Alerte Témoin

De la prison avec sursis pour avoir écoulé du faux champagne

Publié le 15/11/2011 - 18:34
Mis à jour le 16/11/2011 - 17:05

Un couple de retraités du Jura a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier à huit mois de prison avec sursis pour avoir écoulé 300.000 bouteilles de vin pétillant sous l'appellation "champagne". 

bulles trafiquées

Poursuivi pour "suppression ou altération des éléments d'identification de marchandises", "usurpation d'appellation d'origine" et "faux et usage de faux" notamment, le couple a également écopé de 10 000 euros d'amende, avec sursis pour la moitié.

Un troisième prévenu, poursuivi pour tromperie sur la marchandise, a été condamné à 5.000 euros d'amende, dont la moitié avec sursis.   En outre, ils devront verser de 2000 à 5000 euros de dommages-intérêts à plusieurs clients floués ainsi qu'au Comité interprofessionnel du vin de champagne (CIVC), à l'Institut national des appellations d'origine (Inao), qui s'étaient portés partie civile.

Entre 2006 et 2011, Claude et Marie-Claude Liard avaient vendu près de 300.000 bouteilles faussement estampillées champagne sur internet et par le bouche-à-oreille, à travers leur société basée à Mantry (Jura).  Ils achetaient du mousseux dont ils remplaçaient les étiquettes par des autocollants marqués d'appellations glanées dans les supermarchés. Ils étaient aidés par un complice, basé dans la Loire, qui écoulait la marchandise dans la région.

Selon le parquet, qui avait requis de la prison ferme lors de l'audience le 4 octobre, le bénéfice de cette fraude aurait atteint 700 000 euros.

(source: AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Fusillades à Planoise : arrestation dans  le Jura

Un suspect a été mis en examen notamment pour "tentative d'assassinat" et incarcéré dans l'enquête sur les fusillades et règlements de comptes liés au trafic de stupéfiants dans le quartier sensible de Planoise, à Besançon, a-t-on appris auprès du parquet.

Médecin urgentiste du Jura mort du Covid-19 : son épouse a porté plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France. Son épouse, Claire Loupiac avait annoncé début mai vouloir porter l'affaire devant la justice. Une plainte a été déposée ce mardi 4 août 2020. 

« Castaner assassin ! » : peine confirmée en appel pour Frédéric Vuillaume et son ex-compagne

Le leader du mouvement des Gilets jaunes à Besançon et son ex-compagne, ont été condamné en appel à la même peine "1.500 euros d'amende avec sursis" pour avoir outragé Christophe Castaner lors de sa venue à Besançon le 13 mars 2019.  Frédéric Vuillaume (FO) devrait se pourvoir en cassation.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     16.11
    ciel dégagé
    le 15/08 à 6h00
    Vent
    0.65 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    87 %

    Sondage