"Dogme anti-voiture" : l'association Vélo Besançon réagit aux propos de Besançon Maintenant

Publié le 10/10/2023 - 16:54
Mis à jour le 10/10/2023 - 16:54

Suite aux récents propos de Besançon Maintenant, l'association Vélo Besançon a tenu à réagir sur les propos de l'opposition, notamment sur le terme utilisé "dogme anti-voiture". "Où est le dogme quant on choisit de défendre un mode de transport individuel qui va à l'encontre des recommandations scientifiques ?" ont-ils répondu dans un communiqué de presse mardi 10 octobre 2023.

Piste Cyclable de la rue Midol © D Poirier
Piste Cyclable de la rue Midol © D Poirier

"Nous souhaitons vivement réagir au cortège argumentaire qu'il choisit de d'utiliser pour s'y opposer", a relaté l'association Vélo Besançon.

"Il fait preuve d'une bien courte vue"

Selon les membres, le groupe politique Besançon Maintenant "se montre très favorable à l'installation de caméras vidéos dans l'espace public quand d'autres y voit un signe inquiétant de surveillance généralisée". Si une personne honnête "n'a pas à craindre ces dispositifs, pourquoi est-ce différent avec les automobilistes?", questionnent-ils. "Il ne devrait pas s’inquiéter pour ces concitoyens si il les pense respectueux des règles communes", ajoutent-ils.

Les membres rappellent ensuite que Besançon Maintenant dénonce un "dogme anti-voiture" et considère que le rôle d'un politique est de "faciliter la vie des gens". Des propos pour lesquels, l'association Vélo Besançon a tenu à répondre : "Si faciliter la vie des gens comme l'entend Mr Fagaut consiste à laisser l'automobile individuelle régner en maître sur tous les autres modes de transport, il fait preuve d'une bien courte vue", relatent-ils.

La voiture individuelle, premier poste d'émissions de GES du pays

Les membres ont tenu à revenir sur le rapport du Haut Conseil pour le Climat publié le 2 octobre 2023, qui informe "que la voiture individuelle constitue le premier poste d'émissions de GES du pays". "Si nous ne changeons pas rapidement et résolument nos pratiques au quotidien, nous allons vers un inconnu violent et dévastateur", ont-ils ajouté.

"Où est le dogme quant on choisit de défendre un mode de transport individuel qui va à l'encontre des recommandations scientifiques ? Est-ce que le crédo "faciliter la vie des gens" en les encourageant à ne pas modifier leurs habitudes, constitue vraiment une protection ? Assurément non, ce n'est juste pas sérieux, c'est même tout à fait irresponsable", ont-ils répondu.

"L'avenir est aux modes doux"

Les membres ont également tenu à rappeler que "40% des trajets en ville font moins de 3 km" et que "l'avenir est aux modes doux". Ils ont ensuite évoqué la diminution de la circulation automobile et le développement des pratiques cyclables. Ces changements "doivent être vus comme des signes très positifs et méritent d'être passionnément encouragés et défendus, bien plus encore que ce que fait GBM jusqu'à présent", ont-ils précisé.

"Le vélo fait gagner du temps, améliore la santé individuelle et collective, répond aux défis de sobriété et d'indépendance du futur, n'est-ce pas plutôt cela "faciliter la vie des gens" à long terme, pour un responsable politique sérieux ?", ont-ils conclu.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Européennes : le ministre Jean-Noël Barrot sera présent à Belfort ce vendredi 17 mai

Dans le cadre des élections européennes, Christophe Grudler, député européen et candidat sur la liste ''Besoin d'Europe'' a invité Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de l'Europe pour une réunion publique qui se tiendra à Belfort le vendredi 17 mai 2024 à partir de 18h30 à la Maison du Peuple.

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Demande de protection fonctionnelle à Anne Vignot lors du prochain conseil municipal

Durant le prochain conseil municipal qui aura lieu jeudi 16 mai 2024, les élus seront amenés à délibérer sur l'octroi de la protection fonctionnelle à la Maire de Besançon suite aux propos violents et menaçants reçus personnellement sur les réseaux sociaux à la suite de son dépôt de plainte contre l’action du collectif Némésis menée durant le carnaval de Besançon le 7 avril dernier. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.3
légère pluie
le 23/05 à 18h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
75 %