Complémentaires santé : le comparateur de l'UFC Que Choisir gratuit jusqu'au 7 décembre

Publié le 02/12/2020 - 17:45
Mis à jour le 02/12/2020 - 11:46

Bon plan •

Depuis le 1er décembre 2020, les consommateurs peuvent changer à tout moment de complémentaire santé l'UFC-Que Choisir dénonce "l'opacité" de la redistribution aux assurés et ouvre gratuitement son comparateur de mutuelle en ligne qui est habituellement payant.

© Pixabay/Valelopardo ©
© Pixabay/Valelopardo ©

Pour rendre effectif « le pouvoir de faire jouer la concurrence », l’association met en accès gratuit son comparateur indépendant de complémentaires santé jusqu’au 7 décembre.

L'UFC-Que Choisir a dénoncé lundi "l'opacité du secteur concernant le taux de redistribution aux assurés", mettant en demeure cinq organismes de respecter l'obligation d'information.

Le taux de redistribution, dont la publication est obligatoire depuis le 1er septembre, correspond au ratio entre le montant des prestations versées et le montant des cotisations collectées par l'organisme assureur.

"Après des années de bataille pour que la législation lève les freins à une réelle concurrence sur le marché des complémentaires santé, l’UFC-Que Choisir a obtenu la mise en place de la résiliation infra-annuelle, permettant aux consommateurs de résilier à tout moment leur contrat, après la première année".

Mais trois mois après l'entrée en vigueur de cette obligation, "les complémentaires sont loin de toutes jouer le jeu de la transparence", selon l'UFC-Que Choisir.

Sur les 29 organismes les plus importants du marché, cinq complémentaires exigent ainsi pour obtenir un devis de prendre contact avec un commercial ou ne proposent pas de devis sur internet.

Parmi les 24 devis obtenus, "cinq organismes, dont la GMF et le Crédit Agricole, ne respectent pas la réglementation en indiquant nulle part dans leurs devis le taux de redistribution", dénonce l'association de consommateurs.

Enfin, alors que les informations doivent être "lisibles, claires et intelligibles", l'UFC-Que Choisir constate "que dans 21% des cas, les ratios sont rédigés en police microscopique, et particulièrement dissimulés".

Selon leur analyse, ce sont en moyenne 76,2% des cotisations qui reviennent aux assurés, principalement en raison de frais de gestion (21% en moyenne, et jusqu'à 30%). Cette moyenne masque toutefois de fortes disparités.

Alors que six organismes étudiés dépassent les 80% de redistribution, "près de la moitié de l'échantillon ne retourne même pas 75% des cotisations aux assurés", déplore l'association.

Alors que les compagnies d'assurance ne restituent en moyenne que 72,6% des primes perçues, le taux monte à 77,7% pour les institutions de prévoyance et atteint 78,4% pour les mutuelles.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Appel à projets : recyclage du foncier des friches en Bourgogne Franche-Comté

Avec un fonds friche doté de 300M€, le Plan de relance donne l’opportunité d’accompagner les territoires sur le recyclage foncier des espaces artificialisés. 7,4 M€ sont mobilisables en Bourgogne Franche-Comté, sur les deux années à venir, et donneront lieu à deux éditions d’appel à projets. Les dossiers de demande de subventions sont à déposer au plus tard le lundi 15 mars 2021 minuit.

Conjoncture du mois de décembre 2020 : « des prévisions prudentes »

La Banque de France vient d'éditer une note de conjoncture (enquête auprès des dirigeants d'entreprises sur leur niveau d’activité) pour le mois de décembre 2020. La production industrielle progresse en fin d'année. Les carnets s’étoffent mais demeurent insuffisants. Une baisse est attendue. Les services enregistrent une faible hausse d’activité, à l’exception de la restauration, lourdement affectée par le reconfinement. Les prévisions sont prudentes.

 

Endettement des entreprises : comment les aider ?

En Bourgogne Franche-Comté, près de 20 000 entreprises ont bénéficié d’un PGE (Prêt Garanti par l’Etat). Emprunt qu'il faudra bien rembourser. Alors que l’activité tourne encore au ralenti dans plusieurs secteurs, la Banque Populaire BFC tente d’aider au mieux ces entreprises et leurs prêts avec sa « BOX PGE »…

SNCF Réseau : 423 millions d’euros dans la modernisation du réseau de Bourgogne Franche-Comté en 2021

Pour l'année 2021, SNCF Réseau investira 423 millions d'euros pour la modernisation et la maintenance du réseau en Bourgogne Franche-Comté. 250 chantiers au total sont prévus. Pour Jérôme Grand, directeur territorial SNCF Réseau, 2021 sera "une année exceptionnelle en Bourgogne Franche-Comté."

Bientôt, le nouveau centre commercial Cassin à Planoise ouvrira ses portes dans un écrin plus moderne

Les travaux de la restructuration du centre commercial Cassin dans le quartier Planoise à Besançon commenceront le 18 janvier prochain. Le bail commercial entre Intermarché et Aktya, société d'économie mixte bisontine, a été signé mercredi 13 janvier. Le nouveau centre commercial ouvrira ses portes dans un écrin plus moderne à l'automne prochain.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.84
couvert
le 18/01 à 18h00
Vent
1.36 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
99 %

Sondage