Baisse du prix du fioul : la Franche-Comté, région la moins chère

Publié le 28/12/2023 - 16:33
Mis à jour le 28/12/2023 - 16:04

Selon le baromètre mensuel de Fioulreduc, une plateforme digitale de commande de fioul domestique, en novembre 2023, le prix du fioul a baissé de 189 euros par rapport à novembre 2022, la région Franche-Comté étant celle où le fioul est vendu le moins cher en France.

©https://pixabay.com/fr/photos/thermostat-chauffage-radiateur-250556/ ©
©https://pixabay.com/fr/photos/thermostat-chauffage-radiateur-250556/ ©

''En novembre 2023, le contexte international a eu un impact sur le prix du fioul qui a diminué de 189 euros par rapport au mois de novembre 2022 en atteignant 1295 euros pour 1000 litres, explique Fioulreduc. Une évolution liée au marché du pétrole plombé par une économie morose, notamment en Europe, dans un contexte de taux élevés.''

D'après la Direction générale de l'énergie et du climat (DGEC), la moyenne mensuelle du prix du fioul, en France, en novembre 2023, était de 1295 euros (1,295 euros le litre) pour des livraisons de 2000 à 4999 litres, soit 51 euros de moins qu'en octobre 2023 et 189 euros de moins qu'en novembre 2022.

Des écarts de prix importants en région

Les écarts de prix se creusent en région, en raison des frais de transport. C'est la région Champagne-Ardenne qui arrive à la dernière place, affichant le prix le plus élevé avec 1321 euros pour 1000 litres. La palme d'or revient à la région Franche-Comté, la moins chère de France, avec 1232 euros pour 1000 litres en novembre 2023, soit 90 euros moins cher qu'en Champagne-Ardenne.

Les 3 régions les plus chères

  • Champagne-Ardenne : 1321 euros / 1000 litres
  • Aquitaine : 1316 euros / 1000 litres
  • Poitou-Charentes : 1307 euros / 1000 litres

Les 3 régions les moins chères

  • Franche-Comté : 1232 euros / 1000 litres
  • Ile-de-France : 1259 euros / 1000 litres
  • Bretagne : 1266 euros / 1000 litres
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.32
légère pluie
le 03/03 à 15h00
Vent
2.55 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
94 %