Covid-19 : "La situation actuelle nous impose un changement de mode de vie brutal" (Alternatiba et ANV Besançon)

Publié le 11/04/2020 - 08:10
Mis à jour le 09/04/2020 - 09:33

Suite à la propagation du coronavirus, Alternatiba et ANV-COP 21 Besançon ont souhaité exposer leur positionnement face à la crise sanitaire ce 3 avril 2020.

 ©
©

Le réchauffement climatique et la pollution de nos écosystèmes "ont des effets systémiques dévastateurs, aujourd’hui inévitables, qui nous amènent vers des crises sanitaires, écologiques, économiques et sociales majeures de plus en plus fréquentes. Des scientifiques ont par exemple pu faire le lien entre la survenue des grandes pandémies et la destruction des écosystèmes forestiers abritant les espèces animales porteuses de virus", expliquent Alternatiba et ANV-COP 21 Besançon.

Selon les collectifs, la situation actuelle "impose un changement de mode de vie brutal, qui permet de considérer à l’échelle collective nos capacités de résilience" : "L’épreuve à laquelle nous faisons face aujourd’hui doit nous permettre, à travers une réflexion globale, d’anticiper sur les crises à venir", alertent-ils en critiquant "le système néolibéral" qui, selon eux, "montre aujourd’hui ses limites".

Des alternatives à trouver

"Il nous incombe de penser des alternatives concrètes, équitables et durables, telles que le développement de solutions locales pour répondre à nos besoins élémentaires : énergie, alimentation, liens sociaux sociaux, loisirs.... ", insistent les collectifs. "L’effet écologique du ralentissement brutal de la production  et des échanges marchands internationaux est déjà très perceptible, notamment via la chute des émissions de gaz à effet de serre. Nous ne pouvons évidemment pas nous satisfaire d’une telle situation, aux conséquences sociales très lourdes, mais ces constats montrent que nos écosystèmes peuvent être modifiés très rapidement par des changements d’envergure".

Alternatiba et ANV-COP21 Besançon appellent à : "la mise en œuvre de politiques de renforcement de notre système de protection sociale et de notre système de santé aujourd’hui fragilisés, à l’encontre des réformes proposées par le gouvernement actuel".

Une accentuation des inégalités ?

"Le confinement n’a pas les mêmes conséquences, selon que l’on vive dans une maison avec jardin, dans un petit appartement ou à la rue. Le télétravail concerne une frange favorisée de la population, tandis que de nombreux.euses salarié.e.s, notamment précaires, doivent continuer de travailler au prix parfois de prises de risques importants", dénoncent les collectifs qui demandent "un changement de système radical".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : l’Adapei du Doubs annule pour la deuxième année consécutive son Opération Brioches

En 2020, la 50e Opération Brioches de l’Adapei du Doubs n’avait finalement pas eu lieu au regard de la situation sanitaire. Cette année encore, le contexte de crise sanitaire ne permet pas à l'Adapei du Doubs d’envisager sereinement l’organisation d’une Opération Brioches en 2021 qui mobilise habituellement plus de 4.000 bénévoles à travers le département, notamment des personnes fragiles (âgées, en situation de handicap).

Covid-19 : le concert test le 8 juillet à La Rodia est déjà complet

Le 8 juillet prochain, la smac La Rodia à Besançon accueillera le deuxième "concert test" de France (le premier s'est déroulé en février 2021 à l’AccorHotels Arena à Paris avec Indochine) avec 700 spectateurs debouts, masqués, vaccinés ou testés 48 heures avant le concert. Au programme : le groupe de punk rock français Tagada Jones !

Fin de l’obligation du port du masque en extérieur jeudi. Levée du couvre-feu avancé au 20 juin

Grâce à une amélioration sanitaire plus rapide que prévu, la vie va redevenir presque normale avec la fin de l'obligation du port du masque à l'extérieur dès jeudi et la levée du couvre-feu à partir de dimanche. Jean Castex prévient que la levée du couvre-feu n'empêcherait pas le maintien des protocoles sanitaires pour les lieux publics et pour la fête de la musique.

Société

Le tribunal de Besançon ouvre ses portes au grand public

Dans le cadre de la journée "Justice portes ouvertes" du 29 juin 2021, les agents du greffe et magistrats du palais de justice de Besançon, ainsi que les avocats du barreau de Besançon proposent d’accueillir les justiciables qui souhaitent "connaitre davantage leur justice et échanger sur son fonctionnement, ses enjeux, son organisation et l’importance des moyens dont elle a besoin."

Sondage – En tant que parents, souhaitez-vous faire vacciner votre enfant mineur contre la Covid-19 ?

Depuis le 15 juin dernier, la vaccination est ouverte aux mineurs de plus de 12 ans en France. Elle se déroule uniquement en centre de vaccination et avec le vaccin Pfizer-BioNtech. En tant que parents, souhaitez-vous faire vacciner votre/vos enfants ? C'est notre sondage de la semaine.

Covid-19 : l’Adapei du Doubs annule pour la deuxième année consécutive son Opération Brioches

En 2020, la 50e Opération Brioches de l’Adapei du Doubs n’avait finalement pas eu lieu au regard de la situation sanitaire. Cette année encore, le contexte de crise sanitaire ne permet pas à l'Adapei du Doubs d’envisager sereinement l’organisation d’une Opération Brioches en 2021 qui mobilise habituellement plus de 4.000 bénévoles à travers le département, notamment des personnes fragiles (âgées, en situation de handicap).

La Mutuelle de Poitiers Assurances à Besançon : 26 ans de proximité

PUBLI-INFO • Corinne Alonet, vous reçoit dans son agence Mutuelle de Poitiers Assurances avec ses collaboratrices Julie Isabey et Carole Vacelet. Originaire de la région et responsable de l’agence depuis 1995, Corinne Alonet possède une véritable connaissance du tissu économique local. Son agence située au cœur de la ville de Besançon lui permet de renforcer la relation de proximité qu’elle a à cœur d’entretenir avec ses assurés.

Fête de la musique dans les bars et restaurants : les concerts autorisés en intérieur mais pas en extérieur

Mise à jour • La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a annoncé jeudi 17 juin l'assouplissement du protocole sanitaire pour la Fête de la musique le 21 juin : "les mini concerts dans les bars et les restaurants seront possibles". Dans le Doubs, les concerts en terrasses restent interdits. Seuls les évènement en intérieurs sont autorisés  dans le respect des restrictions sanitaires. 

La police et la gendarmerie mobilisées en Haute-Saône pour lutter contre les « distracteurs »

Après une année pendant laquelle l'accidentologie a fortement baissé (crise sanitaire, confinements, couvre-feu...) une recrudescence d’accidents graves est constatée depuis le mois de mai 2021 par la préfecture de Haute-Saône. Ils sont provoqués le plus souvent par des comportements dangereux... Lors d'une opération de contrôle dans le département le 15 juin dernier, 62 infractions ont été recensées par les forces de l'ordre liées notamment aux "distracteurs de conduite".

Baisse de la vaccination en Haute-Saône : la préfète veut booster la prise de rendez-vous à l’approche de l’été

Malgré 46% de la population primo-vaccinés en Haute-Saône, la préfète Fabienne Balussou souhaite promouvoir davantage la vaccination par le biais des acteurs locaux suite à une baisse de la prise de rendez-vous au mois de juin, selon un communiqué du 17 juin.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.82
légère pluie
le 24/06 à 3h00
Vent
1.04 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
99 %

Sondage