Séverine Véziès, candidate Nupes dans la 1re circonscription du Doubs

Publié le 01/06/2022 - 15:31
Mis à jour le 16/06/2022 - 09:41

Portrait • Militante active de la NUPES, Séverine Véziès, 48 ans, se présente aux élections législatives dans la 1re circonscription du Doubs. Lors du 1er tour dimanche dernier, la candidate est arrivée en tête avec 29,78 %.

maCommune.info vous présente les candidats des deux premières circonscriptions du Doubs qualifiés pour le deuxième tour des élections législatives qui se déroulera dimanche 18 juin 2022.

Carte d'identité de Séverine Véziès

  • Nom : VEZIES
  • Prénom : Séverine
  • Situation personnelle : Marié - 2 enfants
  • Date et lieu de naissance : 10 septembre 1973 (48 ans) à Besançon
  • Profession : Professeure en droit et gestion
  • Un hobbie - une passion : La danse
  • Ville : Besançon 
  • Mandats et parcours politique :
    • Mon engagement politique a tout d’abord été associatif dans la défense des droits des migrants, puisque j’ai été responsable locale de la CIMADE.
    • J’ai rejoint le Parti de gauche en 2014 puis j’ai participé à la création de la France insoumise à Besançon. Je suis engagée dans la défense des droits et les luttes écologiques.
    • Je suis également rédactrice en chef du Journal de l’Insoumission.
  • Une citation : « L’humanité passe par l’autre »

Étiquette politique : NUPES

 

 Suppléant : FHIMA Sami - 38 ans - a grandi à Planoise - marié, père de deux enfants - chef d’entreprise dans le bâtiment - conseiller municipal à Serre Les Sapins

Question à Séverine Véziès

Pourquoi vous présentez-vous ?

Séverine Véziès : "Depuis la Révolution française, qui est une référence importante pour moi, le mandat de député a une force démocratique importante, celle de représenter le peuple et la nation française. C’est donc avec un grand sens des responsabilités que je m’engage aujourd’hui dans cette élection. Que ce soit professionnellement ou dans mes engagements associatifs, ma boussole a toujours été d’être au service des autres et du bien commun.
Je suis issue d’un milieu ouvrier et j’ai choisi le métier d’enseignante car il s’agissait déjà pour moi de me mettre au service du bien collectif en formant des jeunes, en leur permettant de devenir des citoyennes et des citoyens. L’École publique est une des pierres angulaires de la République. Au-delà de mon métier, je suis une militante de terrain et l’injustice sociale me révolte.
Il n’est pas acceptable, dans la 6e puissance mondiale, qu’il y ait 10 millions de pauvres et 8 millions de personnes ayant recours à l’aide alimentaire ! Il n’est pas normal que 5 personnes en France possèdent autant que 27 millions d’autres.
Rigoureuse et travailleuse, d’un tempérament énergique et combattif, je refuse de me plier à cette idéologie fataliste qui voudrait nous faire croire que rien ne peut changer. Un autre monde est possible, et c’est en portant à l’Assemblée la voix de celles et ceux qu’on n’entend plus, que je souhaite participer à sa construction."

Quels dossiers souhaitez-vous particulièrement défendre à l'Assemblée ?

Séverine Véziès : "L’élection législative est une élection nationale puisqu’il s’agit de mettre en place  une majorité à l’Assemblée nationale, dont le Premier ministre sera issu. Celui-ci aura la mission de mener la politique de la nation. Par ce mandat, il s’agit donc de porter une vision pour notre pays. J’appelle à une société de l’entraide, de l’harmonie des êtres humains entre eux et avec la nature, à l’opposé de cette société où chacun.e est en compétition avec les autres.

Nous sommes face à trois urgences :

    • Sociale : les Français se paupérisent  et il règne dans notre pays une grande maltraitance sociale. Je défendrai à l’Assemblée : le blocage des prix des produits de première nécessité, l’augmentation du SMIC à 1500 € net, la convocation d’une conférence sociale sur les salaires, la formation et des conditions dignes de travail, la création d’une allocation autonomie jeunesse, la retraite à 60 ans, la refonte de notre fiscalité pour un réel partage des richesses… Nous devons également revoir le maillage territorial des services publics (santé, école, sécurité…) qui manquent cruellement, que ce soit dans nos territoires ruraux ou nos quartiers populaires.
    •  Écologique : face aux changements climatiques, nous devrons engager une réelle bifurcation écologique de notre économie, de nos moyens de production, de distribution et de consommation.
    •  Démocratique : il est temps d’en finir avec cette monarchie présidentielle. Nous devons mettre en place une 6e République avec de nouveaux droits comme le RIC (référendum d’initiative citoyenne), la règle verte…"

Pourquoi voter pour vous ? Quelle est votre plus-value ?

Séverine Véziès : "Je suis une militante de terrain, proche des gens et j’entends exercer mon mandat de députée de la même façon que j’ai pu exercer mes différents engagements : en proximité et en écoutant celles et ceux qui savent mieux que quiconque parler de ce qu’ils vivent.
Je crois en l’intelligence collective et aux solutions de terrain.
Plus globalement, au-delà de ma personne, l’élection de député.es issu.es de la Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale est aujourd’hui non seulement possible, mais plus que jamais nécessaire, partout en France, pour ne pas laisser les pleins pouvoirs à Emmanuel Macron. N’acceptons pas de subir pendant cinq ans de plus sa politique destructrice de nos droits, nos services publics, notre pouvoir d’achat, nos libertés ou son inaction climatique.
À l’heure où une union historique des forces de gauche et écologistes a pu être construite, j’invite donc l’ensemble des citoyennes et des citoyens à se mobiliser et à nous soutenir. Nous avons là une véritable opportunité de changer la vie des Françaises et des Français, et de prouver qu’un autre monde est possible.
Le 19 juin, entrons ensemble à l’Assemblée !"

Calendrier de Séverine Véziès

Réunions publiques :

  • SAINT-VIT, le jeudi 19 mai à 20h, Centre d’animation, rue des Sapins
  • ARC-ET-SENANS, le mardi 24 mai à 20h, Salle des Fêtes, 26c grande rue
  •  QUINGEY, le mercredi 1er juin à 20h, Salle des Mariages, 16 rue de l’Ecole
  • EPEUGNEY, le samedi 4 juin à 10h, Salle Sorbonne, 1 rue Sorbonne
    Débat public :
  • Débat sur l’Europe (organisé par le Mouvement européen FC) le vendredi 3 juin à 18h, Salle Jean Zay à Besançon
  • Présence sur les vides-greniers de la circonscription :
  • Pirey, le 21 mai
  • Pelousey, Avanne-Aveney et Miserey, le 22 mai
  • Chenecey Buillon, le jeudi 26 mai
    Présence sur les marchés de la circonscription :
  • Foire de Saint-Vit le mercredi 18 mai
  •  Quingey, le vendredi 20 mai - - Byans, le vendredi 27 mai - Pugey, le samedi 28 mai - Les Auxons le dimanche 29 mai
  • Avanne le jeudi 2 juin - Mesmais le vendredi 3 juin
    Rencontres avec les habitants, en porte à porte :
  • Chaque fin de journée, dans les quartiers et les villages de la circonscription

Suivre Séverine Véziès

Facebook : Séverine Véziès

Twitter : @SEVERINEvez

Site internet : severinevezies.fr

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

circo2502

Législatives 2022 : les candidats de la majorité présidentielle ne lâchent rien

Dans les deux premières circonscriptions du Doubs, Laurent Croizier (Modem) et Éric Alauzet (Renaissance), les deux candidats "Ensemble !" de la majorité présidentielle, battent la campagne pour chercher les électeurs et convaincre. Tous deux brandissent le risque des dangers de "l''extrême gauche".

Stéphane Ravacley, le boulanger de Besançon : l’ovni politique qui bouscule les codes

législatives 2022 • "Ces chaussures pleines de farine, je les emmènerai à l’Assemblée nationale" : arrivé en tête du premier tour des législatives dimanche soir dans sa circonscription du Doubs, le boulanger Stéphane Ravacley continue de bousculer les codes et chasse les abstentionnistes.

Éric Alauzet, candidat Renaissance sur la 2e circonscription du Doubs

Portrait • Député sortant depuis 2012 sur la seconde circonscription du Doubs, Éric Alauzet, 63 ans, se présente à nouveau aux élections législatives sous l’étiquette « Renaissance » de la majorité présidentielle. Lors du 1er tour, le candidat a récolté 31,36 % et arrive deuxième.

Législatives : Jadot au soutien du boulanger Stéphane Ravacley, candidat "atypique"

Le candidat EELV à l’élection présidentielle, Yannick, Jadot, s’est rendu à Besançon ce mercredi 25 mai 2022 pour soutenir le boulanger bisontin Stéphane Ravacley, le candidat écologiste de la Nupes (nouvelle union populaire écologique et sociale) sur la 2e circonscription du Doubs.

Politique

Hommage aux Manouchian à Besançon : une ”instrumentalisation” du Parti communiste selon Besançon maintenant

Une cérémonie en hommage aux résistants du groupe Manouchian s’est tenue place du 8 Septembre à Besançon, organisée par le Parti communiste français et la Ville de Besançon. Pour Ludovic Fagaut (LR), chef du groupe Besançon maintenant au conseil municipal, parle d’une ”instrumentalisation à des fins partisanes”.

À Besançon, une centaine de personnes rassemblées en hommage au groupe Manouchian

Alors que le couple de résistants communistes, Missak et Mélinée Manouchian étaient panthéonisés lors d’une cérémonie d’hommage national à Paris mercredi 21 février, en même temps à Besançon, une cérémonie s’est  tenue place du 8 Septembre en présence d’une centaine de personnes.

Visas, pesticides, simplification : Gabriel Attal donne des gages aux agriculteurs avant le Salon

Un mois après le début d'un mouvement d'exaspération des paysans, Gabriel Attal a placé mercredi 21 février 2024 l'agriculture "au rang des intérêts fondamentaux" du pays, récapitulant les engagements déjà pris par le gouvernement et annonçant quelques nouvelles mesures sur les saisonniers étrangers, les pesticides et la rémunération.

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Agriculteur : ”Le toilettage normatif ne signifie pas l’abandon de toute ambition en matière environnementale” selon le sénateur Rietmann

À l’occasion d’un débat sur l’avenir du modèle agricole français le 13 février 2024, Olivier Rietmann, sénateur LR de la Haute-Saône, a défendu une revendication nouvelle exprimée par les agriculteurs lors du récent mouvement de protestation : l’impératif de simplification administrative.

Magazine municipal de Besançon : une “propagande politique” selon L. Croizier et L. Fagaut

Suite à la parution de l’édition février/mars 2024 du magazine municipal Besançon votre ville, les élus du groupe Ensemble bisontins (Renaissance-Modem-Horizon) et du groupe LR Besançon maintenant ont exprimé leur stupéfaction, mercredi 14 février 2024, en dénonçant “le détournement du magazine de la ville à des fins de propagande politique”. Le dossier porte, ce mois-ci, sur le positionnement de la maire de Besançon, Anne Vignot, au sujet de la loi immigration. Une entrevue qui n’a pas laissé les groupe d’élus sans voix.

Pour la première fois, des Rencontres régionales du patrimoine en Bourgogne Franche-Comté

Jeudi 15 février 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise à la Cité internationale de la gastronomie et du vin, à Dijon, les premières Rencontres régionales du patrimoine, en présence de Marie- Guite Dufay, présidente de la Région, et de Nathalie Leblanc, vice-présidente à la culture et au patrimoine.

Élections européennes : plusieurs partis politiques se réunissent pour sensibiliser les jeunes à Besançon

Les élection européennes sont délaissées par bon nombre de citoyennes et de citoyens en France et à travers l’union. C’est pourquoi sept partis de gauche se réuniront pour sensibiliser les jeunes électeurs à ce temps démocratique jeudi 15 février 2024 à la faculté des lettres, rue Mégevand à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.86
partiellement nuageux
le 25/02 à 0h00
Vent
2.96 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
86 %