Coronavirus : la SNCF réduit l'offre TGV, arrête Ouigo

Publié le 26/03/2020 - 10:40
Mis à jour le 26/03/2020 - 10:47

La SNCF va réduire de moitié à partir de vendredi 27 mars 2020 la circulation de ses TGV et Intercités, à 7% de l’offre habituelle, et va suspendre son service low-cost Ouigo, a-t-elle indiqué mercredi, conformément aux annonces du gouvernement.

 © inkflo via Pixabay ©
© inkflo via Pixabay ©

"La réduction du nombre de trains permet de continuer à assurer les déplacements essentiels des voyageurs ayant des raisons légitimes de se déplacer, tout en luttant contre la propagation du virus", a justifié la compagnie dans un communiqué.

La SNCF a indiqué qu'elle afficherait mercredi à 17H00 les trains grandes lignes devant circuler pendant le week-end (de vendredi à dimanche).

Il s'agit pour le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, qui avait annoncé cette nouvelle réduction du trafic mardi soir, de "réduire l'offre de transport de voyageurs, (...) la maintenir à un niveau permettant la continuité des services essentiels à la vie de la Nation, et (...) le faire dans les meilleures conditions sanitaires possible".

Le nombre de passagers est limité à bord, pour laisser suffisamment d'espace entre les gens.

La réduction du trafic grandes-lignes à 7% --soit 40 TGV par jour-- est "un chiffre plancher, correspondant aux besoins essentiels de déplacements lointains de la population", a-t-il expliqué au Monde.

M. Djebbari et la SNCF préviennent que la police filtrera les voyageurs en gare pour empêcher les voyageurs potentiels de partir en week-end ou aller se confiner en province.

"Seuls les passagers munis d'un billet, de leur attestation de déplacement dérogatoire et d'un justificatif de déplacement pourront monter à bord", a détaillé la compagnie publique.

Les billets annulés seront tous remboursés sans frais, selon la SNCF.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Transports

Le Groupe Chopard installe la marque BYD à Besançon

PUBLI-INFO • Le paysage automobile bisontin accueille depuis le 13 mai un nouvel acteur. Le Groupe Chopard distribue une nouvelle marque électrique en intégrant le constructeur chinois BYD, 1er constructeur mondial de véhicules 0 émission. Vous retrouvez au sein de ce nouveau showroom une gamme prête à se faire une place sur le segment des premiums avec de solides arguments : savoir-faire électrique, prestations innovantes et équipements haut de gamme.

Ligne des horologers : un hélicoptère pour sécuriser les falaises

Des travaux liés à la sécurisation des falaises situées le long de la voix ferrée sont programmés jeudi 20 juin à Besançon en contrebas de la Citadelle, côté Rivotte. Le site étant difficile d’accès par voie terrestre, un hélicoptère sera affrété afin de transporter le matériel nécessaire au chantier prévient Grand Besançon Métropole.

Bornes Battant : un compromis compliqué entre la Ville et les commerçants

Le compromis semble compliqué. D’un côté, plusieurs commerçants notent une perte sèche de leur chiffre d’affaires depuis l’installation en avril dernier des bornes dans le quartier Battant à Besançon et de l’autre, la maire qui ne semble pas vouloir déroger à ces dernières même si elle affirme rester ouverte à la discussion. On fait le point ce mois de juin 2024…

Passage de la flamme à Besançon : fermeture complète du pont Charles de Gaulle le 25 juin

La Ville de Besançon vient d’annoncer dans un communiqué que pour des raisons de sécurité, les services de l’État ont décidé de modifier le dispositif de circulation de la journée du passage de la flamme olympique le 25 juin 2024. Le pont Charles de Gaulle sera ainsi fermé à tous les usagers (voitures, bus, tramway, cyclistes, piétons) de 18h15 à 19h30.

Recharger son véhicule électrique en moins de 30 minutes, c’est possible dans la station de super-chargeurs Electra à côté de Peugeot Besançon

QUOI DE NEUF ? • Le Groupe Chopard a inauguré le 6 Juin 2024 la station de bornes de super-chargeurs Electra en contre-bas de la concession Peugeot de Besançon. La proximité du boulevard favorise la facilité de recharge.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 21.8
ciel dégagé
le 24/06 à 21h00
Vent
2.6 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
72 %