Chikungunya, dengue, zika… Le moustique tigre arrive, signalez-le !

Publié le 18/05/2018 - 10:36
Mis à jour le 20/05/2018 - 22:19

Le moustique tigre, vecteur des maladies chikungunya, dengue ou zika, est sous surveillance renforcée dans toute la France depuis le 1er mai 2018. Selon le Ministère de la Santé, l'insecte est présent dans 42 départements français (dont la Saône-et-Loire), un chiffre qui a doublé en deux ans ! Afin de ralentir sa progression, les citoyens sont appelés à signaler tout spécimen rencontré et à effectuer quelques gestes simples…

moustique_tigre.jpg
moustique_tigre.jpg
PUBLICITÉ

Si la menace peut paraître lointaine, à cause de son arrivée par le sud, les faits sont pourtant là : le moustique tigre est implanté en Bourgogne Franche-Comté (en Saône-et-Loire) depuis déjà trois ans. Et plutôt que de se faire chasser, il s’y est installé durablement. Il s’est même établi dans le Haut-Rhin, frontalier au Territoire de Belfort. Rien ne laisse penser qu’il en restera là – et qu’il n’a pas déjà commencé à s’importer.

Des gestes simples pour éviter la progression du moustique

Chacun, en modifiant son comportement et en adoptant des gestes simples et peu contraignants, peut participer à la lutte contre la prolifération des moustiques tigre et aider à prévenir l’introduction de la dengue, du chikungunya ou du zika en métropole. En particulier, il est très important de supprimer les eaux stagnantes, qui permettent la reproduction du moustique, autour de son domicile.

Je couvre, je jette, je vide tous les récipients pouvant contenir de l’eau

Pour limiter la prolifération des moustiques tigres, sources de nuisances et de maladies, ces gestes sont indispensables :

  • enlever les soucoupes des pots de fleurs ou les remplir de sable,
  • changer l’eau des vases plusieurs fois par semaine,
  • vérifier le bon écoulement des gouttières,
  • mettre à l’abri de la pluie ou supprimer les pneus usagés et tout autre objet pouvant se remplir d’eau, etc.

Reconnaître le moustique tigre

Le moustique tigre est rayé blanc et noir sur le corps et les pattes et a des ailes noires (contre transparentes pour le moustique classique.) Il possède un appareil « piqueur » qui prolonge sa tête et aime piquer le jour. Aussi, il se distingue par son vol de « hasardeux », un peu aléatoire. 

Vous pouvez signaler un moustique tigre observé dans votre commune sur signalement-moustique.fr ou sur l’application mobile IMoustique. Attention, tout insecte n’est pas un moustique, et tout moustique n’est pas un moustique tigre ; vérifiez-bien les critères de ressemblance grâce au site. 

Recommandations pour les voyageurs

Le moustique tigre est à l’origine d’une épidémie de dengue qui agite actuellement l’Île de la Réunion. Les échanges fréquents entre la métropole et l’île font qu’il existe un risque non négligeable d’importation du virus.

Les voyageurs qui se rendront dans ces pays : les Antilles, la Polynésie française, l’Amérique centrale et du Sud, les îles françaises du Pacifique, Mayotte, les Seychelles, la Guyane, l’Asie du Sud-Est… devront donc se protéger des piqûres de moustique en utilisant des répulsifs pour la peau et les vêtements.

En outre, Si une personne présente dans les 7 jours suivant son retour en métropole des signes évocateurs de la dengue (douleurs articulaires, douleurs musculaires, maux de tête, éruption cutanée avec ou sans fièvre, conjonctivite), elle doit consulter un médecin et continuer à se protéger contre les piqûres de moustiques, y compris en utilisant si possible une moustiquaire, afin de ne pas transmettre la maladie en métropole, si le moustique tigre est présent dans le département.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

Mise à jour à 21h •  30 mois d'enquête, 1.300 procès verbaux, 60 cas suspects. Le procureur de Besançon a tenu une conférence de  presse à l'issue des 48h de garde à vue du Dr Péchier. L'anesthésiste de Besançon doit être mis en examen pour "empoisonnement sur personne vulnérable" dans 17 nouveaux cas dont sept mortels sur des patients de 4 à 80 ans. Le parquet a requis un placement en détention provisoire. 

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

La garde à vue de l'anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, mis en examen en 2017 pour sept empoisonnements et interrogé sur une cinquantaine d'autres incidents médicaux suspects, a été prolongée mercredi pour 24 heures supplémentaires, a annoncé le parquet de Besançon. Randall Schwerdorffer, un des avocats du médecin a déclaré que son client restait sur la même ligne de défense et nie toute implication "de près ou de loin" dans un empoisonnement.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.53
légère pluie
le 20/05 à 21h00
Vent
2.16 m/s
Pression
1012.74 hPa
Humidité
95 %

Sondage