Besançon, capitale de l’allergie

Publié le 16/03/2018 - 11:14
Mis à jour le 15/04/2019 - 14:51

Depuis ce jeudi 15 mars 2018 et jusqu'à vendredi soir, les équipes médicales du Pr Aubin et du Dr Pelletier (service de dermatologie du CHU de Besançon) et du Pr Dalphin  (service pneumologie) accueillent les journées annuelles d'immuno-allergologie Max Bourgeois au Centre Diocésain de Besançon.  En parallèle, se déroulent également les journées annuelles du Centre de référence des angioedèmes à kinines (CREAK) qui est une maladie rare souvent confondue à tort avec une allergie.

p1000202.jpg
le Pr François Aubin (service de dermatologie du CHU de Besançon) © DR
PUBLICITÉ

« Ces rencontres sont l’occasion de présentations et de débats sur les différentes formes d’allergie respiratoire, cutanée et professionnelle qui touchent plus de 25% de la population. Plus de 100 participants et experts nationaux vont pouvoir débattre des problèmes allergologiques rencontrés par les patients.

La prévalence des allergies a considérablement augmenté ces 30 dernières années dans les pays développés. Les modifications et l’appauvrissement de la diversité de la flore microbienne (microbiome) à la surface de la peau et des muqueuses respiratoires et digestives provoquent un dysfonctionnement immunitaire responsable d’une perte de tolérance vis-à-vis de protéines anodines comme les pollens.

L’utilisation inappropriée des antibiotiques, des antiseptiques, la pollution atmosphérique, l’alimentation riche en graisses et sucres et pauvre en fruits et légumes, les régimes alimentaires exclusifs (Vegan) modifient le microbiome et favorise l’inflammation et les allergies. Des formes plus rares d’allergie aux venins d’insectes (abeilles et guêpes) ou  d’angio-oedèmes héréditaires ou non sont décrites. 

Enfin, tout n’est pas allergie et différents mécanismes non allergiques peuvent être également en cause. Sur le plan thérapeutique, de nouveaux biomédicaments ont transformé la vie des patients grâce à leur efficacité et bonne tolérance« .

 

Pr François Aubin 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

100 000 DMP ouverts dans le Doubs : et vous ?

100 000 DMP ouverts dans le Doubs : et vous ?

Au 17 juin 2019, un Doubien sur cinq a créé son Dossier Médical Partagé, ce « carnet médical en ligne ». Ouvrable en quelques minutes par internet ou en pharmacie, il facilite les diagnostics et ordonnances des médecins et autres professionnels de santé.  Ces derniers nous expliquent ses avantages...

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Projet de loi santé : Martial Bourquin dépose des amendements pour lutter contre les déserts médicaux

Dans le cadre du projet de loi Organisation du système de santé e, débat actuellement au Sénat, le PS Martial Bourquin a déposé des amendements visant à lutter contre les déserts médicaux et propose le conventionnement sélectif  ou "territorialisé" des médecins libéraux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.63
couvert
le 18/06 à 15h00
Vent
0.76 m/s
Pression
1012.94 hPa
Humidité
57 %

Sondage