Besançon doit s'adapter (une fois de plus) au Coronavirus

Publié le 09/10/2020 - 09:33
Mis à jour le 09/10/2020 - 09:34

Conseil municipal • Maintien au maximum des animations et évènements, dont le marché de Noël, soutien aux associations sportives et culturelles, reconstitution du stock des masques ou acquisition de nébuliseurs pour la désinfection, remboursement des activités aquatiques  : il sera encore question de la Covid-19 ce vendredi 9 octobre au conseil municipal. La Ville, dans sa décision budgétaire modificative, devrait allouer près de 862.000 € de crédits en lien avec la crise sanitaire.

Anne Vignot © D Poirier
Anne Vignot © D Poirier

La vie se poursuit, malgré la crise sanitaire. La maire de Besançon a insisté sur le rôle de la Ville de Besançon pour que le lien social perdure et que la vie continue. "Nous poussons le plus possible, les animations, les évènements pour qu'ils aient lieu dans les meilleures conditions sanitaires... " Anne vignot s'est d'ailleurs réjoui du maintien de la Braderie de ce samedi 10 octobre par l'UCB ou du maintien du Trail des forts, de l'open national et le week-end d'escalade, etc.

Quid des festivités de fin d'années ? L'objectif est bien de maintenir un marché de Noël.  "Il n'est pas question de voir une ville s'éteindre à cause de la crise sanitaire, nous ferons tout pour conserver le marché et à minima des animations, des illuminations..."

861.722 € de crédits liés à la Covid-19

Le confinement du printemps 2020 a laissé des stigmates et la Covid-19 est toujours présente.  En présentant les enjeux du conseil municipal du vendredi 9 octobre 2020, Anne vignot a dressé la liste des crédits liés à la gestion de la crise sanitaire sur un volet "relance" d'une part et sur l'adaptation permanente avec le virus de l'autre.

Les conseillers municipaux seront amenés à se prononcer sur la décision budgétaire modificative (DM1).

La Ville prévoit un total de 5550.000 € en lien avec le plan de relance, principalement sur des exonérations de loyers (-41.253 €), mais aussi de taxes de stationnement des taxis (-3.600 €) et des droits de places de marché de plein air et foire (-25.000 €)

Piscine : un remboursement sera proposé aux usagers des activités aquatiques dont les abonnements annuels n’ont pu être honorés totalement en raison de la crise sanitaire  : 65 000 €.

Des chèques cadeaux à hauteur de 100.000 € pour l'office du commerce

Anne Vignot a dévoilé deux nouveaux dispositifs :

  • L'exonération pour six mois de loyers et redevance aux associations et structures partenaires de ville pour un montant de 369.000 €
  • La mise en place de chèque cadeau à hauteur de 100.000€ pour soutenir le commerce local en lien avec l'Ocab (office du commerce et de l'artisanat de Besançon)

"La Ville se doit d'être encore plus présente dans l'accompagnement des associations dans ce contexte sanitaire" a insisté le 1er adjoint Abdel Ghezali.  En plus des subventions maintenues - même en cas d'annulation des évènements -  et des cinq dispositifs déjà existants, un fonds d'aide exceptionnel aux associations culturelles a été mis en place afin de toucher un tissu associatif encore plus large.

Si les comités locaux de gestion existent pour les associations sportives, la Ville souhaite en outre lancer des études de diagnostics pour évaluer les besoins des associations suite à la crise sanitaire afin de proposer un futur redéploiement des crédits.

Masques, distributeurs de gel, nébuliseurs

Et comme la Covid-19 est toujours là, la Ville de Besançon va enfin engager de nouveaux frais pour un montant de 247.000€ :

  • Reconstitution du stock des masques pour le personnel et produits de désinfection : 113.000€
  • Acquisition de 50 distributeurs de gel hydroalcoolique pour prêt aux organisateurs de manifestations : 15.000 €
  • Acquisition de nébuliseur de désinfection (par aérosol et micro goutelette) pour les équipements sportifs et scolaires : 87.000 €

Enfin, en plus de la décision budgétaire modificative, une subvention exceptionnelle de 50.000 € sera proposée pour l'aménagement des locaux de la ressourcerie étudiante dans les anciens locaux du siège du Krou pour un meilleur accueil des étudiants en difficulté.

Près de 640.000 € pourront être à nouveau alloués lors de la prochaine décision budgétaire modificative en fin d'année et devraient notamment porter sur l'activité économique et le soutien aux entreprises et artisans.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Politique

L’ancien préfet de Haute-Saône Michel Vilbois limogé pour management “brutal”

Préfet du Tarn depuis seulement 9 mois, Michel Vilbois, ancien préfet de Haute-Saône, sera démis de ses fonctions à compter du lundi 22 juillet. Connu pour sa fermeté face aux manifestations contre l’autoroute A 69 et visé, selon des sources concordantes, par des accusations de management "brutal". Son limogeage intervient environ un mois après un audit mené auprès de ses services par l’Inspection générale de l’administration (IGA), dont les résultats ne sont pas encore connus.

Candidat RN sous curatelle dans le Jura : un recours pour annuler le scrutin législatif

La candidate Nouveau Front populaire dans la 2e circonscription du Jura a déposé un recours mercredi 17 juillet 2024 devant le Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin législatif qui avait vu la qualification au second tour d'un candidat Rassemblement national sous curatelle, donc théoriquement inéligible.

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.55
ciel dégagé
le 19/07 à 06h00
Vent
0.77 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
86 %