Commerces climatisés et portes fermées à Besançon : deux députés du Doubs s’alignent sur la décision de la maire

Publié le 28/07/2022 - 11:41
Mis à jour le 28/07/2022 - 11:43

Après avoir été interpellés dans une lettre ouverte par Anne Vignot, la maire de Besançon, au sujet de l’arrêté pris obligeant les commerces climatisés à fermer leur porte, Eric Alauzet et Laurent Croizier ont chacun souhaité lui répondre ce mercredi.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Anne Vignot avait tenu a écrire aux commerçants, via les chambres consulaires, l’UCB et les associations de commerçants. Elle avait également expliqué être "consciente qu’il (l’arrêté) pouvait être contradictoire avec les consignes des enseignes nationales". C’est pourquoi elle a également écrit aux députés Laurent Croizier et Eric Alauzet.

Un intérêt écologique 

Dans une lettre ouverte, les deux députés du Doubs ont été dans le sens de l’intérêt écologique : "À Besançon, je suis convaincu que le dialogue avec les commerçants est primordial (…) pour ma part, je m’engagerai au sein de l’Assemblée nationale à défendre des mesures ambitieuses et responsables, ainsi que des investissements en faveur d’un mix énergétique renouvelable en nucléaire", explique Laurent Croizier en précisant qu’un décret interdira aux commerces de garder leurs portes ouvertes lorsqu’une climatisation ou un système de chauffage en hiver est en fonctionnement. 

Même constat du côté d’Eric Alauzet qui indique que laisser une porte ouverte avec la climatisation en fonctionnement est un "comportement anachronique qui constitue un gaspillage, une pollution et une dépense inutile" ainsi "qu’une offense au bon sens". Il précise également que la réglementation intégrera bien entendu ce type d’interdiction comme elle a déjà rendu obligatoire l’extinction des éclairages dans les vitrines la nuit depuis le 1er juillet 2013. 

"Le gouvernement présentera prochainement un plan de sobriété qui conduira à réduire rapidement de 10 % notre consommation énergétique". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

La prime exceptionnelle de rentrée versée le 15 septembre

Plus de 10 millions de foyers vont bénéficier de la prime de rentrée, une aide exceptionnelle de 100 euros, plus 50 euros par enfant à charge. Cette "aide exceptionnelle de solidarité" sera versée le 15 septembre 2022 aux bénéficiaires des minima sociaux (RSA, allocation aux adultes handicapés…), ainsi qu'aux étudiants boursiers, a déclaré le ministère des Solidarités.

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.62
légère pluie
le 19/08 à 12h00
Vent
2.66 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
74 %

Sondage