Alstom gagne le marché de la troisième ligne du métro à Toulouse

Publié le 04/11/2020 - 14:15
Mis à jour le 04/11/2020 - 16:30

Le groupe français Alstom a remporté l’appel d’offre pour la construction de la troisième ligne de métro à Toulouse, a annoncé mercredi Tisséo, la société des transports en commun de l’agglomération toulousaine.

Pour ce marché de 713 millions d’euros HT, Alstom a été préféré à trois autres candidats: l’allemand Siemens, le groupe italo-japonais Ansaldo-Hitachi et l’Espagnol CAF associé au français Thalès.

En raison des mesures sanitaires, l’annonce a été faite lors d’un comité syndical de Tisséo Collectivités retransmis en ligne mercredi matin.

Le marché porte sur la construction du matériel roulant, du système automatique et de la maintenance de la troisième ligne du métro à Toulouse, longue de 27 km, dont le financement est estimé à 2,7 milliards d’euros.

L’attribution de ce marché devait être annoncé en juin dernier mais avait été retardée en raison de l’épidémie de Covid-19.

De nouveaux trains Metropolis pour la Ligne 5 du Métro de Bucarest

Alstom a par ailleurs décroché un contrat auprès de Metrorex SA, l’opérateur du métro de Bucarest, pour livrer, en deux lots, jusqu’à 30 trains Metropolis destinés à la récente Ligne 5 du réseau de métro de la ville. Le contrat s’élève à plus de 100 millions d’euros pour les 13 premiers trains. Il est assorti d'une option pour 17 trains supplémentaires qui, si le client décide de l’exercer, pourrait porter le projet à une somme totale de 240 millions d’euros.

Le premier train sera livré en moins de 29 mois et sera mis en circulation sur le premier tronçon de la nouvelle ligne de métro, qui est déjà en service. Les 12 autres trains du premier lot seront livrés immédiatement après l’homologation de la première rame, tandis que le lot optionnel de 17 rames sera livré sur la base d'une commande ferme de Metrorex SA.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.5
partiellement nuageux
le 24/06 à 0h00
Vent
2.2 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
93 %