Au CHU de Besançon, des patients peuvent jouer sur une fresque géante sans sortir de leur chambre...

Publié le 05/04/2023 - 18:02
Mis à jour le 10/04/2023 - 09:39

À l’occasion de l’ouverture officielle du festival D’autres Formes à Besançon, l’association Nouvelles Formes a inauguré une fresque géante sur le parvis du CHU de Besançon mercredi 5 avril. Pas seulement un plaisir pour les yeux, cette oeuvre artistique permet aussi de jouer sur un smartphone…

”Sol vif”, tel est le nom de cette fresque ultra colorée réalisée par deux artistes, Vincent Jacquin (Small Studio) et Guillomit. Quand on arrive sur le parvis du CHU de Besançon, même si l’œuvre est peinte sur le sol, les reflets des couleurs apportent de la gaité visuelle au milieu des bâtiments gris. Le public peut s’amuser en marchant dessus, mais aussi et surtout avec son smartphone. Il suffit de flasher le QR code collé sur le poteau situé devant la fresque et la partie peut commencer… L’objectif principal de cette initiative est d'inviter les patients ayant une chambre avec vue sur la fresque à jouer. Sur chaque fenêtre, un autocollant du QR code permet aux patients de jouer sans bouger de leur chambre. 

Thierry Gamond-Rius, directeur du CHU de Besançon, Simon Nicolas, coordinateur artistique du festival, Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture, Vincent Jacquin, artiste (Small Studio). © Alexane Alfaro

Simon Nicolas, coordinateur artistique du festival D’autres formes, explique que cette oeuvre ”n’a pas de valeur thérapeutique, mais donne la possibilité aux patients de s‘échapper, ne serait-ce que quelques minutes, de leur quotidien à l’hôpital”.

Une initiative saluée par le directeur du CHU de Besançon, Thierry Gamond-Rius : ”nous sommes demandeurs de choses de ce type pour égayer l’hôpital (…) la culture est très importante, à l’hôpital également, elle permet de soulager la douleur et participe à l’acte de soin”, a-t-il déclaré lors de l’inauguration. Jusqu'à présent, deux oeuvres d'art décoraient l'établissement : une fresque en hommage aux soignants de l'artiste bisontin Nacle peinte sous l'héliport (visible du boulevard Fleming) et une autre fresque créée il y a 10 ans par un atelier transgénérationnel installée derrière l'accueil de l'hôpital.

Pour Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la Culture et en tant qu'infirmière de formation, cette proposition artistique est "un écho à ce que nous aussi on en veut apporter dans l'hôpital et aux patients, c'est un élément très positif."

3 jours, 200 litres de peinture

Après un temps de recherche graphique et de développement numérique, Vincent Jacquin et Guillomit ont réalisé la fresque en seulement trois jours (au lieu de cinq en raison de la météo). Et pour ce faire, les artistes ont eu besoin de 200 litres de peinture, mais pas n’importe laquelle. ”Nous avons fait appel à un fournisseur que nous connaissons bien à Bordeaux qui fabrique de la peinture acrylique à l’eau”, nous confie Vincent Jacquin, ”il était important d’utiliser une peinture à l’eau et écologique, qui n'est pas nocive pour la santé, sur le parvis d’un hôpital”.

Cette fresque aura une durée de vie d’environ 3 ans avant qu’elle ne commence à se détériorer progressivement.

© Alexane Alfaro

Vincent Jacquin n’en est pas à son premier coup d’essai à Besançon : en septembre 2021, c’est lui qui avait relooké le terrain de basket rue Isenbart, également avec de la peinture acrylique à l’eau. D’autres projets de ce type sont sur le point de voir le jour notamment dans une cour de promenade de la maison d’arrêt de Besançon pour laquelle une douzaine de détenus participeront, ainsi que dans plusieurs établissements scolaires.

Le festival D’autres Formes se déroule dans plusieurs lieux de Besançon jusqu’au 9 avril 2023.

Le programme détaillé :

Mercredi 5 avril en soirée - entrée libre à l’Éphéméride
Soirée dj set - lancement du festival

Du mercredi 5 au dimanche 9 avril - entrée libre sur le parvis du CHU de Besançon
Sol Vif - Guillaumit et Small Studio / création

Du jeudi 6 au dimanche 9 avril en journée au musée des Beaux Arts et d’Archéologie
Nouvelle Chine - Nicolas Chevailler et 3615 Señor / création

Du jeudi 6 au dimanche 9 avril en journée au musée du Temps
Exposition - Æther Laser et L’Espace Multimédia Gantner

Jeudi 6 et vendredi 7 avril en soirée - entrée libre au CROUS devant la salle Jenny D’Héricourt
Instant Architect - Ex Lumina / création

Du vendredi 7 au soir au dimanche 9 avril en journée - entrée libre à La Citadelle
Ataraxie - Maxime Houot - Collectif Coin

Samedi 8 avril en après-midi - entrée libre à la librairie Reservoir Books
36 15 Brazil - 3615 Señor / création

Samedi 8 avril en après midi - entrée libre dans la Grande rue
Dumbphones - 3615 Señor

Samedi 8 avril de 21h à 4h à La Rodia
Concerts - Dombrance + Romane Santarelli + Citron Sucré
+ Hyperactive Leslie + Morgane

Dimanche 9 avril de 14h à 17h - entrée libre sur réservation Le Bastion
Chasse aux oeufs électroniques / création

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.23
nuageux
le 20/04 à 3h00
Vent
1.07 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
95 %