Barbecue américain Traeger : "faire de la cuisine élaborée au barbecue"

Publié le 16/08/2019 - 09:00
Mis à jour le 20/08/2019 - 16:27

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, « il n’y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger », selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que « cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur ».

Des pellets au bois de chêne, cerisier, pécan…

Cela peut paraître exotique au premier abord, mais c'est une belle découverte pour Aurélien, amateur de bon barbecue : "Je conseille de prendre deux sortes d'essence de bois lors de l'achat du barbecue pour découvrir deux manières d'apprécier sa viande". Sur chaque sac de bois figurent les viandes ou légumes les plus adaptés pour les pellets. On pourra ainsi goûter une cuisson au bois de cerisier avec du boeuf, du poulet ou encore du bois de pommier avec de la volaille, du poisson ou des légumes. "Un bac est prévu à cet effet et permet de récupérer les pellets pour pouvoir changer de bois".

Des cuissons aux petits oignons

Des sondes intégrées

Les amateurs de barbecues seront ravis, ils pourront largement jouer aux chefs cuisiniers grâce aux deux sondes intégrées au barbecue. La première se trouve à l'intérieur de ce dernier et permet de programmer une température bien précise qui peut être choisie. La deuxième se plante dans l'aliment afin de surveiller la cuisson à cœur. "Pour un steak, on comptera 49°C à cœur, tandis que pour le poulet il faudra atteindre les 74°C. Cela permet d'avoir des cuissons parfaites", souligne le vendeur.

Des cuissons longues prévues

L'utilisation du barbecue a changé ces dernières années selon Aurélien. "Avant, on voulait un produit pour cuire des merguez, aujourd'hui, les clients veulent faire de la cuisine élaborée au barbecue", précise-t-il. Pour cela, des cuissons longues sont envisageables avec le barbecue Traeger : "On peut rôtir, braiser, fumer et cuire en basse température. Il est possible de cuire de l'échine de porc huit à dix heures à 120°C pour atteindre 95°C à cœur. La viande sera alors tendre comme du beurre".

Le petit + : une application WiFi est disponible avec le barbecue. Elle permet donc de contrôler à distance ses cuissons… (des recettes et conseils de cuisson sont également donnés).

Remarque : ne pas utiliser de granulés de chauffage pour ce barbecue.

Info +

Boulanger, rue Guillaume Apollinaire, 25000 Besançon

  • Option disponible au magasin : 15 jours satisfait ou remboursé.
  • Horaires d'ouverture : de 9h30 à 20h00 au lundi au samedi et le 15 août de 10h à 19h00.
  • Prix : de 999 € (le classique pour 10 personnes), 1299€ (pour le format plus grand) et 1599 € pour le barbecue de la même marque à double paroi avec option "super smoke". Sac de pellets : 18,90 € les 9 kg
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Chez Tata Céline, la boutique où le temps semble s’être arrêté…

PUBLI-INFO • La table en formica de Mamie, les verres de la cantine, le mange-disque d’anciennes soirées endiablées… Tata Céline s’emploie à chiner essentiellement en Franche-Comté des objets du quotidien des années 50,60 et 70 à retrouver dans sa boutique, rue de la Madeleine à Besançon.

Le Groupe Chopard installe la marque BYD à Besançon

PUBLI-INFO • Le paysage automobile bisontin accueille depuis le 13 mai un nouvel acteur. Le Groupe Chopard distribue une nouvelle marque électrique en intégrant le constructeur chinois BYD, 1er constructeur mondial de véhicules 0 émission. Vous retrouvez au sein de ce nouveau showroom une gamme prête à se faire une place sur le segment des premiums avec de solides arguments : savoir-faire électrique, prestations innovantes et équipements haut de gamme.

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.72
ciel dégagé
le 24/06 à 21h00
Vent
2.6 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
77 %