Claire Arnoux, candidate de la France insoumise sur la 2e circonscription du Doubs

Publié le 09/06/2017 - 17:24
Mis à jour le 10/06/2017 - 08:25

Claire Arnoux est la candidate de la France Insoumise sur la 2e circonscription du Doubs (Besançon Est). Qui est-elle ? Pourquoi se présenter aux législatives ? Quelles sont les grandes lignes se son programme. Pourquoi voter pour elle ? Ce sont les questions que nous lui avons posées.

présentation candidats

Carte d'identité de Claire Arnoux

  • Nom : Arnoux
  • Prénom : Claire
  • Situation personnelle : 1 enfant
  • Date de naissance : 27/04/1984 (33 ans)
  • Profession : professeure d'Histoire-Géographie
  • Mandats (précédents et actuels) : /
  • Étiquette politique : La France Insoumise

Suppléant : Daniel Conversy, 69 ans, colonel (en retraite) de sapeur-pompier, directeur départemental honoraire des services d'incendie et de secours 

Quelles sont vos motivations pour vous présenter aux législatives ?

Claire Arnoux : Professeure d’Histoire-géographie dans un quartier populaire, je suis très attachée au service public de l’éducation. L’école de la République est le socle de l’égalité sociale et républicaine.

Citoyenne engagée dans plusieurs associations et collectifs unitaires, je me suis opposée aux traités de libre-échange TAFTA et CETA. Je milite aussi pour le développement de toutes les alternatives locales et écologiques au système productiviste. C’est dans ces initiatives déjà bien vivantes que nous trouverons les idées et les expériences nécessaires à la mise en oeuvre de la grande politique de transition écologique dont l’humanité a besoin.

L’écologie est depuis toujours au coeur de mon engagement politique. Mon investissement dans les jardins ouvriers où je cultive ma parcelle, et la vivacité sociale que j’y découvre chaque jour, me persuadent que nous pouvons vivre et produire autrement... L’agriculture urbaine, la relocalisation de l’économie, les modes de transports alternatifs sont autant de pas sur le chemin des jours heureux...

Quels dossiers locaux et nationaux souhaitez-vous défendre et porter à l'Assemblée ?

Claire Arnoux : Le programme que je porte, l’avenir en commun est un programme politique de progrès social et écologique, fondé sur la 6e République, le partage des richesses, et la transition écologique (agricole, industrielle et énergétique). 

Trois points de ce programme me semblent particulièrement répondre aux besoins des habitants de la deuxième circonscription du Doubs. Dans le cadre de la planification écologique, nous proposerons un grand plan de rénovation des bâtiments, ce qui permettra de lutter contre la précarité énergétique, de créer des emplois locaux, d'éviter les barres d'immeubles à moitié vides, car vétustes.

Ce plan de rénovation du bâtiment doit permettre également de lutter contre l'étalement urbain et l'artificialisation toujours plus avancée des espaces naturels et des terres agricoles, et de développer à l'inverse une agriculture urbaine et périurbaine en circuit court.

Enfin, nous proposons un protectionnisme solidaire, et nous défendrons notamment ce fleuron industriel qu'est Alstom (à Ornans ou Belfort). Nous avons besoin des ces ouvriers qualifiés et de ce savoir-faire pour réaliser la nécessaire transition énergétique et la sortie des énergies nucléaires et carbonées, mais aussi pour mettre en oeuvre le grand plan de ferroutage prévu pour diminuer le nombre de véhicules sur les routes.

Face à l’extrême droite et l’extrême libéralisme, la France Insousmise est l’alternative humaniste !

Pourquoi voter pour vous ?

Claire Arnoux : Par la signature d’une charte, je me suis engagée, comme tous les candidats France Insoumise, à porter à l’Assemblée nationale le projet et les choix politiques de la France Insoumise. Je suis également signataire de la charte ANTICOR qui lutte contre la corruption des élus. Je me suis engagée à travailler en lien étroit avec les citoyens et citoyennes, notamment grâce à des ateliers législatifs qui permettront à tous de participer à l’élaboration des projets de loi présentés par la France Insoumise à l’Assemblée nationale.

La charte des candidat.e.s de la France Insoumise [extraits]

  • N’accepter au cours de leur mandat aucun don, cadeau ou prêt de nature à les influencer pour favoriser les intérêts d’une personne privée ou d’une personne morale et dénoncer toute tentative de corruption.
  • Respecter le principe de non-cumul et se consacrer pleinement à leur mandat.
  • Publier un compte-rendu de mandat régulier.
  • Déposer et défendre une proposition de loi afin de réintégrer le régime de retraite des députés au sein du régime national de la sécurité sociale.
  • Signer la charte de l’association indépendante ANTICOR (anticorruption).
  • Faire campagne sur le même programme national l’Avenir en commun.

LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS DE CLAIRE ARNOUX

  • samedi 3 juin à 10h : caravane insoumise à Thise, sur le marché
  • dimanche 4 juin à 10h30 : caravane insoumise à Saône
  • mardi 6 juin 10h : marché place de la Révolution
  • mercredi 7 juin à 17h30 : vélo insoumis autour de la Boucle (départ place Révolution) puis Bal populaire à la gare d'eau à 19h30
  • mercredi 7 juin à 19h30 : Bal populaire à la gare d'eau
  • jeudi 8 juin à partir de 16h15 : caravane insoumise à Marchaux, devant l'école
  • vendredi 9 juin à 16h : caravane insoumise à Gennes, devant l'école
  • vendredi 9 juin à 18h : apéro insoumis au bar le café (159 rue de Belfort)

SUIVRE CLAIRE ARNOUX

maCommune.info a interrogé l'ensemble des candidats aux législatives sur la première et la seconde circonscription du Doubs. En plus d'une présentation de chacun, nous leur avons posé à chacun les mêmes questions. Certains ont décidé de répondre, d'autres, n'ont pas daigné apporter de réponse.

Les fiches de présentation des autres candidats de la 2e circonsrciption du Doubs ci-dessous



Info + : les liens à suivre 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

circo2502

Législatives 2022 : les candidats de la majorité présidentielle ne lâchent rien

Dans les deux premières circonscriptions du Doubs, Laurent Croizier (Modem) et Éric Alauzet (Renaissance), les deux candidats "Ensemble !" de la majorité présidentielle, battent la campagne pour chercher les électeurs et convaincre. Tous deux brandissent le risque des dangers de "l''extrême gauche".

Stéphane Ravacley, le boulanger de Besançon : l’ovni politique qui bouscule les codes

législatives 2022 • "Ces chaussures pleines de farine, je les emmènerai à l’Assemblée nationale" : arrivé en tête du premier tour des législatives dimanche soir dans sa circonscription du Doubs, le boulanger Stéphane Ravacley continue de bousculer les codes et chasse les abstentionnistes.

Éric Alauzet, candidat Renaissance sur la 2e circonscription du Doubs

Portrait • Député sortant depuis 2012 sur la seconde circonscription du Doubs, Éric Alauzet, 63 ans, se présente à nouveau aux élections législatives sous l’étiquette « Renaissance » de la majorité présidentielle. Lors du 1er tour, le candidat a récolté 31,36 % et arrive deuxième.

Politique

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Européennes : le ministre Jean-Noël Barrot sera présent à Belfort ce vendredi 17 mai

Dans le cadre des élections européennes, Christophe Grudler, député européen et candidat sur la liste ''Besoin d'Europe'' a invité Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de l'Europe pour une réunion publique qui se tiendra à Belfort le vendredi 17 mai 2024 à partir de 18h30 à la Maison du Peuple.

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Demande de protection fonctionnelle à Anne Vignot lors du prochain conseil municipal

Durant le prochain conseil municipal qui aura lieu jeudi 16 mai 2024, les élus seront amenés à délibérer sur l'octroi de la protection fonctionnelle à la Maire de Besançon suite aux propos violents et menaçants reçus personnellement sur les réseaux sociaux à la suite de son dépôt de plainte contre l’action du collectif Némésis menée durant le carnaval de Besançon le 7 avril dernier. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.94
légère pluie
le 21/05 à 21h00
Vent
3.33 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
83 %