Alstom délocaliserait au Mexique au détriment du site de Belfort

Publié le 17/02/2011 - 17:10
Mis à jour le 17/02/2011 - 17:10

Le groupe Alstom projette de délocaliser au Mexique la production d’un composant de centrales nucléaires dont il a programmé l’arrêt sur son site de Belfort, selon des sources syndicales.

1297959636.jpg
©dr
PUBLICITÉ
Les pièces concernées sont les ailettes, un élément qui permet de faire fonctionner les rotors des turbines de centrales et dont Alstom prévoit de fermer l’atelier de Belfort (70 salariés) dans le cadre de son plan de 4.000 suppressions de postes dans le monde, selon les syndicats CGT, CFE-CGC et CFTC.
La direction d’Alstom Power s’est refusée à tout commentaire avant la tenue d’un comité central d’entreprise qui doit suivre de quelques semaines la réunion du comité de groupe européen du 28 février prochain. "Nous confirmons que Belfort est le centre d’excellence nucléaire du groupe", a simplement déclaré un porte-parole.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.9
peu nuageux
le 18/09 à 0h00
Vent
3.33 m/s
Pression
1021.12 hPa
Humidité
74 %

Sondage