355 millions d’euros de budget au vote du prochain conseil communautaire

Publié le 07/03/2024 - 14:04
Mis à jour le 07/03/2024 - 14:30

Le prochain conseil communautaire de Grand Besançon Métropole prévu jeudi 7 mars 2024 sera consacré au débat d’orientation budgétaire 2024 avant l’adoption du budget primitif prévu pour le 11 avril prochain. À cette occasion, un premier bilan du projet de territoire, renouvelé en 2021, sera effectué et les élus seront invités à débattre du cap de la collectivité via différentes actions menées.

À ce jour et selon le vice-président en charge des finances et structures associées, relations élus municipaux et ressources humaines et maire de Serre-les-Sapins, Gabriel Baulieu, le projet de territoire représente déjà plus de 60% des engagements pris. Souhaitant toutefois accélérer encore sa réalisation, le budget de 2024 a été fixé à plus de 355 millions d’euros soit 9 M€ de hausse par rapport à l’année précédente. "Un geste volontaire de créer cette dynamique pour soutenir toutes les filières que nous avons sur notre territoire" s'est réjoui monsieur Baulieu.

Malgré un contexte international difficile et les recommandations de l’État poussant à l’économie, Grand Besançon a annoncé consacrer pas moins de 111 millions d’euros de son budget à de l’investissement. La présidente Anne Vignot a insisté sur le fait que "plus de 70% des marchés passés par GBM sont attribués à des entreprises régionales". 

Parmi les principaux axes de renforcement pour 2024, Anne Vignot et le vice-président de GBM Gabriel Baulieu ont présenté l’avancé de plusieurs projets.

La mobilité 

Cette année le plan de mobilité bénéficie d’une augmentation de 2 millions d’euros d’investissement avec au total 17 M€ dédiés au renouvellement et à la déqualification de la voirie, aux ouvrages d’art et à l’éclairage public. Répondant à des "demandes importantes de la part de tous nos habitants", Anne Vignot a précisé que 3 M€ seront dédiés aux itinéraires cyclables contre 800.000€ consacrés lors du précédent mandat. Le renouvellement de cinq nouvelles rames de tramway est évalué à plus de 18 millions et la décarbonation du parc de bus entre 2 et 3 M€ par an. 

Maitrise énergétique et développement d’ énergies renouvelables 

  • Financé à hauteur de 28 M€, le plan habitat 2024/2029 a pour "objectifs ambitieux" de produire 900 logements par an et la rénovation de 270 autres chaque année grâce à une majoration de 6 M€ du budget.
  • Le projet d’extension du réseau de chaleur à l’Ouest de la ville bénéficiera quant à lui de 18 M€ d’investissement. 
  • Concernant les animations et événements au cours de l’année, la présidente a fait part de la volonté de GBM de "faire en sorte que les JO soient une opportunité pour faire connaître  notre territoire et la nécessité de développer les sports". Le passage de la flamme (70.000€) sera l’un des événements "dans lequel nous investissons de façon extrêmement importante parce que ça mobilise beaucoup de moyens" a précisé Anne Vignot.
  • La base d’Osselle poursuit sa rénovation (5 M€), tout comme la rénovation du camping de Chalezeule (800.000€) qui permettra de répondre à "un grand engouement national pour l’hébergement de plein-air". "Nous manquons encore d’hébergements de ce type, il est absolument nécessaire que nous renforcions cette approche de l’offre" a insisté la présidente.
  • Face au "magnifique succès" de la salle d’escalade Marie Paradis, GBM étudie les possibilités d’extension de celle-ci. "Quand il y a des compétitions, il n’y a pas de gradins pour le public, c’est l’enjeu nouveau" a fait remarqué la présidente.
  • Parmi les événements habituels, on note la reconduction de Livres dans la Boucle, Grandes Heures Nature et l’organisation en 2024 de Terres de Jim à Mamirolle où quelques 70.000 à 100.000 visiteurs seront attendus.

Les grands projets qui vont connaître de nouvelles avancées

La Grande Bibliothèque 

Signe annonciateur du commencement des travaux du projet "d’ampleur considérable" (85M€) de la grande bibliothèque de Saint Jacques, selon Anne Vignot, les travaux de reconstruction de la maternité débuteront à la fin du mois de mai (6 M€).

Le numérique à Planoise

Les travaux du futur bâtiment entièrement dédié au numérique à Planoise devraient débuter avant la fin de l’année. GBM s’engage dans ce projet à hauteur de 3 M€. 

Campus Bouloie

Le programme de rénovation du campus de la Bouloie se poursuit avec notamment un projet de "Campus des métiers et qualifications d’excellence en santé" porté par l’école d’ingénieurs de l’ISIFC et présenté par Benoît Vuillemin, vice-président en charge de l'attractivité et le rayonnement, le tourisme, l'enseignement supérieur et la recherche. GBM accompagnera ce nouveau projet à hauteur de 38.000€.

Pas d'augmentation de la fiscalité

Le vice-président, Gabriel Baulieu a rappelé que ce budget s’inscrivait "dans un contexte toujours pas plus sécurisé" mais avec lequel "nous avons essayé de bâtir des orientations ambitieuses et volontaristes". Le vice-président a également dénoncé des objectifs fixés par l’État "quasiment intenables" qui recommandent de limiter les dépenses de fonctionnement "en dessous de l’inflation, soit 0,5 pt". Une situation qui ne fait pas exception puisque "les autres intercommunalités sont dans la même situation" a précisé Gabriel Baulieu. 

Point important, la fiscalité sur le territoire ne devrait pas être augmentée selon le maire de Serre-les-Sapins : "nous essayons sur ce territoire de faire plus avec moins que les autres, c’est à souligner". 

Dernier point mis en lumière par le vice-président, le problème rencontré actuellement par les collectivités qui ne parviennent plus à s’assurer en raison du doublement des cotisations ou des dénonciations de contrat comme subi par GBM à deux reprises. Le dernier contrat d’assurance permettant à GBM "d’être totalement couvert" a ainsi été passé avec un groupe japonais comme nous l’explique Gabriel Beaulieu dans notre vidéo.  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez BAUD

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.76
nuageux
le 23/05 à 3h00
Vent
1.43 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
95 %