Corps retrouvé au Frasnois : la piste des bénévoles des Restos du Coeur écartée

Publié le 16/01/2017 - 14:55
Mis à jour le 23/02/2017 - 08:49

Suite à l'appel à témoins et à la diffusion du portrait-robot de la victime retrouvée morte le 15 décembre 2016 dans un bois du Frasnois, des bénévoles des Restos du Cœur de Besançon était convaincus avoir reconnu la jeune femme. Après vérification, les gendarmes précisent que l'identification émanant l'association n'est pas concluante.

993a650b-9982-4146-82b4-b5f79565150f.jpg
Reconstitution faciale de la victime © dr Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale

info maCommune

PUBLICITÉ

Depuis la diffusion du portrait-robot de la victime dans l’appel à témoins national lancé le 11 janvier 2017, la section de recherches de Besançon a reçu une cinquantaine d’appels de signalement que les enquêteurs analysent minutieusement sans privilégier de piste particulière.

Des bénévoles de l’association des restos du Cœur de Besançon étaient pourtant persuadés de reconnaître, via le  portrait-robot, une jeune femme d’origine bulgare.  L’un d’eux l’avait même hébergé avec son compagnon l’an passé. 

Les gendarmes ont recoupé les informations et ont finalement retrouvé cette femme de 33 ans qui a été vue il y a une semaine et qui  ne correspondant donc pas au corps retrouvé à la mi-décembre dans un bois du Frasnois dans le Jura. De plus, la victime n’a jamais été enceinte, contrairement à la femme décrite par les bénévoles de l’association caritative.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.99
nuageux
le 23/07 à 21h00
Vent
2.31 m/s
Pression
1017.25 hPa
Humidité
68 %

Sondage