Covid: l'abbaye de Citeaux écoule plus de 2 tonnes de fromage invendu en ligne en quelques heures !

Publié le 26/03/2021 - 16:29
Mis à jour le 27/03/2021 - 08:22

Mise à jour •

« Faut qu’on fasse du vide ». Les moines de l‘abbaye de Citeaux en Côte d’Or se sont lancés ce vendredi 26 mars 2021 un « défi »: écouler en trois jours au moins une tonne de fromage dont les invendus s’accumulent, Covid oblige. Finalement, tout le fromage a été vendu en quelques heures via internet.

 © Moine de l'abbaye de Citeaux / capture du site internet
© Moine de l'abbaye de Citeaux / capture du site internet "Divine Box"

"Les clients viennent moins en boutique et les restaurants sont fermés. La baisse des ventes atteint près de 50%", résume frère Jean-Claude, responsable de la commercialisation à l'abbaye fondée en 1098. "On a tenté d'expliquer à nos 75 vaches qu'il fallait faire moins de lait mais elles n'ont pas l'air de comprendre", lance le moine dans un rire. "Et on ne peut pas pousser les murs".

Les 19 moines trappistes se retrouvent ainsi avec "4.000 fromages de trop" dans leurs caves, soit 2,8 tonnes d'excédents. Un comble pour ce fromage de type reblochon très demandé et produit depuis 1925, qui a obtenu en 2020 la médaille d'argent au Concours international de Lyon.

"Normalement, on refuse des commandes. On est vendu à Hong Kong, Tokyo, Dubaï...", se félicite le moine. L'abbaye fait ainsi figure de petite entreprise à succès, avec un chiffre d'affaires de 1,2 million d'euros par an pour une production de 140.000 fromages.

Objectif dépassé en quelques heures

Pour écouler les invendus, Citeaux a donc décidé de se lancer "un défi" : vendre sur Internet au moins une tonne de fromage d'ici à mardi matin via la start-up "Divine Box", spécialisée dans la vente en ligne de l'artisanat monastique "Made in Abbayes" (divinebox.fr/operation-fromage-abbaye-citeaux/). "On va y arriver", assure frère Jean-Claude.

En milieu d'après-midi vendredi, l'objectif avait déjà été largement dépassé, avec plus de 1,6 tonne déjà commandé sur le site alors que la vente ne s'est ouverte que ce vendredi. Elle doit être fermée lundi à minuit.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Reclassement en zone B1 pour Besançon et Pontarlier : le préfet invite les acteurs du logement “à saisir les opportunités”

Suite au reclassement des villes de Besançon et Pontarlier en zone B1 depuis le 2 octobre 2023 dans le cadre du Conseil national de la refondation lancée en septembre 2022 par le président de la République, le préfet invite les acteurs du logement "à saisir les opportunité offertes pour développer et diversifier l'offre de logements".

Boostez vos projets… 3.000€ à gagner au Salon de l’Habitat avec le Crédit Agricole Franche-Comté et Square Habitat !

PUBLI-INFO • Lors du 44e Salon de l’Habitat qui se déroulera du 20 au 22 octobre 2023, le Crédit Agricole Franche-Comté et Square Habitat en partenariat avec Micropolis vous propose de tenter votre chance pour remporter jusqu’à 3.000€ pour réaliser vos projets personnels.

L’absinthe “L’Interdite” est de retour…

Bertrand Vinsu, réalisateur, et Dorian Sommier, maître distillateur à la distillerie Les Fils d’Émile Pernot ont recrée une absinthe vieille de 100 ans. Lors de sa sortie en 2022, ils l'avaient appelée "L'interdite". Cette dernière avait dû changer de nom pour s'appeler "la Censurée". L'Institut National de la Propriété Intellectuelle a finalement tranché et autorise à nouveau l'utilisation de "L’interdite". Un film lui est consacré et une projection est prévue le 30 septembre 2023 au cinéma l’Olympia de Pontarlier dans le cadre des Absinthiades !

Grand Besançon Métropole confronté à la hausse des prix des assurances

Le marché de l’assurance des collectivités locales n’a beau représenter que 1% du chiffre d’affaires global annuel des assureurs français, celui-ci est devenu extrêmement contraint depuis trois ans et particulièrement en ce qui concerne l’assurance "dommages aux biens". Relativement préservé en comparaison avec d’autres collectivités, Grand Besançon Métropole n’est toutefois pas épargné par le phénomène de hausse des prix et doit faire voter, lors du prochain conseil communautaire, son nouveau contrat d’assurance qui a subi en moyenne une hausse de 60%. 

Proposition d’un nouveau fonds de soutien pour les communes du Grand Besançon

Parmi les dossiers qui seront soumis au vote du prochain conseil communautaire de Grand Besançon Métropole prévu ce jeudi soir 28 septembre, les élus vont être amenés à se prononcer sur la création d’un Fonds de soutien aux équipements communaux ayant un rayonnement sur le bassin de vie.

La Maison Baud souffle ses 100 bougies, retour sur une histoire familiale bisontine…

Cette année 2023 marque le centenaire de la maison Baud, entreprise familiale emblématique à Besançon dont la réputation n’est plus à faire depuis longtemps. À cette occasion et depuis le 22 septembre, un gâteau, le Vesontio, mêle à la fois tradition et modernité. Retour sur cette histoire de famille et cette nouvelle pâtisserie avec Joël Baud, de la quatrième génération Baud.

Un bâtiment entièrement dédié au numérique à Planoise dès 2025

Ce mercredi 27 septembre, les élus de Grand Besançon Métropole (GBM) ont présenté quelques-uns des sujets qui seront soumis au vote du prochain conseil communautaire prévu ce jeudi 28 septembre à Besançon. Parmi ceux-ci, un futur bâtiment numérique qui s’inscrit dans le Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) de Planoise qui verra le jour dans le secteur Île-de-France en 2025. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 22.11
partiellement nuageux
le 03/10 à 12h00
Vent
6.68 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
68 %