Charles Pasqua échappe à la prison ferme

Publié le 30/04/2010 - 13:22
Mis à jour le 30/04/2010 - 13:22

L’ancien ministre a été condamné à un an de prison avec sursis sans amende par la Cour de justice de la République pour trois affaires datant de sa période de ministre de l’Intérieur dans le gouvernement Balladur (1993-1995).

La CJR a relaxé Charles Pasqua dans deux affaires, celle dite du casino d'Annemasse et celle de GEC-Alstom. Elle l'a condamné dans la troisième, celle de la SOFREMI.

La Cour a par ailleurs ordonné une confusion de cette peine avec celle de 18 mois d'emprisonnement prononcée dans l'affaire dite de l'Angolagate.

 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.62
couvert
le 01/03 à 18h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
71 %