Alerte Témoin

Cantonner la dette Covid n'exonère pas de réduire toute la dette, selon Moscovici

Publié le 01/07/2020 - 16:24
Mis à jour le 01/07/2020 - 16:24

Le cantonnement de la dette publique liée à la pandémie de Covid-19, prévu par le gouvernement, est une procédure "formelle" qui n'écarte pas la nécessité de réduire l'ensemble de la dette publique, a prévenu mercredi 1er juillet 2020 le premier président de la Cour des comptes Pierre Moscovici.

1PierreMoscovici001.JPG
Pierre Moscovici, a regretté vendredi 8 novembre 2013 l'abaissement de la note de la France par Standard & Poor's Pierre Moscovici ©roman

"En tant que tel, (...) transférer la dette d'une poche des administrations publiques à une autre n'en diminue pas le total et le cantonnement est donc une procédure essentiellement formelle qui ne diminue pas le montant total de la dette", a affirmé M. Moscovici lors d'une audition devant la commission des Finances du Sénat.

"Le remboursement de cette dette de crise se faisant à long terme, il importe d'éviter qu'entre-temps une nouvelle dette se reconstitue au détriment des générations futures", a-t-il insisté.

  • Le gouvernement souhaite isoler la dette publique liée à la pandémie de Covid-19, a annoncé lundi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Cela représenterait environ 150 milliards d'euros que le gouvernement envisage de rembourser jusqu'en 2042 via un nouveau prolongement de la CRDS, la contribution au remboursement de la dette sociale, une taxe de 0,5% prélevée sur les salaires, selon Bercy.

Cette contribution créée en 1996 pour rembourser le "trou de la Sécu" devait initialement être supprimée en 2024, mais le gouvernement prévoit dans un texte en cours d'examen au Parlement de la prolonger jusqu'en 2033 pour apurer dans un premier temps un surplus de dette sociale anticipé ces prochaines années, notamment du fait du Covid.

Un nouveau prolongement jusqu'en 2042 pourrait être intégré au futur projet de loi de finances pour 2021, a-t-on indiqué à Bercy. "Le prolongement de la CRDS (...) tel qu'évoqué par le gouvernement, permettrait en effet de conserver une ressource pour rembourser la dette de crise et ça signifie bien que quelqu'un la rembourse", a jugé M. Moscovici qui estime donc que ce cantonnement est un "signal positif".

"Cette mesure si elle voit le jour doit s'inscrire dans une stratégie globale qui fixe la trajectoire de moyen terme de l'ensemble des finances publiques" Pierre Moscovici.

"N'opposons pas (...) l'idée de la Cour selon laquelle il faudrait une trajectoire de remboursement de la dette publique et ce cantonnement de la dette : les deux vont éventuellement ensemble, ils ne s'opposent pas et ça peut même être un élément de crédibilité de la trajectoire", a-t-il encore ajouté.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     26.28
    ciel dégagé
    le 08/08 à 9h00
    Vent
    0.41 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    32 %

    Sondage