Alerte Témoin

Conseil régional : le FN dénonce l’absentéisme d'un vice-président

Publié le 25/05/2012 - 20:06
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:38

Les quatre élus régionaux du Front national invitent Etienne Butzbach, dont ils dénoncent les absences au conseil régional, "à voter des deux mains un projet de loi interdisant le cumul des mandat", s'il est élu à l'Assemblée nationale. Le maire de Belfort est candidat MRC (chevènementiste) aux législatives et a été élu sur la liste de Marie-Guite Dufay aux régionales de 2010.

dsc_4487.jpg
© archives carvy

transparence

Sophie Montel, responsable du groupe FN au conseil régional, dont l’indemnité a été amputée pour une absence en séance plénière, cherche à pointer du doigt Etienne Butzbach qui a également été sanctionné pour des absences répétées.

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région, qui a promis la transparence sur l’absentéisme des élus régionaux mais sans tenir parole, le FN cherche à tout prix à faire la lumière sur le sujet profitant de la campagne des législatives.

« Les conseillers régionaux Front national sont inquiets. Depuis mars 2010, ils n’ont, en effet, que très peu vu siéger Etienne Butzbach, par ailleurs vice-président du conseil régional, aux séances plénières, commissions permanentes et commissions thématiques.

Le maire MRC de Belfort, président de la CAB et répétons-le vice-président du conseil régional, semble avoir les plus grandes difficultés à jongler avec son agenda…

Candidat dans la 2ème circonscription du Territoire de Belfort, M. Butzbach se verrait bien maintenant exercer ses talents au Palais Bourbon… Evidemment, il pourrait alors voter des deux mains un projet de Loi interdisant le cumul des mandats ! », ironisent les conseillers FN dans un communiqué.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Sénatoriales 2020 : Nicolas Bodin et la liste « À votre écoute pour agir » (LUG)

1.659 grands électeurs sont invités à voter dimanche 27 septembre 2020 dans le Doubs pour élire trois sénateurs.  Parmi les cinq listes en lice,  celle de l'union de gauche  "À votre écoute pour agir" (LUG), est menée par le socialiste Nicolas Bodin, actuel vice président en charge de l'économie à Grand Besançon Métropole.

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura ce mardi

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     13.1
    couvert
    le 24/09 à 21h00
    Vent
    4.25 m/s
    Pression
    1004 hPa
    Humidité
    96 %

    Sondage