Arrêter le tabac : la méthode chiapi pratiquée par une sophrologue à Besançon

Publié le 22/06/2018 - 19:15
Mis à jour le 24/06/2018 - 16:17

Après avoir été 20 ans cadre dans la fonction commerciale et ressources humaines, Delphine Vuillemard-Unternehr s'est tournée vers le métier de sophrologue. Elle s'est notamment formée l’EFT (Emotional Freedom Technique – Technique de libération des émotions) pour couper les envies psychologiques de fumer et à la méthode CHIAPI pratiquée par "acupression".

sophrologue.jpg
sophrologue.jpg
PUBLICITÉ

La méthode chiapi, c’est quoi ?

Cette méthode est semblable à l’acuponcture. Elle consiste à placer deux aiguilles de part et d’autre des ailes du nez : « La démarche se passe en cabinet, ou à domicile. La première rencontre avec la personne qui souhaite arrêter de fumer dure deux heures. Il en découle ensuite un suivi sur un mois ou plus si la personne le souhaite, car le but est d’apprendre à ne pas rechuter. Il est important d’apprendre à se connaître soi-même, détecter les situations qui pourraient à nouveau inciter à fumer et de maîtriser l’utilisation des outils qui peuvent empêcher cette rechute », explique la sophrologue.

Trois méthodes combinées pour arrêter de fumer

Delphine Vuillemard-Unternehr a commencé à pratiquer ces techniques début 2016 en partageant un cabinet le samedi avec une praticienne en Psychothérapie. Des consultants lui ont alors demandé si elle pouvait les aider pour l’arrêt du tabac.
À cette même période, elle exerçait déjà deux techniques : la sophrologie « pour maîtriser le stress qui pouvait être ressenti dans le cadre d’un sevrage tabagique » et l’EFT (Emotional Freedom Technique – Technique de libération des émotions) pour couper les envies psychologiques de fumer. « Il me manquait alors un outil nécessaire pour résoudre le problème purement dit du manque physique (effets dus au manque de nicotine et additifs de la cigarette). J’ai alors entrepris une formation à la méthode CHIAPI en acupression et en stimulation au laser doux », explique-t-elle.

Aujourd’hui, je réalise un accompagnement complet et personnalisé pour le sevrage tabagique avec les trois méthodes complémentaires que sont la Sophrologie, l’EFT et la Méthode Chiapi.

Info +

  • La sophrologue se déplace à domicile sur demande.
  • Cabinet situé au 15 rue Georges Monneur à Besançon
  • Accès Personnes à mobilité réduite
  • Accès en bus 
  • Parking gratuit devant le cabinet
  • Horaires d’ouvertures 8h30-20h du lundi au samedi. Possibilité de prendre RDV en ligne sur les pages jaunes ou par téléphone au 06.82.39.49.97
  • site internet : www.sophrologieeftbesancon.com
  • Facebook : Sophrologie EFT Besançon
  • Arrêter de fumer Besançon Acupuncture sans aiguilles
  • Tarifs : séance sophrologie en groupe 12 euros, séance sophrologie individuelle 45 euros, séance EFT individuelle 45 euros
  • Aide à l’Arrêt du tabac 90 euros – Accompagnement renforcé : à définir selon la durée.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.64
couvert
le 22/07 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1024.34 hPa
Humidité
81 %

Sondage