Disparition de l’étudiante japonaise à Besançon : un crime selon la police

Publié le 23/12/2016 - 15:31
Mis à jour le 18/04/2019 - 09:52

La police a annoncé ce vendredi 23 décembre 2016 à la presse que la disparition de l’étudiante japonaise à Besançon serait en fait un acte criminel. Un suspect a été identifié, il est actuellement en fuite.

kurosaki_narumi_2.jpg
© photo fournie par la PJ de Besançon
PUBLICITÉ

Disparue le 4 décembre 2016 et même si le corps de l’étudiante japonaise n’a pas été retrouvée, la police a annoncé qu’il s’agissait à « 100% d’une affaire criminelle« . Le suspect, identifié, est actuellement en fuite. « Un mandat d’arrêt a été délivré et de nombreuses demandes ont été réalisées auprès d’Interpol afin de localiser l’individu« , explique Régis Millet de la police judiciaire de Besançon.

 Une affaire complexe

Pour l’heure, les enquêteurs tentent de retrouver le corps de Narumi Kurosaki, cette jeune étudiante de 21 ans, venue à Besançon pour réaliser un stage intensif de français au CLA. L’opération est complexe car la police possède uniquement des coordonnées GSM et non GPS. Le secteur à balayer est très vaste. Des plongeurs et du personnel technique sont actuellement sur place.

 Le suspect, assez proche de la victime

Le suspect, quant à lui, était assez proche de la victime ; un étudiant étranger qui n’étudierait pas à l’Université de Franche-Comté, qui apparait comme un homme brillant, avec un profil protéiforme donc complexe pour les enquêteurs. Plusieurs pistes avaient été étudiées pour tenter de retrouver la jeune femme. Rapidement, les recherches se sont tournées vers cet homme grâce à plusieurs témoignages et aux écoutes téléphoniques. La police espère mettre la main sur le suspect afin qu’il puisse leur indiquer où se trouve le corps de la jeune femme.

La police judiciaire de Besançon est en contact étroit avec le consulat général du Japon ainsi qu’avec la presse nippone. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

narumi

Affaire Narumi : la France s’apprête à demander l’extradition du suspect chilien

Affaire Narumi : la France s’apprête à demander l’extradition du suspect chilien

Le parquet de Besançon a finalisé une demande d'extradition du Chilien Nicolas Zepeda Contreras, principal suspect dans la disparition fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, qui sera transmise aux autorités chiliennes dans les prochains jours, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

La « colère » du père de Narumi Kurosaki face au silence de Nicolas Zepeda-Contreras

La « colère » du père de Narumi Kurosaki face au silence de Nicolas Zepeda-Contreras

Après la conférence de presse du procureur de la République de Besançon suite à son voyage au Chili pour l'interrogatoire du suspect n°1 du meurtre de Narumi, Me Galley, l'avocate bisontine de la famille de Narumi Kurosaki, a pris la parole. Elle a fait part de "la grande détresse psychologique exacerbée" dans laquelle se trouvent les parents et les deux sœurs de Narumi qui ont vécu "comme un affront" le silence de Nicolas Zepeda-Contreras

Narumi : une seconde demande d’extradition de Nicolas Zepeda formalisé au Chili à l’automne

Narumi : une seconde demande d’extradition de Nicolas Zepeda formalisé au Chili à l’automne

Près d'une semaine après avoir assisté au Chili à l'interrogatoire du principal suspect dans le meurtre de l'étudiante japonaise en décembre 2016 sur le campus de Besançon, le procureur de la République de Besançon Etienne Manteaux a annoncé ce jeudi 25 avril 2019 qu'une deuxième demande d'extradition serait formulée, et qu'un procès aura lieu à Besançon probablement en 2020.

Le suspect n°1 dans la disparition de Narumi Kurozaki interrogé ce mercredi au Chili

Le suspect n°1 dans la disparition de Narumi Kurozaki interrogé ce mercredi au Chili

Nicolas Zepeda-Contreras, l'ex-petit ami de Narumi Kurozaki, portée disparue depuis décembre 2016, est interrogé ce mercredi 17 avril 2019 à Santiago du Chili. Une délégation bisontine a été envoyée dès lundi au Chili dans le but de préparer cet interrogatoire particulièrement attendu pour l'enquête.

Affaire Narumi : le suspect entendu au Chili cette semaine par les enquêteurs bisontins

Affaire Narumi : le suspect entendu au Chili cette semaine par les enquêteurs bisontins

Une délégation de magistrats et de policiers français est attendue au Chili lundi 15 avril 2019 afin de participer en milieu de semaine à l'audition du suspect dans la disparition de Narumi Kurosaki, une étudiante japonaise à Besançon en décembre 2016, a-t-on appris dimanche  de source proche du dossier.

Affaire Narumi : le parquet de Besançon veut envoyer un juge d’instruction au Chili pour interroger l’assassin présumé

Affaire Narumi : le parquet de Besançon veut envoyer un juge d’instruction au Chili pour interroger l’assassin présumé

Le procureur de la République de Besançon Étienne Manteaux fait le point sur l'affaire de Narumi Kurozaki, l'étudiante japonaise portée disparue depuis le 4 décembre 2016. Après une phase de recherche du corps de Narumi de 2 ans, le parquet passe à la phase diplomatique avec le Chili.

Dans la catégorie

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS • Les investigations concernant l'assassinat fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n'a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l'extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l'enquête (voir vidéos ci-dessous).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.21
ciel dégagé
le 16/10 à 3h00
Vent
2.747 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
95 %

Sondage