Attaque de Dijon : le suspect poursuivi pour "tentative d'assassinats"

Publié le 23/12/2014 - 17:39
Mis à jour le 24/12/2014 - 11:43

Le conducteur de la voiture qui a foncé sur des passants dimanche soir à Dijon, blessant treize personnes avant d’être interpellé, a été mis en examen ce mardi après-midi pour « tentative d’assassinats » et écroué, a-t-on appris auprès du parquet.

Il a été présenté à un juge d'instruction du Tribunal de Grande Instance de Dijon, puis "a été placé sous mandat de dépôt par le juge des libertés et de la détention. Les investigations se poursuivent sur commission rogatoire", a-t-il indiqué dans un communiqué le procureur de la République adjoint de Dijon, Thierry Bas.

157 passages en unité pasychiatrique

Âgé de 40 ans, l'homme est atteint de problèmes psychiatriques lourds. "Ce qu'il faut retenir de cette dramatique affaire, c'est qu'il ne s'agit absolument pas d'un acte terroriste", avait déclaré lundi à la presse Marie-Christine Tarrare, procureur de la République.

"Il n'a pas été guidé par la religion mais politiquement, il estimait qu'il
fallait qu'il agisse sur le traitement réservé aux enfants (de Tchétchénie), il dit qu'il n'a pas fait ça de gaieté de coeur", avait encore dit la magistrate. Selon cette dernière, le quadragénaire a fait 157 passages en unité psychiatrique entre février 2001 et novembre 2014.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.15
nuageux
le 18/06 à 6h00
Vent
0.64 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
95 %