Alerte Témoin

De Dijon à Marseille, une "Vallée de la Gastronomie" pour attirer plus de touristes

Publié le 24/06/2019 - 15:54
Mis à jour le 24/06/2019 - 15:54

Les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côtes d'Azur et Bourgogne Franche-Comté ont officiellement lancé lundi 24 juin 2019  la "Vallée de la gastronomie", censée mettre en valeur le savoir-faire régional et "démultiplier la fréquentation" touristique.

vallée de la gastronomie dijon marseille
© Twitter @BFCTourisme

Chaque année, l’axe routier entre Dijon et Marseille draine 25 millions de voitures. Les trois régions ciblent aussi leurs habitants qui pourront « redécouvrir les produits locaux ». Les régions n’ont pas précisé le coût de l’initiative, qui demandera une large communication en France et à l’international pour se développer. En 2017, le Conseil économique, social et environnemental de Bourgogne Franche-Comté se demandait « si le choix de la Région de s’investir dans ce dossier est réellement stratégique », évoquant alors un projet à 19 millions d’euros.

La "Vallée de la gastronomie" s'inscrit dans un périmètre bien délimité, à 45 minutes de voiture maximum des autoroutes A6 et A7, le long de l'historique "route des vacances" des nationales 6 et 7. Des activités autour de la gastronomie et du vin pourront constituer les étapes d'"un itinéraire de tourisme à un rythme plus modéré", selon le vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Nicolas Daragon, chargé du tourisme.

"Attirer une clientèle mondiale"

Patrick Ayache, vice président en charge du tourisme en Bourgogne-Franche-Comté

Le parcours s'articule notamment autour des Cités internationales de la gastronomie de Dijon, prévue pour 2021, et de Lyon, qui ouvrira à l'automne. Initiée dès 2016, sur une idée du directeur de la cité du Chocolat Valrhona à Tain-l'Hermitage (Drôme), Franck Vidal, la "Vallée de la gastronomie" entend attirer une "clientèle mondiale", a précisé l'élu Patrick Ayache, en charge notamment du tourisme en Bourgogne-Franche-Comté.

Le projet, financé par les trois régions, proportionnellement à leur taille, compte une centaine d'"offres gourmandes" estampillées "Vallée de la gastronomie", situées dans le périmètre de la Vallée, proposant une activité touristique et étant déjà labellisées dans le secteur de l'accueil et du tourisme.

"Le coût des expériences proposées va de 0 à 600 euros"

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté

S'ajouteront une trentaine d'activités, des "expériences remarquables" évaluées par un comité d'agrément dépendant des régions. "Mais on pourra monter à 300, 500 voire 1.000", a indiqué Nicolas Daragon. Les trois régions ambitionnent d'élargir le panel d'offres d'ici 2025.

Week-end découverte autour de la truffe, découverte de la culture viticole en biodynamie, spéléo-oenologie en Ardèche : toutes les activités agrémentées doivent permettre la rencontre entre touristes et producteurs locaux. "On vise des retombées économiques très fortes", a affirmé la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay, précisant que "le projet n'est pas élitiste, le coût des expériences proposées va de 0 à 600 euros".

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Impôts sur le revenu 2019 : 300.000 déclarations attendues dans le Doubs

Ce vendredi 5 juin, le nouveau directeur de la Direction départementale des Finances publiques du Doubs, Thierry Galvain, a fait le point sur la déclaration d'impôts sur le revenu 2019. Pour rappel, les télé-déclarants doivent effectuer d'éventuels changements et signer leur déclaration avant le 8 juin (12 juin pour la version papier).

Les investissements étrangers multipliés par deux en Bourgogne Franche-Comté

+115% en 2019 • Selon un bilan de  Business France, l'attractivité de la France a continué à s'améliorer en 2019, avec un nombre record de décisions d'investissement et d'emplois créés par des entreprises étrangères.  En Bourgogne Franche-Comté les investissements directs étrangers (IDE) ont même été multipliés par deux l'an passé.

Une aide supplémentaire pour les crèches face au déconfinement progressif

La Caisse nationale d'allocations familiales (Cnaf) a décidé mercredi 3 juin 2020 de prolonger l'aide financière "exceptionnelle" versées aux crèches, encore limitées dans l'accueil des enfants à cause du coronavirus, et d'attribuer une aide supplémentaire aux structures qui rouvrent afin de compenser les surcoûts en équipements sanitaires.

Fête des mères : le fleuriste Petite Fleur vous invite à commander vos bouquets à l’avance !

PUBLI-INFO • La Fête des Mères, qui tombera cette année dimanche 7 juin, se déroulera dans des conditions sanitaires particulières, y compris chez les fleuristes. La boutique Petite Fleur à Besançon appelle ses clientes et ses clients à commander leur bouquet afin d'éviter une fréquentation trop importante en magasin le jour J.

Déconfinement : quelles mesures à respecter dans les cafés et les restaurants ?

Les restaurants et cafés dans les départements "verts" dont la Bourgogne Franche-Comté ont rouvert au public depuis le 2 juin 2020. Nous nous sommes procurés des documents officiels envoyés aux gérants de bars et restaurants pour connaître les mesures obligatoires qu'ils doivent prendre et les attitudes attendues des clients qui les fréquenteront...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.86
légère pluie
le 06/06 à 9h00
Vent
5.76 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
93 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune