Belfort : prison ferme pour avoir violé les mesures de confinement à plusieurs reprises

Publié le 03/04/2020 - 18:06
Mis à jour le 03/04/2020 - 18:07

Un Belfortain de 20 ans contrôlé à cinq reprises par les forces de l’ordre sans attestation de sortie conforme a été condamné ce vendredi 3 avril 2020 à six mois de prison, dont deux avec sursis, a-t-on appris auprès du parquet de Belfort.

Jugé en comparution immédiate par le tribunal de Belfort, le prévenu a été reconnu coupable d'avoir violé les "interdictions ou obligations édictées dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire" à plusieurs reprises, a précisé le procureur de Belfort, Eric Plantier, dans un communiqué.

"Le condamné a été placé sous mandat de dépôt à l'issue de l'audience pour exécution immédiate à la maison d'arrêt de Belfort de la partie ferme de la peine d'emprisonnement prononcée", a ajouté le magistrat.

L'homme de 20 ans a été contrôlé et interpellé dans la nuit de jeudi à vendredi vers minuit "alors qu'il se rendait sans attestation de déplacement dérogatoire dans un commerce de proximité pour y faire l'acquisition d'une bouteille d'alcool", a fait savoir M. Plantier.   Il avait été contrôlé une première fois le 25 mars muni d'une attestation non conforme, puis il avait de nouveau été contrôlé à quatre reprises sans attestation. Lors de l'un de ces contrôles, l'intéressé avait été interpellé au terme d'une course poursuite avec la police, alors qu'il conduisait sans permis de conduire.

Le procureur a salué "l'investissement sans faille" de la gendarmerie et de la police nationale et municipale "pour faire respecter les mesures décrétées dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire afin de lutter contre la propagation du virus covid-19 et sanctionner les comportements irresponsables des contrevenants".

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.04
pluie modérée
le 22/06 à 9h00
Vent
2.66 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
96 %