La vente des Hospices de Nuits au profit de la recherche sur les variants le 14 mars 2021

Publié le 04/02/2021 - 17:00
Mis à jour le 11/02/2021 - 08:40

La vente des vins des Hospices de Nuits-Saint-Georges, petite soeur des enchères de Beaune, offrira les recettes d'un de ses lots à l'Institut Pasteur pour financer la recherche sur les mutations de virus.

"Nous aurons une vente", a promis le maire de Nuits-Saint-Georges (Côte d'Or), Alain Cartron (DVD), espérant que le 14 mars, date prévue pour ces enchères, ne coïncidera pas avec un nouveau confinement. "Et s'il y a reconfinement, on préfèrera vendre avec des acheteurs présents donc on déplacera la vente", a précisé François Poher, directeur des Hospices, lors d'une conférence de presse dans la cuverie du domaine hospitalier. "Mais nous avons une limite : le 30 avril", a-t-il nuancé.

Une réunion aura lieu mardi avec la sous-préfecture, "par prudence et pour caler" le protocole sanitaire, a ajouté le maire Alain Cartron, mais, en l'absence de confinement, la vente de Nuits n'a pas besoin de dérogation, à la différence de son alter ego, la vente des Hospices de Beaune, dont la tenue, lors du 2e confinement le 11 décembre, avait été obtenue à l'arraché.

Un public limité

Le public sera limité mais le nombre des acheteurs restera "à peu près le même", notamment grâce à la possibilité d'enchères en ligne et par téléphone, selon M. Poher. Ainsi, le directeur n'est "pas inquiet" quant à la réussite de la vente d'autant plus que celle de Beaune avait abouti, malgré le Covid, à l'établissement d'un nouveau record pour "la pièce de charité": un fût de vin de prestige traditionnellement destiné à une oeuvre caritative spécifique.

A Nuits, cette pièce sera vendue au profit des recherches de l'Institut Pasteur sur les mutations des virus de la grippe, qui peuvent également être utiles pour les variants du Covid-19. "L'étude a pour objectif d'avancer dans la prédiction des mutations afin de mieux préparer les vaccins", a expliqué Jean- François Chambon, directeur de la communication de l'institut.

Outre la pièce de charité, 114 "pièces" (fûts de 228 litres) seront vendues aux enchères de Nuits, parrainées par Eric Orsenna, dans le but de financer l'hôpital et la maison de retraite gérés par les Hospices de Nuits. Tout comme Beaune, les Hospices de Nuits sont en effet un "hôpital vigneron": le service médical est financé par un domaine de 12 hectares de vignes apportées en dons au fil des ans.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Ouverture des commerces du centre-ville les dimanches avant Noël : la question qui se pose chaque année…

Selon des messages reçus par la rédaction de maCommune.info, plusieurs Bisontines, Bisontins et habitants du Grand Besançon disent n'avoir pas pu faire leurs courses de Noël au centre-ville dimanche 5 décembre en raison de la fermeture de la grande majorité des commerces... à leur grande suprise.

Préparez-vous à passer une Nuit magique de Noël avec les chocolats signés Fabrice Gillotte…

Cette année, l'artisan chocolatier Meilleur ouvrier de France Fabrice Gillotte fait encore rêver les papilles des petits et des grands avec ses créations de La Nuit Magique de Noël. Une nouvelle occasion de plonger dans la douceur des oursons, la délicatesse des truffes, le glacé des marrons, la gourmandise des ours, sans oublier l'originalité des savoureuses des langues de chat en chocolat… et pas seulement. Découverte.

Lancement de la stratégie économique régionale 2022-2028 en Bourgogne Franche-Comté

Vendredi 3 décembre 2021, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région, et Nicolas Soret, vice-président au développement économique, ont lancé les travaux du futur SRDEII (Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation) de La Commanderie à Dole.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.1
couvert
le 09/12 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
99 %

Sondage