Hausse des tarifs des autoroutes

Publié le 31/01/2022 - 12:01
Mis à jour le 01/02/2022 - 08:03

Dès le 1er février • Les péages des réseaux autoroutiers APRR (Paris-Rhin-Rhône) augmenteront d’environ 2 % à compter du 1er février 2022, après une augmentation de 0,44 % début 2021, selon des arrêtés publiés dimanche au Journal officiel.

 © CIP BFC - Vincent Courtois
© CIP BFC - Vincent Courtois

Pour les voitures (véhicule de classe 1), les tarifs augmentent de 1,89 % sur le réseau Cofiroute, 2,19 % sur ASF, 1,91 % sur Sanef ou encore 2,05 % sur APRR, des hausses officielles qui confirment des chiffres du ministère des Transports rapportés en décembre par l'AFP.

Pour rappel, le réseau APRR regroupe :

  • l’axe Paris-Lyon (A5, A6, A31, A39)
  • l’axe Bourgogne-Europe du Nord (A31, A36)
  • l’axe Rhônalpin (A40, A41, A42, A43, A432, A48, A49, A51 Nord)
  • l’axe Centre de la France (A77, A71, A714, A719).

Les contrats très stricts liant les sociétés d'autoroutes à l'État prévoient une augmentation automatique des tarifs des péages tous les ans au 1er février, en fonction notamment de l'inflation et des chantiers entrepris sur le réseau.

"Les tarifs de péage au 1er février 2022 n'augmenteront pas plus que l'inflation", avait souligné en décembre une source proche des concessionnaires. Cependant, Vinci Autoroutes annonce le gel de ses tarifs pour les trajets de moins de 50 km pour tenir compte des nécessités des travailleurs. Un exemple qu'aucun autre réseau n'a suivi jusqu'à présent. Des trajets "domicile-travail" qui concernent les grandes agglomérations. La mesure s'applique à 80% des trajets de moins de 30km...

Inflation et coût des travaux

L'inflation en France a accéléré à 1,6 % sur l'ensemble de l'année 2021, en moyenne annuelle, selon l'Insee, au plus haut depuis 2018, sous l'effet d'une envolée des prix de l'énergie et d'une hausse des prix des produits manufacturés.

En décembre, les prix à la consommation ont progressé de 2,8 % sur un an.

Début 2019, en pleine contestation des Gilets jaunes, le gouvernement avait demandé et obtenu des sociétés d'autoroute une réduction de 30 % des tarifs pour les conducteurs réguliers, à défaut d'une baisse pour tous.

Le gouvernement avait écarté l'idée de geler les tarifs des péages, comme l'avait décidé l'ancienne ministre de l'Écologie Ségolène Royal en 2015, parce qu'il aurait fallu le rattraper ultérieurement.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Sirops et limonades Rième, quoi de neuf pour l’été 2024 ?

QUOI DE 9 ? • Un siècle après la création, dans les montagnes du Haut-doubs, la Maison Rième n’a pas pris une ride. C’est avant l’arrivée des colas que Marcel-Alcide Rième invente dans les années 20 la pétillante "Mortuacienne". Elle a beaucoup voyagé jusqu’en 2024, accompagnée de sirops, y compris bio et gourmands.

Tiny Houses, tentes XXL, espace snaking… Le nouveau visage du camping Chalezeule

Installée depuis un mois, les 10 tiny houses (…) et les 5 tentes familiales complètent désormais l’offre du camping de Chalezeule qui comptait déjà (et encore) des espaces dédiés aux campeurs sous une tente personnelle. Repensé l’espace snacking a également été officiellement inauguré vendredi 19 juillet 2024.

Les Barbiers by l’Atelier, le nouveau salon de la rue de Belfort

À Besançon, le salon de coiffure L’Atelier, situé rue de Belfort a fait le choix de scinder sa clientèle autrefois mixte, pour désormais accueillir ces messieurs à quelques pas, au 63 de la rue de Belfort. Ouvert depuis le 2 juillet 2024, Les Barbiers by l’Atelier propose des prestations pour hommes dans un cadre masculin et élégant. 

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : les effectifs salariés du secteur privé se stabilisent au 1er trimestre 2024

Le niveau des effectifs salariés du privé continue de stagner ce premier trimestre 2024 en région avec une augmentation d’environ 300 postes, alors que le niveau national observe un léger rebond de +0.3 %, soit 65.000 postes, selon les analyses de l’Urssaf Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.83
légère pluie
le 22/07 à 09h00
Vent
2 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
89 %