Derniers jours d'un médecin de campagne 

Publié le 05/12/2018 - 17:54
Mis à jour le 05/12/2018 - 17:54

France 3 Bourgogne Franche-Comté a suivi le docteur Patrick Laine, médecin généraliste à Saulnot en Haute-Saône, qui prend sa retraite à la fin de l'année. Un départ non sans douleurs. le documentaire sera diffusé lundi 10 décembre 2018 après le Soir/3 sur France 3 Bourgogne Franche-Comté.

derniers jours d'un médecin de campagne france 3
© capture France 3 Bourgogne Franche-Comté ©

Le docteur Patrick Laine, 68 ans, est médecin de campagne. Passionné, dévoué, mais usé, l’homme prendra sa retraite à la fin de l'année. Une décision douloureuse. Pourtant, il ne peut se résoudre à laisser ses patients sans solution, surtout les plus fragiles d’entre eux, ceux pour qui sa disponibilité et ses visites sont essentielles. Il a l’impression de les abandonner

Depuis trois ans, le docteur Laine a tout tenté pour trouver un successeur, en vain. L’espoir de faire venir un médecin pour le remplacer s’amenuise jour après jour.

Ce film retrace les derniers mois d’exercice de ce praticien profondément humain, dévoué, trop peut-être, représentatif d’une ancienne génération de médecins qui ne sera pas remplacée.

Ce dernier bout de chemin à ses côtés et aux côtés de ses patients, tétanisés à l’idée de perdre leur docteur, permet d’appréhender la réalité humaine concrète qui se cache derrière l’expression « déserts médicaux ».

DERNIERS JOURS D'UN MÉDECIN DE CAMPAGNE

  • Film réalisé par Olivier Ducray - une coproduction France Télévisions et Hanna Film
  • Diffusée lundi 10 décembre 2018, après le Soir/3 sur France 3 Bourgogne Franche-Comté 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

« Comment expliquer aux soignants que l’on puisse revendiquer le temps du plaisir et du jeu ? » (président de la station de Métabief)

Jean Castex, le Premier ministre avait confirmé l'ouverture des stations de ski mais la fermeture des remontées mécaniques après l'allocution du chef de l'État le 24 novembre dernier. Après l'arrivée des premiers flocons dans le département ce 1er décembre 2020, nous avons contacté Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d'Or, Vice-président du département et maire de Frasne pour avoir son avis sur le sujet...

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.

Covid-19 : une lente décrue en Bourgogne Franche-Comté

2e vague • Le pic de la seconde vague a été plus élevé cet automne par rapport au printemps 2020 en Bourgogne Franche-Comté avec 1.899 personnes hospitalisées le 23 novembre pour des formes graves du Coronavirus contre 1.380 le 17 avril 2020. Dimanche, on dénombrait toujours plus de 1.700 patients hospitalisés dans la région qui reste dans une situation sanitaire "fragile" selon l'agence régionale de Santé.

Stations de ski : "Monsieur le Président, ne tuez pas la montagne Française"

Grogne •

Une manifestation samedi à Gap, un courrier à Emmanuel Macron. Alors que la Suisse, l'Autriche et la Bulgarie ont décidé d'ouvrir leurs stations  en décembre, des élus exhortent le Président à revenir sur la décision de fermer les remontées mécanique. Dans cette polémique, le régionaliste Jean-Philippe Allenbach y va de son laïus. "Si nous étions un canton suisse, nos stations de ski seraient ouvertes" en Franche-Comté.

Covid-19 : "Être plus vigilant en Bourgogne-Franche-Comté qu’ailleurs"

Point de situation • Le préfet de la Région Bourgogne-Franche-Comté a établit un nouveau point de situation ce vendredi 27 novembre 2020 après l’allocution d’Emanuel Macron sur le déconfinement progressif en trois étapes et conditionné par la situation épémiologique en France. La circulation du virus reste cependant très intense en Bourgogne-Franche-Comté est la deuxième région la plus touchée par la Covid derrière Auvergne-Rhône-Alpes. Les départements de l’Yonne et du Doubs (notamment le secteur de Pontarlier) sont aujourd’hui le plus impactés par la circulation du virus.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.35
couvert
le 02/12 à 18h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
97 %

Sondage