjoz, les sapeurs-pompiers du Centre et de l'Est et une deuxième pour le centre hospitalier de Novillars, l'Ehpad d'Auxons, les pompiers de l'Est et la police nationale.

Infos +

La Bella Italia, RN 83 route de Belfort 25220 Thise

Vente à emporter :

  • Jeudi midi et soir : 12h-14h/18h-21h
  • Vendredi midi et soir : 12h-14h/18h-21h
  • Samedi soir : 18h-21h
  • Dimanche soir : 18h-21h

Pensez à commander à l'avance. Vous pouvez commander au 0666171352 ou par Facebook : voir ici

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".

Covid-19 : "Être plus vigilant en Bourgogne-Franche-Comté qu’ailleurs"

Point de situation • Le préfet de la Région Bourgogne-Franche-Comté a établit un nouveau point de situation ce vendredi 27 novembre 2020 après l’allocution d’Emanuel Macron sur le déconfinement progressif en trois étapes et conditionné par la situation épémiologique en France. La circulation du virus reste cependant très intense en Bourgogne-Franche-Comté est la deuxième région la plus touchée par la Covid derrière Auvergne-Rhône-Alpes. Les départements de l’Yonne et du Doubs (notamment le secteur de Pontarlier) sont aujourd’hui le plus impactés par la circulation du virus.

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.

Société

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".

Violences conjugales : le dépôt de plainte bientôt possible à l’hôpital de Besançon…

Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ce 25 novembre 2020, plusieurs acteurs du département ont signé une convention relative à l’accueil, la prise en charge et la prise des plaintes des femmes victimes de violences, dans les locaux du Centre Hospitalier Universitaire de Besançon.

Violences conjugales : le premier bracelet anti-rapprochement testé dès le 8 décembre à Besançon

À l'occasion de la journée de lutte contre les violences faites aux femmes, le procureur de la République de Besançon et le préfet du Doubs entouré de leurs partenaires (France Victime Besançon, Police, Gendarmerie et Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation) ont signé ce mercredi 25 novembre 2020 le protocole de mise en œuvre du "Bracelet anti-rapprochement" au sein du tribunal judicaire de Besançon. Objectif : mieux protéger les victimes de conjoints ou ex-conjoints violents.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.6
ciel dégagé
le 28/11 à 12h00
Vent
3.41 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
36 %

Sondage