Belfort : l’autorisation environnementale globale de l’Aéroparc de Fontaine validée par le tribunal administratif 

Publié le 31/03/2022 - 14:55
Mis à jour le 31/03/2022 - 14:55

Le Tribunal Administratif a rendu un jugement unique sur plusieurs recours déposés contre le développement économique de la zone de l’Aéroparc de Fontaine, a-t-on appris ce jeudi 31 mars.

 © Département du Territoire de Belfort
© Département du Territoire de Belfort

L’Aéroparc de Fontaine est l’une des plus grandes zones d’activités du Territoire de Belfort avec 240 hectares de terrain. Actuellement, il accueille une dizaine d’entreprises dans les secteurs de l’industrie et des transports. Il est situé à proximité immédiate de l’autoroute A36 et à 30 minutes de l’Euroairport de Mulhouse-Bâle-Fribourg.

"Ce jugement valide l’autorisation environnementale globale délivrée par la Préfecture à la Sodeb en date du 2 décembre 2020, et déboute les associations de ce recours", indique Damien Meslot, président du Grand Belfort qui se dit satisfait de ce maintien "qui démontre le sérieux du travail engagé par le Grand Belfort pour le développement de cette zone". Pour lui, "des opposants cherchaient à bloquer toute implantation sur l’Aéroparc de Fontaine. Ils ont été déboutés. Il s’agit d’une victoire pour le Grand Belfort et pour l’emploi dans notre département." 

Le président de l'agglomération ajoute que "les nombreuses implantations en cours sur cette zone, qui représentent déjà plus de 1 000 emplois, ne sont donc pas remises en cause." 

Damien Meslot a toutefois pris note de l’annulation du permis de construire délivré par la commune de Fontaine et de l’autorisation environnementale délivré par le préfet, spécifiques au projet de la SCI Vailog. "C’est pour une question de forme que le Tribunal a pris cette décision. Je ne doute pas que la SCI Vailog redéposera rapidement un nouveau permis prenant en compte ces remarques", commente-t-il, tout en regrettant que "pour des raisons idéologiques et politiciennes, certains retardent la création de 1 000 emplois supplémentaires" conclut Damien Meslot. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Hausse des tarifs des autoroutes : risque d’un report massif du trafic des autoroutes vers les routes nationales

L’augmentation moyenne du tarif des péages d’autoroute à hauteur de 4,75 % entrera en vigueur à compter de ce mercredi 1er février 2023. Selon l’association 40 millions d’automobilistes, c’est "une hausse inadmissible qui s’ajoute au prix délirant des carburants et transforme la mobilité en luxe."

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.12
couvert
le 04/02 à 3h00
Vent
0.41 m/s
Pression
1036 hPa
Humidité
87 %