Brexit: la France et l'Allemagne doivent "prendre l'initiative" (Hollande)

Publié le 26/06/2016 - 14:22
Mis à jour le 18/04/2019 - 10:27

François Hollande a affirmé ce dimanche 26 juin 2016 que la France et l'Allemagne devaient "prendre l'initiative" après le vote des Britanniques en faveur de la sortie de leur pays de l'Union européenne.

"Un pays ami, un pays allié avec lequel nous avons tant de liens, vient de décider de se séparer de notre union, l'Union européenne, qu'on croyait indestructible, indissoluble", a constaté le président de la République lors de la cérémonie d'inauguration du mémorial de Dun-les-Places (Nièvre), village martyr où 27 hommes avaient été fusillés en juin 1944.

"Il est de la responsabilité de la France et de l'Allemagne de prendre l'initiative, parce que nous avons montré que du malheur, de l'horreur et de la guerre, nous avons été capables de construire une amitié forte et c'est en définitive le symbole de Dun-les-Places", a-t-il ajouté. "Séparés, nous prenons le risque d'être désunis, en discorde et en querelle (...) Ensemble, nous pouvons gagner pas simplement la paix, mais l'estime des hommes et des femmes de cette belle union qui s'appelle l'Europe", a-t-il conclu.

Du 26 au 28 juin 1944, 3.000 soldats nazis assiégèrent Dun-les-Places et fusillèrent 27 hommes, âgés de 20 à 68 ans, dont le maire, le curé, des instituteurs et des agriculteurs du village. Ils pillèrent et brûlèrent ensuite des maisons du bourg. Un mémorial a récemment ouvert ses portes en souvenir du drame.

François Hollande a fait à plusieurs reprises références à son prédécesseur François Mitterrand, élu de la région qui se rendait chaque année à Dun-les-Places pour commémorer cet événement, et à son "combat européen". "Dans un discours à Strasbourg, François Mitterrand avait exhorté les parlementaires européens à se souvenir et à comprendre, comme le mémorial", a dit le Président. Le fils cadet de François Mitterrand, Gilbert, était présent dimanche à la cérémonie, mais n'a pas pris la parole.

La sénatrice socialiste de la Nièvre et petite-fille de l'un des fusillés de Dun-les-Places, Anne Emery-Dumas, a pour sa part fait un parallèle entre les événements survenus dans ce village 72 ans plus tôt et l'attaque du 13 novembre 2015 à Paris. "Comment passe-t-on, brusquement en un soir, de la normalité d'un village paisible au déchaînement de haine qui conduit au massacre ? Comment passe-t-on d'une soirée entre amis à la terrasse d'un café à l'horreur absolue d'un carnage ?", s'est interrogée la parlementaire. 

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

brexit

Brexit, « la victoire de l’Angleterre périphérique ! » selon le géographe Christophe Guilluy

Pour le géographe Christophe Guilluy, c'est clair, la victoire du Brexit, "c'est celle de l'Angleterre périphérique. C'est-à-dire celle des territoires où vivent désormais les classes populaires (comme dans bien des pays développés) : l'espace rural, petites villes et villes moyennes.... (la question de l'insularité est secondaire). Partout, le modèle mondialisé produit sa contestation (Amérique périphérique, une Suède périphérique, Suisse périphérique, Pays-Bas périphérique etc. etc. )". 

Prolonger le plan Juncker, piste pour aller de l’avant après le Brexit, selon Moscovici

Le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici a estimé ce dimanche 3 juillet  2016 que l'Union européenne devait lancer des "initiatives fortes" pour "réinventer l'Europe" après le Brexit, parmi lesquelles figurent une prolongation du plan Juncker, destiné à relancer l'investissement en Europe. 

La gauche se prononce sur le Brexit : le belfortain Bastien Faudot parle d’ »un nouveau départ comme une coopérative de nations « 

La gauche s’est prononcé sur la décision des Britanniques de quitter l’Union Européenne ce vendredi 24 juin 2016. Entre la gauche de la gauche, le Parti socialiste, le parti de gauche ou encore le MRC : certains ont réagi plus vivement que d’autres.

F. Hollande sur le Brexit : « un choix douloureux que je regrette profondément »

Ce vendredi 24 juin 2016, François Hollande a déclaré regretter "profondément" le vote des Britanniques en faveur d'une sortie de l'Union européenne, "un choix douloureux" qui "met ravement l'Europe à l'épreuve""L'Europe ne peut plus faire comme avant", a souligné le chef de l'Etat lors d'une allocution solennelle depuis l'Elysée à l'issue d'une réunion de crise avec plusieurs membres du gouvernement, et avant un conseil des ministres extraordinaire prévu dans l'après-midi.

Politique

Régionales : Bastien Faudot appelle à voter pour la liste de Marie-Guite Dufay et de Stéphanie Modde au second tour

"Le temps des cerises" (GRS – LFI – Génération.s – Place Publique – Nouvelle Donne – LRDG- GDS – Ensemble ! – PEPS) a obtenu 4,5% des suffrages dimanche au premier tour de l'élection régionale en Bourgogne-Franche-Comté. Sa tête de liste, Bastien Faudot, appelle à un soutien "ferme et résolu" de "la liste des progressistes et des écologistes" au second tour dimanche 27 juin 2021.

Régionales 2021 : pour Odoul, Dufay « veut laisser la Bourgogne Franche-Comté aux Khmers Verts »

Au lendemain du 1er tour des élections régionales lundi 21 juin, la candidate sortante Marie-Guite Dufay (PS) a annoncé la fusion de sa liste avec celle d'Europe Écologie les Verts. Pour Julien Odoul, le candidat RN, "une telle éventualité, après 17 années de gestion socialiste désastreuse, serait une catastrophe pour les Bourguignons et les Francs-Comtois."

Régionales 2021 : selon F. Patriat, LREM a « des cliqueurs » plutôt que des militants

Le sénateur LREM de la Côte-d'Or, François Patriat, a déploré ce mardi 22 juin 2021 que le mouvement présidentiel soit "trop virtuel" et "trop dans l'entre-soi", deux jours après le premier tour des régionales et départementales lors desquelles la macronie a essuyé une sévère défaite.

Régionales : Denis Thuriot (LREM) se maintient pour le second tour

Mise à jour • Le candidat de la majorité présidentielle arrivé en quatrième position du 1er tour des élections régionales en Bourgogne Franche-Comté avec 11,7 % des voix a décidé de maintenir sa liste "La Région partout et pour tous " pour le second tour du dimanche 27 juin 2021. Une décision qui ouvre la voie à une quadrangulaire.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.43
légère pluie
le 23/06 à 18h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
87 %

Sondage