Des témoins de l'expulsion de Leonarda entendus à Pontarlier

Publié le 18/10/2013 - 14:29
Mis à jour le 18/10/2013 - 19:37

Des témoins de la reconduite à la frontière de la famille Dibrani étaient entendus vendredi à Pontarlier dans le cadre de l'enquête administrative sur les circonstances de l'interpellation de la collégienne rom Leonarda Dibrani, expulsée vers le Kosovo.

leonarda.jpg
Leonarda Dibrani ©
PUBLICITÉ

Les auditions se poursuivaient en début d’après-midi à la sous-préfecture de Pontarlier. « Il y avait deux personnes. Elles m’ont interrogé, j’ai raconté les faits au moment de l’interpellation et c’est tout », a déclaré à la presse Gérard Guinot, porte-parole du Comité de soutien des sans-papiers du secteur de Pontarlier, après avoir été entendu par l’inspection générale de l’administration (IGA).

Louis Philippe, l’ancien maire de Levier, où résidait la famille Dibrani, a aussi été interrogé vendredi mais il n’a pas souhaité s’exprimer. Les enseignants et les policiers devaient également être entendus dans le cadre de cette enquête.

Mercredi 9 octobre, la police aux frontières est venue chercher la mère de la famille Dibrani et ses six enfants dans leur logement. Mais Leonarda, 15 ans, était absente car elle devait participer à une sortie pédagogique à Sochaux.

Le bus où se trouvait la jeune fille a été arrêté. Les policiers sont venus récupérer l’adolescente à la descente du véhicule pour qu’elle rejoigne sa famille avant leur départ pour le Kosovo. A la suite de la vive polémique déclenchée par cette affaire, le gouvernement a ordonné une enquête administrative pour déterminer les circonstances exactes de la reconduite à la frontière.

Les résultats de l’enquête seront remis « dans la soirée » au gouvernement, qui s’exprimera « au cours du week-end » sur cette affaire, a-t-on indiqué vendredi de source gouvernementale.

Jeudi soir, l’Elysée avait fait savoir que les instructions ministérielles pourraient être « précisées » pour sanctuariser non seulement l’école mais aussi « le temps de la vie scolaire », si le rapport d’enquête le « recommandait ».

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.53
ciel dégagé
le 26/05 à 15h00
Vent
3.07 m/s
Pression
1015.17 hPa
Humidité
62 %

Sondage