Complémentaires santé : le comparateur de l'UFC Que Choisir gratuit jusqu'au 7 décembre

Publié le 02/12/2020 - 17:45
Mis à jour le 02/12/2020 - 11:46

Bon plan • Depuis le 1er décembre 2020, les consommateurs peuvent changer à tout moment de complémentaire santé l’UFC-Que Choisir dénonce « l’opacité » de la redistribution aux assurés et ouvre gratuitement son comparateur de mutuelle en ligne qui est habituellement payant.

 © Pixabay/Valelopardo
© Pixabay/Valelopardo

Pour rendre effectif « le pouvoir de faire jouer la concurrence », l’association met en accès gratuit son comparateur indépendant de complémentaires santé jusqu’au 7 décembre.

L'UFC-Que Choisir a dénoncé lundi "l'opacité du secteur concernant le taux de redistribution aux assurés", mettant en demeure cinq organismes de respecter l'obligation d'information.

Le taux de redistribution, dont la publication est obligatoire depuis le 1er septembre, correspond au ratio entre le montant des prestations versées et le montant des cotisations collectées par l'organisme assureur.

"Après des années de bataille pour que la législation lève les freins à une réelle concurrence sur le marché des complémentaires santé, l’UFC-Que Choisir a obtenu la mise en place de la résiliation infra-annuelle, permettant aux consommateurs de résilier à tout moment leur contrat, après la première année".

Mais trois mois après l'entrée en vigueur de cette obligation, "les complémentaires sont loin de toutes jouer le jeu de la transparence", selon l'UFC-Que Choisir.

Sur les 29 organismes les plus importants du marché, cinq complémentaires exigent ainsi pour obtenir un devis de prendre contact avec un commercial ou ne proposent pas de devis sur internet.

Parmi les 24 devis obtenus, "cinq organismes, dont la GMF et le Crédit Agricole, ne respectent pas la réglementation en indiquant nulle part dans leurs devis le taux de redistribution", dénonce l'association de consommateurs.

Enfin, alors que les informations doivent être "lisibles, claires et intelligibles", l'UFC-Que Choisir constate "que dans 21% des cas, les ratios sont rédigés en police microscopique, et particulièrement dissimulés".

Selon leur analyse, ce sont en moyenne 76,2% des cotisations qui reviennent aux assurés, principalement en raison de frais de gestion (21% en moyenne, et jusqu'à 30%). Cette moyenne masque toutefois de fortes disparités.

Alors que six organismes étudiés dépassent les 80% de redistribution, "près de la moitié de l'échantillon ne retourne même pas 75% des cotisations aux assurés", déplore l'association.

Alors que les compagnies d'assurance ne restituent en moyenne que 72,6% des primes perçues, le taux monte à 77,7% pour les institutions de prévoyance et atteint 78,4% pour les mutuelles.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.92
légère pluie
le 21/06 à 6h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
95 %