Covid-19 : 73 % des 12-17 ans ont reçu une première injection du vaccin en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 21/09/2021 - 09:01
Mis à jour le 21/09/2021 - 10:48

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer s'est félicité lundi de la progression de la vaccination des collégiens et lycéens contre le Covid-19, qui dépasse 69% pour la première injection, appelant au "volontarisme" des familles pour poursuivre dans cette dynamique. En Bourgogne-Franche-Comté près de 148.000 adolescents de 12 à 17 ans ont reçu au moins une dose soit 73 % de cette classe d'âge.

 © D Poirier
© D Poirier

"C'est très important qu'on continue la dynamique qui est en route, on a dépassé les 69% d'élèves de 12-17 ans qui ont eu déjà une première injection" a assuré le ministre, en visite au collège Fernand-Buisson de Grandvilliers, dans l'Oise, où a été installé un centre de vaccination.

"C'est cette augmentation de la vaccination qui est en train de créer en ce moment en France, tous âges confondus, une baisse de l'épidémie"

Couverture vaccinale des 12-17 ans en Bourgogne-Franche-Comté (au moins une dose)

  • Doubs : 27.004 (65,7%)
  • Jura : 14.340 (75%)
  • Haute-Saône : 13.745 (78,3%)
  • Territoire de Belfort : 7.157 (67,3%)
  • Côte d'Or : 26.789 (69,1%)
  • Saône-et-Loire : 31.223 ( 82,1%)
  • Yonne : 17.107 (71,5%)
  • Nièvre : 10.489 (82%)

Bourgogne-Franche-Comté : 147 847 (73,2%)

"Tout collégien ou lycéen doit se voir proposer une vaccination au mois de septembre et en général une deuxième injection au mois d'octobre" a-t-il souligné, saluant le travail des services de l'Etat et des collectivités pour offrir aux élèves des vaccinations dans leur établissement ou à proximité.

Dans l'académie de Besançon, 54 des 210 collèges et lycées ont proposé un parcours vaccinal aux collégiens et lycéens. Environ 750 élèves ont été vaccinés par ce biais.  Le rythme devrait s'accélérer pour concerner l'ensemble des établissements de Franche-Comté d'ici 15 jours.

Classes fermées : le début d'une descente

"Les classes fermées ont augmenté au début du mois de septembre, selon une courbe que nous connaissons bien: au retour des vacances il y a toujours une augmentation, mais les dernières observations que nous faisons nous laissent à penser qu'on est peut-être au début d'une descente, (...) ce qui permet d'être serein pour avoir le plus possible une année scolaire normale", a également indiqué M. Blanquer.

Actuellement, le protocole du ministère prévoit qu'un cas de Covid dans une classe en primaire entraîne une fermeture. En cas de contamination au collège ou au lycée, les élèves cas contacts non vaccinés doivent s'isoler une semaine.

Selon un avis du Conseil scientifique du 13 septembre dévoilé par le journal Le Monde, les experts recommandent qu'au primaire, le dépistage soit "systématique et hebdomadaire" et seuls les enfants détectés positifs renvoyés chez eux.

"Dans les collèges et lycées, l'avis recommande de dépister, dès le lendemain de l'apparition d'un cas avéré, tous les élèves d'un même niveau (et pas seulement les élèves d'une même classe, compte tenu du large brassage des adolescents entre eux). Mais, ensuite, il suffirait de n'isoler que les élèves positifs", indique Le Monde.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’université de Franche-Comté rend hommage à Samuel Paty : « La seule réponse qui vaille consiste à s’appuyer, encore et toujours, sur notre socle républicain et laïque »

Il y a presqu’un an, le 16 octobre 2020, Samuel Paty était sauvagement assassiné aux abords de son collège. Afin de lui rendre hommage, la communauté universitaire de l'université de Franche-Comté s'est rassemblée dans la cour d'honneur de la maison de l’université ce vendredi matin.

Les accompagnants des élèves en situation de handicap en grève le 19 octobre à Besançon

L'intersyndicale nationale appelle les AESH à faire grève mardi 19 octobre 2021. Pourquoi ? Les syndicats dénoncent des conditions de travail précaires et demandent notamment une augmentation des salaires et la garantie de la possibilité de contrat à temps complet. Un rassemblement est prévu devant le rectorat de Besançon.

Handicap à l’école : une rubrique en ligne dédiée aux parents, enfants et professionnels

Les parents d’enfants en situation de handicap disposent désormais d’un point d’entrée dédié d’information et d’orientation sur la scolarité de leur enfant monparcourshandicap.gouv.fr. Enrichi d’une rubrique complète dédiée à la scolarité, cet outil veut faciliter leur implication dans la scolarité de leur enfant, comme le recommande la Haute Autorité de Santé (HAS), apprend-on ce mois d’octobre 2021.

Manifestation des étudiants de la filière Staps à Besançon 

#StapsOubliés •

150 étudiants en Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives) se sont mobilisés ce mercredi après-midi à l'appel d'un mouvement national pour dénoncer les mauvaises conditions d'accueil et le manque de moyen préjudiciables selon à la filière et à leur avenir...

Périscolaire et cantine : une pétition pour demander à la maire de Besançon un accueil « de qualité »

Depuis le 3 octobre dernier, des parents d'élèves de l'école Jean Boichard à Besançon ont lancé une pétition, accessible à tous les parents d'élèves de la ville, pour demander à la maire un accueil périscolaire "de qualité" dans les établissements.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.91
ciel dégagé
le 16/10 à 21h00
Vent
1.23 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
100 %

Sondage