Alerte Témoin

Confinement : comment cela se passe-t-il du côté des frontaliers ?

Publié le 01/04/2020 - 11:20
Mis à jour le 01/04/2020 - 13:39

Même si la majorité des Français sont en confinement depuis le 17 mars 2020, des actifs se rendent toujours au travail. Qu'en est-il du côté des frontaliers ? Témoignage de Sophie, 54 ans, employée en cuisine dans un établissement social.

douane Vallorbe
douane Vallorbe © dr macommune.info

maCommune.info : Le confinement a été mis en place le 17 mars 2020, cela a-t-il eu un impact sur votre trajet pour vous rendre au travail ?

Sophie* : "Oui bien sûr, les contrôles ont été intensifiés à la douane. Il y a eu énormément de véhicules qui se sont retrouvés au même moment, ce qui a créé d'énormes bouchons. Pour faire 20 km, j'ai mis 1h30 en partant de chez moi à 10h00. En temps normal, je mets 30 à 40 minutes. Une de mes collègues qui commence à 7h00 est partie à 4h00 du matin pour ne pas arriver en retard au travail. Les bouchons se sont principalement formés tôt le matin suite aux employés qui travaillent en usine en Suisse".

mC : Les bouchons sont-ils réguliers désormais ?

Sophie : "Non, les choses ont changé depuis le début du confinement. Au départ, les bouchons étaient dus aux contrôles intensifs du côté suisse et à l'affluence des frontaliers qui travaillent en usine. Les entreprises ont progressivement fermé donc il n'y a désormais presque personne sur les routes. Il a juste quelques ralentissements lorsque l'on sort de Suisse, car il y a également des contrôles du côté de la douane française".

mC : Quels sont les papiers que vous devez fournir pour passer en Suisse ?

Sophie : "Nous devons avoir plusieurs papiers sur nous lorsque l'on se rend en Suisse : l'attestation dérogatoire de sortie française (si l'on se fait contrôler en France), une demande de laissez-passer en Suisse, un justificatif de déplacement professionnel Suisse et un macaron fournit par l'employeur Suisse. Il faut également montrer une pièce d'identité ainsi que le permis frontalier".

mC : Quelles précautions prend la Suisse concernant le Coronavirus ?

Sophie : "Les mêmes qu'en France. C'est à dire, le port du masque pour les soignants et personnels en lien avec le public, le rappel des mesures barrières, les consignes d'hygiène en établissement social sont très strictes. Concernant les commerces, seuls ceux de premières nécessitées sont ouverts, les écoles sont également fermées. Seul hic, les douaniers n'ont pas toujours de masques..."

*sur demande le prénom a été changé

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

500.000 euros de dons pour les personnels de l’hôpital de Besançon

Suite à la crise sanitaire, de nombreux gestes de solidarités ont été adressés aux personnels du CHRU de Besançon. Il a ainsi enregistré près de 500.000 euros de dons financiers pour ses personnels, dont la majeure partie versée par une fondation hospitalière parisienne, ainsi que par le club de foot de Dijon. Des actes que l'hôpital souhaite chaleureusement remercier.  

Visiter les musées de Besançon ... par téléphone

Les musées du Centre à Besançon tentent, depuis début avril 2020, d'adoucir le quotidien des personnes les plus fragiles et en situation d'isolement dans le cadre du confinement. Comment ? En proposant à ces publics un nouveau type de médiation culturelle : des visites par téléphone. Explications.

Fête des mères : le fleuriste Petite Fleur vous invite à commander vos bouquets à l’avance !

PUBLI-INFO • La Fête des Mères, qui tombera cette année dimanche 7 juin, se déroulera dans des conditions sanitaires particulières, y compris chez les fleuristes. La boutique Petite Fleur à Besançon appelle ses clientes et ses clients à commander leur bouquet afin d'éviter une fréquentation trop importante en magasin le jour J.

Covid-19 : le suivi de l’épidémie en Bourgogne Franche-Comté sera désormais publié chaque vendredi

Coronavirus • Alors que s’est ouverte ce mardi 2 juin la deuxième phase du déconfinement, le suivi de l’épidémie de Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté fera désormais l’objet d’un point de situation hebdomadaire, selon l'Agence régionale de santé. Nous vous relaierons ces informations chaque vendredi.

Société

500.000 euros de dons pour les personnels de l’hôpital de Besançon

Suite à la crise sanitaire, de nombreux gestes de solidarités ont été adressés aux personnels du CHRU de Besançon. Il a ainsi enregistré près de 500.000 euros de dons financiers pour ses personnels, dont la majeure partie versée par une fondation hospitalière parisienne, ainsi que par le club de foot de Dijon. Des actes que l'hôpital souhaite chaleureusement remercier.  

Démarchage téléphonique : « Le Sénat ne doit pas rouvrir la boite de Pandore » (UFC Que choisir)

Après avoir obtenu d’importantes avancées à l’Assemblée nationale pour lutter contre le fléau du démarchage téléphonique dont sont victimes 9 Français sur 10, l’ADEIC, l’AFOC, l’ALLDC, la CSF, le CNAFAL, la CNAFC, la CLCV, Familles de France, Familles Rurales, l’UFC-Que Choisir et l’UNAF s’alarment aujourd’hui de leur possible détricotage par la Haute Assemblée.

Les déploiements et la poursuite des raccordements en fibre reprennent sur le réseau Doubs Très Haut Débit

Alors que la crise sanitaire actuelle souligne encore davantage l'importance de l'accès au très haut débit pour tous, que ce soit pour télétravailler, soigner à distance ou encore assurer la continuité de l'éducation, du lien social et des loisirs, le Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit annonce dans un communiqué du 2 juin 2020, la reprise pleine et entière du grand plan départemental de déploiement de la fibre optique sur le territoire du Doubs.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.98
légère pluie
le 05/06 à 3h00
Vent
2.86 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
98 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune