Alerte Témoin

Des militants de la cause animale condamnés à 3 mois avec sursis

Publié le 22/12/2017 - 13:32
Mis à jour le 22/12/2017 - 13:32

Deux dirigeants de l'association 269 Life Libération Animale ont été condamnés vendredi à Mâcon à trois mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve de deux ans, pour avoir bloqué en juillet  2017 un abattoir à Trambly en Saône-et-Loire.

PUBLICITÉ

L'association a qualifié dans un communiqué vendredi le jugement de "particulièrement sévère" à l'égard de ses dirigeants, également condamnés à 16.000 euros de dommages et intérêts, précisant que ses coprésidents Tiphaine Lagarde et Ceylan Cirik feraient appel.

Ils s'étaient introduits le 13 juillet avec une cinquantaine d'autres militants dans l'abattoir Palmid'Or de Trambly, en Saône-et-Loire, filiale de l'industriel de la volaille LDC (marques Le Gaulois, Marie, poulets de Loué), avant de s'enchaîner sur la chaîne d'abattage. 269 Life Libération Animale, association antispéciste opposée à toute forme d'exploitation animale, mène régulièrement des actions du même type, pour lesquelles ses dirigeants ont déjà été condamnés à de la prison avec sursis. Fin septembre, à l'appel de l'association, des militants de la cause animale avaient manifesté à plusieurs endroits en France sous la forme d'une "Nuit debout devant les abattoirs".

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Suspicion de destruction illégale de Lynx dans le Jura : des associations interrogent le Procureur de la République

Le 6 février 2020, un collectif d’associations* a décidé d’écrire un courrier au Procureur de la République de Lons-le-Saunier concernant l’affaire des ossements d’animaux découverts par des spéléologues dans le gouffre du Prévalot à Fontenu le 13 novembre 2019. Parmi les nombreux ossements retrouvés, un crâne aurait été identifié comme étant celui d’un lynx et présente plusieurs blessures évoquant fortement une destruction illégale. Une lettre a été envoyée au procureur de la République pour l'interroger sur l’existence d’une enquête judiciaire.

Quatre ans de prison pour Stan Maillaud, « gourou » d’un prétendu groupe antipédophile

Un ancien gendarme devenu "gourou" d'un groupuscule complotiste, qui projetait d'enlever à leur père des enfants menacés, selon lui, de pédophilie, a été condamné vendredi 31 janvier 2020 à quatre ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Saintes. Il avait été recherché en 2012 dans le Doubs après s'être enfui lors d'un contrôle de la gendarmerie.

Besançon : 15 ans de réclusion criminelle pour le meurtre du videur du Styl

Un homme de 26 ans a été condamné ce vendredi 18 janvier 2020 par la cour d'assises du Doubs à 15 ans de réclusion criminelle pour avoir mortellement poignardé un videur de discothèque qui avait refusé l'accès à l'un de ses amis, complice, qui a été condamné à 10 ans de réclusion. Quatre autres accusés, reconnus coupables de "complicité de meurtre", ont  écopé de peines allant de 3 à 8 ans de prison.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.77
partiellement nuageux
le 24/02 à 12h00
Vent
3.82 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
70 %

Sondage