Des barres de céréales "100% naturelles" fabriquées dans le Doubs

Publié le 03/03/2020 - 17:06
Mis à jour le 10/11/2020 - 17:10

Produites à Loray, les "barres Hubert" ont été créées par Antoine et Hugo afin de "proposer une alternative aux barres industrielles et ultra-caloriques". Ils nous en parlent…

maCommune.info : Qui êtes-vous ? Et pourquoi avoir décidé de vous lancer tous les deux ?

Antoine : "Nous avons 54 ans à nous deux (27 chacun). Après des études d’informatique et une école de commerce, j’ai pris une année de césure durant laquelle j’ai travaillé pour un grand groupe américain de l’industrie automobile, basé à l’autre bout du monde, à Cebu. J’ai compris ce que je ne voulais pas faire dans la vie. Puis en 2017, je suis revenu pour créer Délicassie, une nouvelle marque de gourmandise naturelle, sans colorants ni conservateurs, du « fait maison » avec une notoriété, de beaux partenariats, et une belle image de marque. J’avais l’idée de la marque Hubert qui me trottait dans la tête depuis quelque temps.

Quant à Hugo, c’était un ami de mon frère, qu’il a rencontré en école de commerce. Il a travaillé en tant que chef de secteur GMS en tant que commercial dans une entreprise qui vendait du bio et du sans gluten. Il y a aussi découvert les travers de la grande distribution, et de l’industrie agroalimentaire.

Nous nous sommes retrouvés sur la foire de Dijon, nous avons commencé à échanger, moi sur la partie vision de l’entreprise, et lui a écrit les fondations de la stratégie commerciale sur un coin de table. Puis quelques semaines plus tard, je lui ai proposé de venir mettre en application cette stratégie commerciale, et il a accepté".

mC : Où produisez-vous vos barres ?

Antoine : "Les barres sont produites à Loray, dans notre local qui se situe dans la maison de mes grands-parents. Nous avons trois personnes à temps partiel pour la production. Tout est fait à la main, cette intention particulière apportée à la confection est un gage de qualité et aussi une partie de notre valeur ajoutée. La barre rouge, c’est 47 Kcal La barre verte, c’est 40 Kcal".

mC :Où peut-on les trouver ?

Antoine : "Nous développons dans toute la France un réseau « d’endroits certifiés miraculeux », dont la liste est disponible sur notre site www.myhubert.com , où il est également possible de commander en livraison à domicile (gratuite)".

mC : Quel est le coût ?

Antoine : "Notre méthode de fabrication artisanale nous a fait opter pour un coût dégressif sur la quantité. En effet, quand on tempère du chocolat, qu’on en tempère 1kg ou 14kg, c’est le même travail… Donc plus nous en faisons, moins cela nous coûte cher, jusqu’à un certain point. Et puis nous considérons que notre prix de base et tout de même abordable pour une barre 100% naturelle..."

Les tarifs

  • 2,60€ pour une barre seule (nous proposons un pack découverte à 4,90€ les 2 barres pour pouvoir tester).
  • 14,60€ la boite de 6 (2,44€ la barre)
  • 44,60€ la boite de 25 (1,79€ la barre)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Une nouvelle offre régionale de formation pour les personnes éloignées de l’emploi

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté chargée de la formation professionnelle, a réuni mardi 19 janvier 2021 l’ensemble des partenaires de la formation pour lancer officiellement la nouvelle offre régionale de formation destinée aux personnes très éloignées de l’emploi : le Dispositif Amont de la Qualification (DAQ) 2.0.

L’entreprise Sophysa prévoit un nouveau bâtiment de 5.700 m2 d’ici 2022 à Temis

Spécialisée en valves neurologiques et en systèmes de monitoring de la pression intracrânienne, l'entreprise est installée depuis 2007 sur le site de Temis à Besançon. Cette dernière a prévu de s'agrandir avec la construction d'un second bâtiment de 5.700 m2, apprend-on ce mois de janvier 2021. Objectif ? "Tripler la capacité de production", selon Philippe Nègre, dirigeant de Sophysa.

Plus de 4 % d’inflation en 2021 des complémentaires santé : l’UFC Que choisir demande au gouvernement d’agir

Alors que ce début d’année est marqué par le déploiement du 100 % santé aux audioprothèses, l’UFC-Que Choisir dénonce dans un communiqué du 21 janvier 2021 une nouvelle forte hausse des tarifs des complémentaires santé en 2021, "difficile à justifier alors que la crise sanitaire leur a paradoxalement été favorable". Pour permettre aux consommateurs de tirer pleinement profit de la résiliation à tout moment, l’association demande au gouvernement d’agir "pour améliorer la comparabilité des offres, toujours défaillante."

Appel à projets : recyclage du foncier des friches en Bourgogne Franche-Comté

Avec un fonds friche doté de 300M€, le Plan de relance donne l’opportunité d’accompagner les territoires sur le recyclage foncier des espaces artificialisés. 7,4 M€ sont mobilisables en Bourgogne Franche-Comté, sur les deux années à venir, et donneront lieu à deux éditions d’appel à projets. Les dossiers de demande de subventions sont à déposer au plus tard le lundi 15 mars 2021 minuit.

Conjoncture du mois de décembre 2020 : « des prévisions prudentes »

La Banque de France vient d'éditer une note de conjoncture (enquête auprès des dirigeants d'entreprises sur leur niveau d’activité) pour le mois de décembre 2020. La production industrielle progresse en fin d'année. Les carnets s’étoffent mais demeurent insuffisants. Une baisse est attendue. Les services enregistrent une faible hausse d’activité, à l’exception de la restauration, lourdement affectée par le reconfinement. Les prévisions sont prudentes.

 
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.21
pluie modérée
le 23/01 à 15h00
Vent
8.81 m/s
Pression
995 hPa
Humidité
55 %

Sondage