"49-3 : on se vengera" : dégradations au local PS de Besançon

Publié le 13/05/2016 - 10:45
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:22

Le passage en force de la loi travail devant l'Assemblée nationale n'a visiblement pas été été du goût de tous. Certains l'ont fait savoir en taguant et en dégradant les locaux du parti socialiste à Besançon. Nicolas Bodin, le secrétaire départemental du PS du Doubs a porté plainte. En marge des manifestations anti loi travail, cinq à six vitrines de magasins et boutiques ont été dégradées  dans la nuit dans le secteur de la rue Fontaine Argent. 

20160513_092032.jpg
© dr
PUBLICITÉ

Les volets des locaux du PS ont été tagués dans le courant de la nuit du jeudi 12 au vendredi 13 mai 2016. Les inscriptions et notamment des insultes ont été taguées à la bombe noire et ont été découvertes ce vendredi matin. Les tagueurs anti loi du travail  vont même plus loin en proférant des menaces : « 49-3, on se vengera« .

Suite à ces dégradations, Nicolas Bodin a une nouvelle fois porté plainte et ne cache pas sa lassitude. « Depuis le début de l’année, c‘est la 5e fois que je porte plainte pour ce type d’inscriptions. Autant je peux comprendre la contestation, mais là, nous ne sommes plus dans le débat ni dans la construction. Ce qu’il se passe ces derniers jours ne me convient pas et si ces actes sont le fait des anarchistes, je pense que le 49-3 pour eux n’est qu’un prétexte… » 

Mardi après l’annonce de Manuel Valls d’utiliser le 49-3 pour faire passer la loi El Khomri, une manifestation spontanée s’était organisée à Besançon avec quelques tensions à Chamars. Jeudi matin, les militants distribuaient des tracts sur les axes routiers pour maintenir la mobilisation contre le texte.

À Dijon également des manifestants ont déclaré leur désapprobation dans la nuit de mardi à mercredi en vandalisant  la permanence du député PS Laurent Granguillaume.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

loi travail

Loi travail : manifestation et votation à Besançon

Loi travail : manifestation et votation à Besançon

Alors que François Hollande reste inflexible en déclarant  ce jeudi matin que le gouvernement irait "jusqu'au bout" de la loi travail, les manifestations demandant le retrait du texte se poursuivent partout en France pour une journée d'action nationale. À Besançon, 440 manifestants selon la police ont déambulé en fin de matinée et une votation citoyenne se tient place Pasteur jusqu'à 16h.

Myriam El Khomri : « Ce n’est pas de l’obstination, c’est de la conviction »

Myriam El Khomri : « Ce n’est pas de l’obstination, c’est de la conviction »

"Je ne suis ni sourde ni aveugle !" Juste avant l'inauguration ce vendredi 27 mai 2016 de l'école "Cuisine Mode d'emploi(s)", la ministre du Travail a rencontré à Besançon des représentants de syndicats durant près d'une heure alors que 300 personnes étaient rassemblées à distance du site de l'ancienne usine Lip.Myriam El Khomri - Besançon 27 mai 2016 from maCommune.info on Vimeo.

Myriam El Khomri chez Marx ?

Myriam El Khomri chez Marx ?

En pleine crise sociale sur la loi travail qui porte son nom, la fédération du parti communiste du Doubs s'étonne de la venue de la ministre du Travail ce vendredi 27 mai 2017 pour inaugurer l'école "Cuisine mode d'emplois(s)" de Thierrey Marx sur le site des anciens locaux de l'emblématique usine Lip à Palente.

Loi travail : jusqu’à 400 manifestants à Besançon…et des bouchons !

Loi travail : jusqu’à 400 manifestants à Besançon…et des bouchons !

Sous le soleil et en musique entre le boulevard Kennedy, le siège du Medef et Micropolis.  Le décor change, mais le mot d'ordre contre le passage en force de la loi El khomri sur le travail est toujours le même. 200, puis 400 manifestants ont défilé à Besançon ce jeudi 26 mai autour d'un axe très fréquenté, au grand dam des automobilistes bisontins…

Dans la catégorie

Municipale : Karim Bouhassoun, candidat « libre et indépendant » à Besançon

Municipale : Karim Bouhassoun, candidat « libre et indépendant » à Besançon

Mouvement "Bisontines - Bisontins" • Karim Bouhassoun, cofondateur du mouvement "Bisontine Bisontins" , a annoncé mardi 17 septembre 2019 à 18h sa  candidature "comme une évidence" à l'élection municipale de Besançon afin de "rendre la Ville aux habitants". Karim Bouhassoun veut inscrire sa campagne sous l'égide du renouveau et de la proximité autour d'une liste citoyenne et libre. "Nous devons rompre avec certaines pratiques et refonder la vie citoyenne à Besançon" a-t-il déclaré.

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Alexandra Cordier, référente de La République En Marche dans le Doubs et membre du collectif Besançon Métropole 2020, formulait en juin dernier trois propositions dans le cadre de sa candidature à l'investiture LREM. Ce 12 septembre 2019, elle a tenu a éclaircir le projet de téléphérique proposé par le collectif.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Alexandra Cordier va-t-elle mener une liste dissidente face à Éric Alauzet, candidat officiellement investi par LREM le 10 juillet dernier pour l'élection municipale à Besançon ? La question est posée depuis le début de la semaine. La référente départementale "En Marche" dit actuellement ne pas être dans cet état d'esprit et espère qu'Éric Alauzet rassemblera "tous les marcheurs" bisontins.

Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

municipales 2020 • À sept mois des élections municipales, l’ancienne majorité plurielle du maire sortant est plus divisée que jamais. Comme un message à Éric ALauzet, le candidat officiellement investi par En Marche, le maire LREM de Besançon estime qu’aucun candidat ne peut gagner seul... Jean-Louis Fousseret, qui a toujours déclaré qu’il ne repartirait pas pour un quatrième mandat, se pose aujourd’hui en rassembleur. Une rencontre est prévue avec Éric Alauzet samedi...

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.62
ciel dégagé
le 22/09 à 0h00
Vent
1.56 m/s
Pression
1013.37 hPa
Humidité
91 %

Sondage