Coronavirus : un médecin urgentiste décédé dans le Jura

Publié le 23/04/2020 - 18:06
Mis à jour le 23/04/2020 - 18:38

Un médecin urgentiste de Lons-le-Saunier est décédé jeudi 23 avril 2020 du Covid-19, a annoncé Patrick Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes de France (Amuf), dont ce médecin était un membre actif.

©Twitter ©
©Twitter ©

"Je suis aux regrets de vous annoncer le décès dû au coronavirus de mon ami et confrère urgentiste le Dr Eric Loupiac, des urgences et du SMUR de #LonsleSaunier. Il était un homme merveilleux, un grand médecin. Je pense à sa
famille et l'#amuf dont il était membre est bouleversée", a écrit Patrick Pelloux sur son compte Twitter.

Le Dr Loupiac, 60 ans, "avait voulu se faire soigner par les équipe du Pr Didier Raoult" et est décédé "à Marseille en réanimation", a précisé le Dr Pelloux à l'AFP. "Dès le début de l'épidémie, il n'avait pas le matériel pour se protéger et cela le mettait très en colère", a-t-il pointé.

Délégué de l'Amuf dans le Jura, le Dr Loupiac "s'est battu pour faire comprendre l'importance de garder des hôpitaux de proximité comme celui de Lons-le-Saunier, a encore souligné le Dr Pelloux, rendant hommage à "un homme d'engagement" et à "une grande figure de la médecine d'urgence en France".

"Professionnel engagé, le docteur Eric Loupiac a longtemps exercé au sein du service de santé des armées avant de rejoindre en 2008 le service des urgences de l'hôpital de Lons le Saunier", a pour sa part souligné dans un communiqué le Centre hospitalier Jura Sud, faisant part de ses "sincères pensées à sa famille et à ses proches".

10 médecins décédés en France des suites du covid-19

Il s'agit du dixième décès d'un médecin rendu public en France depuis le début de l'épidémie, mais aucun décompte officiel des médecins et infirmiers décédés du Covid-19 n'existe à ce jour.

L'Ordre national des infirmiers a demandé jeudi "un recensement précis du nombre d'infirmier(e)s infectés et décédés des suites du Covid-19". "Disposer d'informations précises sur l'impact du Covid-19 sur les infirmiers relève du devoir d'information, d'abord auprès de la profession, trop souvent contrainte d'exercer sans équipement de protection adapté et en quantité suffisante, mais aussi pour l'ensemble de la population", selon son communiqué de presse.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Société

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

À Besançon, une centaine de personnes rassemblées en hommage au groupe Manouchian

Alors que le couple de résistants communistes, Missak et Mélinée Manouchian étaient panthéonisés lors d’une cérémonie d’hommage national à Paris mercredi 21 février, en même temps à Besançon, une cérémonie s’est  tenue place du 8 Septembre en présence d’une centaine de personnes.

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Dijon recevra les Assises européennes de la transition énergétique en 2026

Alors que se tiendra à Dunkerque la 25ème édition des Assises européennes de la transition énergétique les 10, 11 et 12 septembre 2024, les trois co-organisateurs historiques de l’évènement – la Communauté urbaine de Dunkerque, Bordeaux Métropole et l’ADEME - annoncent l’entrée officielle de deux nouveaux territoires, Dijon et Strasbourg, dans l’organisation de cet évènement pour répondre collectivement aux défis cruciaux de la transition énergétique : le dérèglement climatique et la souveraineté énergétique nationale et européenne.

Chasse aux cervidés : six infractions lors d’un contrôle de chasseurs en Haute-Saône

A l’approche de la date de fermeture de la chasse aux cervidés, les services de la Gendarmerie nationale, de l’Office Français de la Biodiversité (OFB) et de l’Office National des Forêts (ONF) ont réalisé un contrôle de chasse conjoint le 28 janvier 2024, au nord des cantons de Jussey et de Port-Sur-Saône.

Non, les bouteilles de gaz ne se jettent ni dans le bac gris, ni dans le jaune et encore moins dans la nature…

Afin de promouvoir le réemploi des bouteilles de gaz propane et butane, mais aussi de réduire le risque d'explosion, le Sybert, Syndicat mixte de Besançon et sa région pour le traitement des déchets, souhaite rappeler, dans un communiqué du 20 février 2024, les consignes de recyclage aux usagers.

Sondage – Êtes-vous pour ou contre une visite médicale tous les 15 ans pour garder votre permis de conduire ?

L’eurodéputée des Verts Karima Delli a présenté une proposition de loi en décembre dernier afin de mettre en place une visite médicale obligatoire permettant de renouveler son permis de conduire tous les 15 ans. Le 19 février 2024, l’association "40 millions d’automobilistes" a lancé une pétition pour s’opposer à l’adoption de ce nouveau règlement. Et vous, qu’en pensez-vous ? C’est notre sondage de la semaine…

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.2
couvert
le 23/02 à 3h00
Vent
5 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
88 %