Chafia Kaoulal, candidate du parti "Les républicains" dans la 2e circonscription du Doubs

Publié le 01/06/2022 - 11:33
Mis à jour le 01/06/2022 - 10:40

Portrait • Chafia Kaoulal, 52 ans, se présente aux élections législatives. Elle est la candidate du parti « Les Republicains » dans la 2e circonscription du Doubs.

 ©
©

Pour les élections législatives des dimanches 12 et 18 juin 2022 maCommune.info vous présente les candidats de la seconde circonscription du Doubs.

Carte d'identité de Chafia Kaoulal

  • Nom : KAOULAL
  • Prénom : Chafia
  • Situation personnelle : Concubinage
  • Date et lieu de naissance : 1970 (52 ans) en Algérie (arrivée en France à l’âge de 3 mois)
  • Profession : Infirmière de bloc opératoire
  • Ville : Besançon Quartier Mouillère
  • Mandats et parcours politique :
    • Colistière sur la liste «Besançon Maintenant» menée par Ludovic Fagaut aux dernières élections municipales
  • Une citation : « A cœur vaillant rien d’impossible »

Étiquette politique : LesRépublicains

 Suppléant : Daniel ROY - 48 ans - domicilié à Malbrans - Chargé de clientèle en assurances, Adjoint au Maire de Malbrans

Question à Chafia Kaoulal

Pourquoi vous présentez-vous ?

Chafia Kaoulal : "Issue de l’immigration, la France m’a accueillie, m’a permis de grandir dans un pays en paix. Elle m’a vue étudier, travailler et m’épanouir. Cependant malheureusement, à l’inverse, depuis de très nombreuses années, je trouve la France lésée, abimée, divisée, dépouillée de son savoir-faire et peu respectée. Il est urgent de lui redonner la place qu’elle mérite : je serai de celles et ceux qui, pendant 5 ans agiront, sans relâche, pour que notre France redevienne au plus vite une grande nation."

Quels dossiers souhaitez-vous particulièrement défendre à l'Assemblée ?

Chafia Kaoulal : "Notre pays traverse deux grandes crises (sanitaire, guerre Ukraine). De nombreux Français (jeunes, familles, retraités), entreprises, associations ont subi et en subissent encore les effets dévastateurs. L’inflation due à l’augmentation du prix des énergies, des denrées et des matières premières nous impacte tous et ne fait que s’accentuer. Les mesures telles que redonner du pouvoir d’achat, soutenir et développer notre économie, favoriser et aider l’innovation, retrouver notre souveraineté énergétique sont primordiales."

Pourquoi voter pour vous ?

Chafia Kaoulal : "Issue d’un milieu modeste, j’ai dû batailler pour gravir les échelons de la vie. Ma détermination, ma volonté m’ont permis d’être ce que je suis aujourd’hui : une femme accomplie qui exerce le très beau métier d’infirmière. Le député est le représentant, le porte-parole de ses concitoyens. Il doit être fidèle à ses engagements et ne pas changer d’embarcation au gré de ses humeurs ni abandonner son bateau à la moindre vague. Ma détermination et ma volonté d’avancer, qui m’animent encore, seront mes piliers pour défendre l’intérêt de mes concitoyens. Mon honnêteté et ma franchise seront les ancrages de ces piliers.
Les Français ont besoin d’une nouvelle génération d’élus,
Les Français ont besoin de franchise et d’honnêteté,
Les Français ont besoin d’être écoutés et entendus,
Les Français ont besoin de bon sens,
Je serai à la hauteur de leurs attentes !"

Calendrier de Chafia Kaoulal

Chaque jour sur le terrain

Suivre Chafia Kaoulal

Facebook : Chafia Kaoulal

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

circo2502

Législatives 2022 : les candidats de la majorité présidentielle ne lâchent rien

Dans les deux premières circonscriptions du Doubs, Laurent Croizier (Modem) et Éric Alauzet (Renaissance), les deux candidats "Ensemble !" de la majorité présidentielle, battent la campagne pour chercher les électeurs et convaincre. Tous deux brandissent le risque des dangers de "l''extrême gauche".

Stéphane Ravacley, le boulanger de Besançon : l’ovni politique qui bouscule les codes

législatives 2022 • "Ces chaussures pleines de farine, je les emmènerai à l’Assemblée nationale" : arrivé en tête du premier tour des législatives dimanche soir dans sa circonscription du Doubs, le boulanger Stéphane Ravacley continue de bousculer les codes et chasse les abstentionnistes.

Éric Alauzet, candidat Renaissance sur la 2e circonscription du Doubs

Portrait • Député sortant depuis 2012 sur la seconde circonscription du Doubs, Éric Alauzet, 63 ans, se présente à nouveau aux élections législatives sous l’étiquette « Renaissance » de la majorité présidentielle. Lors du 1er tour, le candidat a récolté 31,36 % et arrive deuxième.

Législatives : Jadot au soutien du boulanger Stéphane Ravacley, candidat "atypique"

Le candidat EELV à l’élection présidentielle, Yannick, Jadot, s’est rendu à Besançon ce mercredi 25 mai 2022 pour soutenir le boulanger bisontin Stéphane Ravacley, le candidat écologiste de la Nupes (nouvelle union populaire écologique et sociale) sur la 2e circonscription du Doubs.

Politique

L’élu bisontin Kévin Bertagnoli dépose plainte pour “harcèlement” et “menaces de mort”

Le président du groupe Génération-s et adjoint en charge de la Démocratie participative et de la participation citoyenne à la Ville de Besançon, a décidé de porter plainte auprès du procureur de la République contre les auteurs de publications malveillantes survenues suite à son intervention lors du dernir conseil municipal de Besançon du 4 avril 2024.

Pancartes brandis par les élus RN en conseil régional : les réactions s’enchaînent…

+ Plainte du MRAP • Suite aux pancartes "Violeurs étrangers dehors" brandis par les élus du Rassemblent nationale en soutien au collectif Némésis durant le conseil régional du 11 avril 2024, les réactions s’enchainent… Pour rappel, Marie-Guite Dufay, la présidente de la Région, a indiqué son intention de porter plainte.

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Bourgogne-Franche-Comté : Marie-Guite Dufay veut porter plainte contre des élus RN après des pancartes anti-immigrés en plein conseil

Marie-Guite Dufay, la présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi 11 avril 2024 son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

”Violeurs étrangers dehors” : les élus du RN brandissent des pancartes en conseil régional de Bourgogne Franche-Comté

En soutien au collectif Némésis dont l’une des militantes avait brandi une pancarte ”Violeurs étrangers dehors” lors du Carnaval de Besançon le 7 avril, chacun des élus du Rassemblement national au ont, à leur tout, affiché cette même pancarte lors de l’assemblée plénière au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté ce jeudi 11 avril.

À Besançon et Cussey-sur-l’Ognon, bientôt la création d’une zone agricole protégée : pourquoi ?

Jeudi 11 avril 2024, le projet de création d’une zone agricole protégée (Zap) à Besançon et Cussey-sur-l’Ognon sera soumis au vote des élus de Grand Besançon Métropole. Quels sont les objectifs ? Quel avenir pour ces zones ? François Presse, conseillère communautaire à Grand Besançon Métropole déléguée à l'Agriculture, nous explique.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.44
légère pluie
le 16/04 à 3h00
Vent
4.55 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
91 %