Les "Dragon ladies" s'embarquent dans l'aventure de la Vogalonga à Venise

Publié le 22/05/2017 - 13:40
Mis à jour le 24/05/2017 - 06:53

Avec le soutien technique du SNB, les « Dragon ladies » de Besançon, femmes opérées du cancer du sein,  vont participer le 4 juin à la Vogalonga 2017 de Venise,  une célèbre régate de bateaux à rame.

 ©
©

"Participer à la Vogalonga de Venise est une superbe aventure  physique, sportive et mentale" expliquent les Dragon ladies bisontines.  "Tout le sens de notre équipage est de montrer que la maladie n'est pas une fatalité, peut être dépassée par un engagement personnel et collectif, et doit être combattue tous les jours un peu plus".

Très populaire chez les Vénitiens, la  Vogalonga  est une régate de bateaux à rames festive qui se déroule tous les ans à Venise tous les ans le dimanche de Pentecôte. Pour la petite histoire, la première édition s'est tenue en 1975. Les organisateurs protestaient alors contre la multiplication des bateaux à moteurs à Venise.

Aujourd'hui, cette régate rassemble des rameurs de toute l'Europe avec plusieurs milliers d'embarcations à rames : aviron, kayak, canoë, dragon boat, gondole, caroline, barque, etc.  Le départ est donné par un coup de canon le dimanche à 9 h devant le palais des Doges au cri "Per Venezia e per San Marco" ! Les rameurs vénitiens lèvent leurs rames pour saluer.

Le parcours, sur plus de 30 km, traverse la lagune par les îles Burano et Murano, avant un retour à Venise par le Cannareggio et une descente finale du Grand Canal.

20 Pagayeuses dont 15 ladies de Besançon

Pourquoi cet équipage ? "Pour avancer dans la maladie vers la guérison, ller de l'avant en pagayant ensemble, retrouver une vitalité physique et morale, échanger loin du milieu médical, et former une équipe solidaire" expliquent-elles.

Cette manifestation est aussi l'occasion pour beaucoup de Dragon Ladies d'Europe de se retrouver. Le club de Besançon est né en 2013. Aujourd'hui, elles sont 17 femmes adhérentes à la société nautique de Besançon (SNB) toutes opérées,  beaucoup encore en traitement dont radiothérapie et chimio. Elles ont décidé de relevé le défi en lien avec le conseiller technique dragon boat de Franche Comté, l'entraineur permanent des Ladies, une kiné. Le Dragon boat se composera de 20 pagayeuses dont 15 ladies, d'un Barreur et d'un tambour, soit 22 personnes embarquées ! Ca va pagayer !

Info +

Le Dragon Boat est une embarcation d'origine chinoise qui peut accueillir une vingtaine de pagayeurs, un barreur et un tambour. Le sport est très répandu en Asie.

En 1996, le Dr D.Mc Kensie, médecin physiologiste à l'université de Vancouver eut l'idée novatrice, de créer un équipage de Dragon Ladies avec des femmes traitées d'un cancer du sein. Ce médecin pensait qu'une activité physique adaptée et progressive était bénéfique en réactivant la circulation lymphatique, par un effet actif de la musculature. Le mouvement effectué dans le Dragon Boat s'adapte en effet parfaitement à cette pathologie .

Des équipages se créent aux Etats Unis, en Australie puis en Europe et  pour la première fois en France à Reims en 2009

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Un collectif régional de médecins volontaires pour réduire le temps d’attente d’un certificat de décès

Le collectif porté par l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté est opérationnel depuis le début de l’année 2024. Il permet une voie de recours en cas d’absence de solution pour établir un certificat de décès. 

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.53
légère pluie
le 22/06 à 15h00
Vent
2.27 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
93 %