Emmaüs lance un appel pour collecter les équipements numériques inutilisés dans les collectivités

Publié le 18/11/2022 - 11:43
Mis à jour le 27/12/2022 - 17:59

Dans le cadre de la loi REEN, la publication du décret n°2022-1413 au journal officiel autorise désormais les collectivités à donner leur matériel réformé à des associations d’intérêt général. C’est pourquoi Emmaüs Connect lance un appel aux collectivités à faire don de leurs équipements numériques inutilisés via sa plateforme LaCollecte.tech.

 © Facebook Emmaüs
© Facebook Emmaüs

Pour rappel, la loi Réduction de l'Empreinte Environnementale du Numérique (REEN)  impose de nouvelles obligations aux collectivités : les communes et EPCI de plus de 50 000 habitants doivent notamment promouvoir une stratégie numérique responsable dans les territoires – un programme de travail au plus tard pour le 1er janvier 2023, puis une élaboration de la stratégie au plus tard pour le 1er janvier 2025.

Une urgence à agir dans les territoires

En France, 8 millions de personnes sont encore privées d’équipement à domicile et éloignées de services essentiels toujours plus dématérialisés. Un ordinateur bas de gamme, indispensable pour la plupart des démarches, coûte en moyenne l’équivalent d’un mois de RSA.

Pour les publics cumulant précarité sociale et précarité numérique, c’est un frein majeur à la recherche d’emploi, à l’accès aux droits, à la santé et à l’ensemble des démarches du quotidien. Or, le plan gouvernemental Action Publique 2022 vise à la dématérialisation de 100% des démarches administratives d’ici la fin de l’année. Il y a donc urgence à changer d’échelle dans la mise à disposition d’équipements à tarif solidaire sur les territoires.

"Une société du tout-numérique sans réemploi de matériel, c’est une impasse environnementale et sociale. Avec ce nouveau décret, les collectivités peuvent saisir cette opportunité pour accélérer le réemploi solidaire partout en France." Marie Cohen-Skalli, co-directrice d’Emmaüs Connect

Emmaüs Connect propose aux collectivités une solution simple et locale pour agir : donner les équipements inutilisés des agents à l’une des filières locales LaCollecte.tech, regroupant des structures donatrices, des structures d’insertion spécialisées dans le reconditionnement et des structures de l’action sociale qui organisent la distribution solidaire.

Ce don permet de :

  • pouvoir équiper les citoyens les plus précaires,
  • limiter l’impact environnemental des collectivités,
  • créer ou pérenniser des emplois locaux d’insertion.

Mobiliser les collectivités en faveur du réemploi solidaire

Initié dans les Hauts-de-France en 2020, le projet LaCollecte.tech est désormais présent dans 6 nouvelles régions : Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine, Grand Est, Île-de-France, Centre-Val de Loire et PACA, pour accélérer le déploiement du réemploi solidaire partout en France.

LaCollecte.tech récupère, reconditionne et met à disposition des équipements numériques professionnels (smartphones, ordinateurs, tablettes) à prix solidaire pour des personnes en situation de précarité. Grâce à ce matériel solidaire, le tarif pour s'équiper baisse en moyenne de 80% pour un ordinateur et de 66% pour un smartphone.

Ce réemploi solidaire, construit autour de filières régionales, a un triple impact : social car au service des publics dans le besoin ; écologique car il limite le recours au matériel neuf très émetteur et pollueur ; économique car il mobilise des structures de reconditionnement qui emploient des salariés en insertion ou en situation de handicap sur chaque territoire.

(Communiqué)

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.02
pluie modérée
le 17/06 à 6h00
Vent
2.32 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
91 %