Crise énergétique : à Besançon, plus d'1 M€ de surcoût pour les piscines, qui ne fermeront pas

Publié le 06/09/2022 - 14:36
Mis à jour le 08/09/2022 - 17:15

En France, plusieurs dizaines de piscines ont dû fermer leurs portes en raison de l’augmentation du prix de l’énergie. C’est le cas du centre nautique du Val de Morteau, dans le Doubs. À Besançon, les piscines devraient rester ouvertes, bien que pleinement touchées par la crise énergétique.

Les fermetures s’enchaînent. Incapable de régler une facture énergétique qui s’enflamme à cause de la hausse du prix de l’énergie, la société Vert Marine a décidé de fermer une trentaine de piscines municipales un peu partout en France. Les maires des communes n’ont pas été consultés.

À Besançon, les piscines La Fayette et Mallarmé, bien que touchées elles-aussi de plein fouet par la crise énergétique, ne devraient pas fermer. Pour Abdel Ghezali, adjoint au maire en charge des sports et des équipements sportifs, "l’ouverture est maintenue malgré un coût pour la collectivité".

"Il y a un impact direct à cause de l’augmentation des prix, ça aimante toutes les collectivités. La situation nous touche comme chaque citoyen sur sa facture personnelle. Cependant, toutes les piscines de la commune, couvertes et découvertes, ne fermeront pas." - Abdel Ghezali

Selon l'élu, le surcoût annuel pour les deux piscines représente plus d'1.100.000 euros, en électricité et en chauffage.

Les tarifs devraient rester accessibles

Abdel Ghezali a également confirmé que les tarifs ne devraient pas bouger non plus, tout en soulignant que "cet été, toutes les piscines du Grand Besançon ont profité d’un prix attractif de 2 euros. L’idée, c’est de ne pas impacter les visiteurs."

Ailleurs dans le département, le centre nautique du Val de Morteau a quant à lui fermé "exceptionnellement" ses portes depuis le 5 septembre.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : les effectifs salariés du secteur privé se stabilisent au 1er trimestre 2024

Le niveau des effectifs salariés du privé continue de stagner ce premier trimestre 2024 en région avec une augmentation d’environ 300 postes, alors que le niveau national observe un léger rebond de +0.3 %, soit 65.000 postes, selon les analyses de l’Urssaf Bourgogne Franche-Comté.

Bientôt un KFC à Chalezeule

EXCLU • L’enseigne américaine de restauration rapide KFC, spécialisée dans le poulet frit, continue son implantation non loins de Besançon. Après une première enseigne ouverte dans la zone commerciale de Châteaufarine puis une seconde au coeur de la boucle bisontine, KFC ouvrira prochainement un nouveau restaurant dans la commune de Chalezeule. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.55
ciel dégagé
le 19/07 à 06h00
Vent
0.77 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
92 %