Bourgogne : les professionnels attendent un millésime 2020 "remarquable"

Publié le 11/09/2020 - 06:56
Mis à jour le 11/09/2020 - 06:56

Le millésime 2020 s'annonce "remarquable" en Bourgogne, selon l'interprofession, qui s'est félicité jeudi de la bonne résistance de ses vins à l'export malgré un contexte économique mondial difficile, aggravé par la crise sanitaire. En terme de volume, bien que la pluviométrie cet été a été "minimale", les viticulteurs prévoient une année "autour de la moyenne", après une très faible récolte en 2019 dûe aux aléas climatiques.

 © D Poirier
© D Poirier

Le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB) attend des « vins élégants et fruités en rouge et des blancs à retenir dans les grandes années », a indiqué son président délégué François Labet, alors que se terminent des vendanges parmi les plus précoces jamais réalisées. En terme de volume, bien que la pluviométrie cet été a été « minimale », les viticulteurs prévoient une année « autour de la moyenne », après une très faible récolte en 2019 dûe aux aléas climatiques.

Les vins de Bourgogne, dont près de la moitié des ventes sont réalisées à l'export, marquaient à la fin juillet "un recul de 7% en valeur et 7% en volume", a précisé le président du BIVB BLouis-Fabrice Latour.

Ce recul est lié principalement à la baisse de "25% en valeur" du marché américain, plombé par la surtaxe de 25% décidée par le gouvernement Trump sur les importations de certains produits européens.

Dans les autres pays, "la situation est très contrastée selon les marchés", a ajouté M. Latour, relevant notamment le succès des vins de Mâcon au Royaume-Uni, qui reprend sa place de premier pays importateur de vins de Bourgogne. Ou encore l'entrée de la Suède parmi les cinq premiers marchés en volume.

"Retournons au restaurant"

En France, les ventes progressent dans la grande distribution (+2,5% en chiffre d'affaires) au premier semestre par rapport à la même période en 2019, soutenues par les ventes en magasins de proximité et en drive.

En revanche, le secteur de la restauration, qui représente "un quart des ventes" de Bourgogne, a beaucoup souffert depuis le début de la crise sanitaire. Le BIVB s'est ainsi associé à l'opération "Retournons au restaurant" du 17 septembre au 17 novembre pour soutenir les restaurateurs.

Cette opération qui permettra aux clients de près de 2.000 restaurants partenaires en France d'obtenir une réduction de moitié de leur addition (hors boisson), "tient à coeur à la filière", a affirmé la directrice marketing et communication du BIVB, Virginie Valcauda.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Conjoncture du mois de décembre 2020 : « des prévisions prudentes »

La Banque de France vient d'éditer une note de conjoncture (enquête auprès des dirigeants d'entreprises sur leur niveau d’activité) pour le mois de décembre 2020. La production industrielle progresse en fin d'année. Les carnets s’étoffent mais demeurent insuffisants. Une baisse est attendue. Les services enregistrent une faible hausse d’activité, à l’exception de la restauration, lourdement affectée par le reconfinement. Les prévisions sont prudentes.

 

Endettement des entreprises : comment les aider ?

En Bourgogne Franche-Comté, près de 20 000 entreprises ont bénéficié d’un PGE (Prêt Garanti par l’Etat). Emprunt qu'il faudra bien rembourser. Alors que l’activité tourne encore au ralenti dans plusieurs secteurs, la Banque Populaire BFC tente d’aider au mieux ces entreprises et leurs prêts avec sa « BOX PGE »…

SNCF Réseau : 423 millions d’euros dans la modernisation du réseau de Bourgogne Franche-Comté en 2021

Pour l'année 2021, SNCF Réseau investira 423 millions d'euros pour la modernisation et la maintenance du réseau en Bourgogne Franche-Comté. 250 chantiers au total sont prévus. Pour Jérôme Grand, directeur territorial SNCF Réseau, 2021 sera "une année exceptionnelle en Bourgogne Franche-Comté."

Bientôt, le nouveau centre commercial Cassin à Planoise ouvrira ses portes dans un écrin plus moderne

Les travaux de la restructuration du centre commercial Cassin dans le quartier Planoise à Besançon commenceront le 18 janvier prochain. Le bail commercial entre Intermarché et Aktya, société d'économie mixte bisontine, a été signé mercredi 13 janvier. Le nouveau centre commercial ouvrira ses portes dans un écrin plus moderne à l'automne prochain.

Un frontalier sur trois travaille dans l’horlogerie

Dans sa dernière étude, l'Ostaj (observatoire statistique transfrontalier de l'Arc Jurassien)  indique que l'industrie horlogère de l'Arc Jurassien emploie 31.400 personnes dont une forte majorité dans des établissements du côté suisse de la frontière. Les agglomérations frontalières du Locle, de La Chaux-de-Fonds et de la vallée de Joux sont les principaux pôles de l’horlogerie.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.11
légères chutes de neige
le 18/01 à 9h00
Vent
1.78 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
98 %

Sondage